Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Tinder : Avis, témoignages et TOUT ce que vous devez savoir pour réussir vos rencontres !
03/05/2020 à 10h43 par La redaction
Tinder, c’est un peu, enfin, C’EST l’application inévitable pour tous les célibataires, hommes et femmes, qui cherchent un(e) partenaire pour une nuit…… ou pour la vie.

Bon, ok, c’est souvent plutôt pour le premier cas de figure. Quoi que, les relations sur Tinder qui durent, elles existent ! Il y a aussi des relations moins monogames, mais ça, c’est à chacun de voir ses propres intérêts et ses désirs…

Dans cet article, il est donc question de Tinder (si toutefois vous n’aviez pas encore compris), cette célèbre application de rencontre qu’il n’est plus nécessaire de présenter. Le truc cool avec cette app de dating, c’est qu’il existe aussi une version site web.

Alors pour celles et ceux qui ne peuvent pas sortir leur smartphone au bureau mais qui ont la possibilité de travailler sur un ordinateur, l’accès à Tinder y est possible.

Au lieu de balayer à gauche ou à droite avec son doigt, on le fait avec les flèches « gauche » et « droite » du clavier. Facile, n’est-ce pas ?!

Revenons-en à l’app. Les motivations de chacun sont différentes dessus. On peut avoir envie d’un coup d’un soir ou bien de trouver l’amour de sa vie ou peut-être même de se faire de nouveaux amis.

Il y en a même qui cherchent des plans à trois, alors au fond, tout est (presque) possible sur Tinder.

L’app vous permet d’envoyer un nombre illimité de messages aux autres membres. Par contre, vous et l’autre membre devez vous apprécier mutuellement pour pouvoir discuter (il faut que ça match entre vous).

Vous ne pouvez pas envoyer de messages à d’autres utilisateurs sans avoir matché avec. L’idée n’est pas non plus de vous envoyer des messages ad vitam æternam mais plutôt de rapidement vous rencontrer pour voir si, effectivement, vous matchez vraiment… ou pas…

 

Notre avis sur Tinder

De nos jours, le sexe passe avant la relation et n’est plus le point culminant du romantisme et de l’intimité. C’est devenu une condition préalable à l’établissement d’une relation.

En fonction de l’adéquation de l’un(e) à la dimension corporelle, l’autre investit en lui/elle ou non. La routine quotidienne des rendez-vous en ligne est souvent stressante. C’est d’ailleurs comparable à celle de la vie au travail : associé à la pression et au stress.

Il y a beaucoup trop d’options parfois et toutes doivent être examinées à la loupe. Mais dans de nombreux cas, les relations peuvent aussi se terminer aussi vite qu’elles ont commencé ; les faux profils, les désintéressés, les insatisfaits, les pressés, etc.

La plupart des femmes utilisent Tinder pour trouver des relations alors que les hommes, eux, l’utilisent pour s’amuser – il est évident que cela ne s’accorde pas.

Pourtant, elles ont toujours des rapports sexuels, car les femmes espèrent que cela pourrait mener à une relation. Les hommes, par contre, méprisent les femmes qui sont faciles à avoir comme petites amies.

Pourtant, ce sont surtout les femmes qui cherchent à booster leur ego en ligne. Les apps de rencontre accentuent la concurrence entre célibataires et intensifient la méfiance. Vous essayez de protéger votre cœur et votre ego des déceptions.

De plus, beaucoup de gens ne trouvent pas de relation sur Tinder parce qu’ils refusent d’admettre qu’ils se sont rencontrés sur une application de rencontre.

Trouver un plan cul sur Tinder ?

Soyons honnêtes, Tinder, c’est quand même LA plateforme pour trouver un plan cul. Quoi de plus simple que de swiper à droite ou à gauche pour trouver un ou une partenaire pour s’amuser le temps d’une nuit.

Les utilisateurs ont le choix de jouer la carte de l’honnêteté (dans le meilleur de cas) ou de la jouer plus fine en faisant croire que, alors que non…

D’ailleurs, beaucoup de mecs jouent la carte de la recherche de relation sérieuse pour attirer une nana plus facilement dans leur lit… C’est moche mais ce n’est pas une surprise !

Maintenant, si chacun est d’accord pour prendre du bon temps sans engagement et sans exclusivité, alors pourquoi se priver ?

À partir du moment où le consentement est mutuel, chacun et chacune est libre de faire ce que bon lui semble. Forcément, ça ne se passe pas toujours aussi clairement et simplement… Mais il peut aussi y avoir de bonne surprises sur cette app de dating !

Vouloir une relation sérieuse

Sur Tinder, il y a aussi la team de celles et ceux qui veulent une relation sérieuse. Ce n’est pas incompatible mais disons que c’est peut-être un peu plus rare…

Attention, ce n’est pas impossible mais très franchement, une app qui met en avant les photos, et donc, le physique, ne joue pas vraiment la carte de la profondeur des échanges…

Après, tout dépend de ce que les utilisateurs en font par la suite mais, oui, trouver une relation sérieuse sur Tinder, c’est possible. Parfois…

Booster son égo

Alors là, ce n’est pas vraiment une surprise… Si ? Booster son égo quand on vient de se faire larguer, faut dire que ça fait un peu de bien. Oui, un peu, parce que ça ne guérit pas une rupture illico presto.

Mais ça fait quand même du bien de se dire qu’on plaît alors que notre mec ou notre nana vient de nous quitter…

C’est toujours bon à prendre même si ce n’est pas vraiment du qualitatif. Faut prendre ce qu’il y a sans être trop exigeant(e), bien sûr.

Se faire des ami(e)s

Il y a aussi celles et ceux qui utilisent Tinder pour se faire des ami(e)s. Bon, pourquoi pas… C’est le truc qui peut fonctionner quand on débarque dans un pays étranger, par exemple.

Encore que, très honnêtement, ce n’est pas l’app idéale pour des rencontres amicales. Alors, comme toujours, il ne faut pas généraliser et il peut toujours y avoir des exceptions.

Tester une nouvelle expérience

Vous avez forcément déjà vu passer des profils de couples qui cherchent une expérience à trois (voire peut-être plus).

Non ?

Pourtant il y a bien des couples qui se mettent sur Tinder dans l’espoir de trouver un mec ou une nana qui accepterait un plan à trois. Après tout, pourquoi pas ?

Sur Tinder, tout est possible, vraiment tout.

Combler l’ennui

Un peu comme pour booster son égo, Tinder est aussi le bon bouche-trou. Pour combler l’ennui, rien de tel que quelques coups de swipe à droite ou à gauche. Ça passe le temps et on se dit toujours : « on ne sait jamais »…

Enfin, il existe quand même d’autres façons plus amusantes et agréable de combler l’ennui mais parfois, quand on a la flemme, on a la flemme et on n’a pas envie de se prendre la tête.

Tinder : Story time ! (étude de cas)

Tinder Avis

Laissez-nous partager avec vous l’histoire de Julie sur Tinder :

Après être devenue célibataire pour la première fois en trois ans, j’ai eu envie de télécharger Tinder. Je sais, ce n’est pas exactement la chose la plus révolutionnaire, surtout en 2019. Avoir la vingtaine et Tinder sur son téléphone n’a rien d’exceptionnel…

Ce qui est intéressant, par contre, c’est que lorsque j’ai téléchargé l’application et que j’ai commencé à balayer à gauche et à droite, je n’avais honnêtement aucune intention de trouver une relation, un plan cul ou autre.

Je ne voulais pas sortir avec un mec, je ne m’attendais pas à réparer mon cœur brisé et à trouver l’amour grâce à Tinder, et je ne voulais même pas vraiment rencontrer ou parler à quelqu’un.

Je voulais juste une distraction. Je voulais avoir quelque chose à faire de mon temps libre.

Pour être tout à fait franche, il y avait une autre raison pour laquelle je voulais utiliser l’application : après ma rupture, ma confiance en moi avait dégringolé. Elle était pratiquement inexistante, ce qui est une conséquence bien connue du fait d’être larguée par son ex.

Quand je me suis regardée dans le miroir, je n’ai vu qu’un gros « pas assez bien » écrit sur ma tête. J’ai vu une femme qui n’était pas attirante et indésirable me fixer parce que mon petit ami m’avait quittée pour quelqu’un d’autre, cela signifiait que je n’étais pas assez bien pour être une petite amie.

Alors quand mon téléphone s’est mis à vibrer avec des notifications disant  » untel ou untel a matché avec toi « , je ne vais pas mentir – je me sentais vraiment bien.

Et quand j’ai commencé à recevoir des messages d’hommes que je considérais attirants ou même hors de ma portée, me disant que j’étais « belle », cela a donné à mon ego le redémarrage dont il avait désespérément besoin dans la foulée de ma rupture.

Cela peut sembler superficiel, mais après deux nuits à recevoir des messages Tinder, j’étais dans une meilleure posture. J’avais acquis la clarté dont j’avais désespérément besoin ; je n’étais pas indigne du regard masculin.

Ça fait longtemps que j’ai effacé l’application Tinder de mon téléphone. Et pendant ce temps, j’ai réalisé que ce n’était pas seulement le fait de recevoir des messages de mecs qui m’aidait à stimuler mon ego et à me sortir de l’endroit sombre où j’avais atterri.

C’était en grande partie à cause de moi, parce que je suis arrivée à un stade où je ne voulais pas que des inconnus me disent que j’étais jolie.

J’ai réalisé que j’étais assez bien et qu’il n’y avait rien qui clochait chez moi, et la fin de ma relation n’avait rien à voir avec le fait que j’étais attirante ou non.

Mais je mentirais si je disais que ces messages me disant que j’étais mignonne ne m’avaient pas aidée à reprendre confiance en moi…

Ça, c’est l’histoire de Julie. Et vous, c’est quoi votre meilleure ou pire histoire Tinder ? Partagez-ça en commentaires !

Love,

Kamal.

PS. Pour aller plus loin, je vous invite à regarder la présentation que j’ai préparée pour vous ici

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Sénégal : De jeunes pêcheurs sénégalais frappés par maladie rare dans la mer, un bateau étranger indéxé (Photos 08)

17/11/2020

Sénégal :...

Selon nos confrères de Senego qui détient l'exclusivité,...
"BARÇA WALLA BARSAKH" - Annoncé mort, il débarque chez lui le jour de ses funérailles et raconte l'horreur (Vidéo)

17/11/2020

« BARÇA WALLA...

Cheikh Tidjane Dièye, habitant le village de...
Sadio Mané en visite au nouveau centre de formation de Liverpool (Photos)

17/11/2020

Sadio Mané...

Fraichement de retour à Liverpool, Mané a...
Un enfant de 5 ans meurt suite à une punition pour avoir pissé au lit

17/11/2020

Un enfant...

Yanis, un enfant de 5 ans, est-il...
Être célibataire est désormais un handicap, selon l’OMS

17/11/2020

Être célibataire...

Selon le Telegraph (quotidien d'information britannique), l’Organisation...
1 an après qu'il ait été qualifié de "laid", voici les nouvelles photos du joueur sénégalais Krépin Diatta

17/11/2020

1 an...

Krepin Diatta est un footballeur professionnel de...
Le banquier Tidjane Thiam détesté en Côte d'Ivoire ?

17/11/2020

Le banquier...

Si beaucoup pensent que Tidjane Thiam est...
« Ouattara a perdu la bataille de la communication au plan international »

17/11/2020

« Ouattara...

La presse occidentale et française en particulier...
« L’argent des élections ! Ouattara est fâché » : ADO convoque une réunion du RDHP ce 17 novembre 2020

17/11/2020

« L’argent...

Alassane Ouattara, Président du RHDP, convoque les...
Revue de la presse sénégalaise du 17 novembre 2020

17/11/2020

Revue de...

La revue de la presse sénégalaise du...
Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France à Abidjan: son message à la communauté française en Côte d’Ivoire

17/11/2020

Jean-Christophe Belliard,...

Message Jean-Christophe Belliard, Ambassadeur de France à...
Indice Mo Ibrahim 2020, bonne gouvernance : la Côte d’Ivoire classée 18e

17/11/2020

Indice Mo...

La Côte d’Ivoire occupe le 18e rang...
Covid-19 : la Russie signale 22.410 nouveaux cas d’infection

17/11/2020

Covid-19 :...

La Russie a enregistré 22.410 cas d’infection...
Coronavirus : le point dans le monde au 17 novembre 2020

17/11/2020

Coronavirus :...

Le point du Coronavirus dans le monde...
Il affirme avoir gagné la présidentielle américaine et non son adversaire démocrate Joe Biden. « J’ai gagné cette élection »

17/11/2020

Donald Trump...

Le présidant sortant Donald Trump n'est pas...
Présidentielle au Niger : démission des ministres et hauts fonctionnaires candidats

17/11/2020

Présidentielle au...

Présidentielle au Niger : des ministres et...
« Ouattara souffle le chaud et le froid face aux conditions catastrophiques de son élection contestée »

17/11/2020

« Ouattara...

Bally Ferro fait une analyse du bras...
Espagne : Un témoin a vu la police brutaliser un vendeur ambulant sénégalais...

17/11/2020

Espagne :...

Le tribunal de Las Palmas (Espagne) entame...
Amnesty appelle à la libération « sans condition » d’Affi

17/11/2020

Amnesty appelle...

Amnesty International appelle à libération « sans condition »...
Soro Guillaume aux Ivoiriens : « levons-nous, nul ne pourra nous imposer un 3e mandat inconstitutionnel »

17/11/2020

Soro Guillaume...

Soro Guillaume invite les Ivoiriens à se...
Tinder, c’est un peu, enfin, C’EST l’application inévitable pour tous les célibataires, hommes et femmes, qui cherchent un(e) partenaire pour une nuit…… ou pour la vie.

Bon, ok, c’est souvent plutôt pour le premier cas de figure. Quoi que, les relations sur Tinder qui durent, elles existent ! Il y a aussi des relations moins monogames, mais ça, c’est à chacun de voir ses propres intérêts et ses désirs…

Dans cet article, il est donc question de Tinder (si toutefois vous n’aviez pas encore compris), cette célèbre application de rencontre qu’il n’est plus nécessaire de présenter. Le truc cool avec cette app de dating, c’est qu’il existe aussi une version site web.

Alors pour celles et ceux qui ne peuvent pas sortir leur smartphone au bureau mais qui ont la possibilité de travailler sur un ordinateur, l’accès à Tinder y est possible.

Au lieu de balayer à gauche ou à droite avec son doigt, on le fait avec les flèches « gauche » et « droite » du clavier. Facile, n’est-ce pas ?!

Revenons-en à l’app. Les motivations de chacun sont différentes dessus. On peut avoir envie d’un coup d’un soir ou bien de trouver l’amour de sa vie ou peut-être même de se faire de nouveaux amis.

Il y en a même qui cherchent des plans à trois, alors au fond, tout est (presque) possible sur Tinder.

L’app vous permet d’envoyer un nombre illimité de messages aux autres membres. Par contre, vous et l’autre membre devez vous apprécier mutuellement pour pouvoir discuter (il faut que ça match entre vous).

Vous ne pouvez pas envoyer de messages à d’autres utilisateurs sans avoir matché avec. L’idée n’est pas non plus de vous envoyer des messages ad vitam æternam mais plutôt de rapidement vous rencontrer pour voir si, effectivement, vous matchez vraiment… ou pas…

 

Notre avis sur Tinder

De nos jours, le sexe passe avant la relation et n’est plus le point culminant du romantisme et de l’intimité. C’est devenu une condition préalable à l’établissement d’une relation.

En fonction de l’adéquation de l’un(e) à la dimension corporelle, l’autre investit en lui/elle ou non. La routine quotidienne des rendez-vous en ligne est souvent stressante. C’est d’ailleurs comparable à celle de la vie au travail : associé à la pression et au stress.

Il y a beaucoup trop d’options parfois et toutes doivent être examinées à la loupe. Mais dans de nombreux cas, les relations peuvent aussi se terminer aussi vite qu’elles ont commencé ; les faux profils, les désintéressés, les insatisfaits, les pressés, etc.

La plupart des femmes utilisent Tinder pour trouver des relations alors que les hommes, eux, l’utilisent pour s’amuser – il est évident que cela ne s’accorde pas.

Pourtant, elles ont toujours des rapports sexuels, car les femmes espèrent que cela pourrait mener à une relation. Les hommes, par contre, méprisent les femmes qui sont faciles à avoir comme petites amies.

Pourtant, ce sont surtout les femmes qui cherchent à booster leur ego en ligne. Les apps de rencontre accentuent la concurrence entre célibataires et intensifient la méfiance. Vous essayez de protéger votre cœur et votre ego des déceptions.

De plus, beaucoup de gens ne trouvent pas de relation sur Tinder parce qu’ils refusent d’admettre qu’ils se sont rencontrés sur une application de rencontre.

Trouver un plan cul sur Tinder ?

Soyons honnêtes, Tinder, c’est quand même LA plateforme pour trouver un plan cul. Quoi de plus simple que de swiper à droite ou à gauche pour trouver un ou une partenaire pour s’amuser le temps d’une nuit.

Les utilisateurs ont le choix de jouer la carte de l’honnêteté (dans le meilleur de cas) ou de la jouer plus fine en faisant croire que, alors que non…

D’ailleurs, beaucoup de mecs jouent la carte de la recherche de relation sérieuse pour attirer une nana plus facilement dans leur lit… C’est moche mais ce n’est pas une surprise !

Maintenant, si chacun est d’accord pour prendre du bon temps sans engagement et sans exclusivité, alors pourquoi se priver ?

À partir du moment où le consentement est mutuel, chacun et chacune est libre de faire ce que bon lui semble. Forcément, ça ne se passe pas toujours aussi clairement et simplement… Mais il peut aussi y avoir de bonne surprises sur cette app de dating !

Vouloir une relation sérieuse

Sur Tinder, il y a aussi la team de celles et ceux qui veulent une relation sérieuse. Ce n’est pas incompatible mais disons que c’est peut-être un peu plus rare…

Attention, ce n’est pas impossible mais très franchement, une app qui met en avant les photos, et donc, le physique, ne joue pas vraiment la carte de la profondeur des échanges…

Après, tout dépend de ce que les utilisateurs en font par la suite mais, oui, trouver une relation sérieuse sur Tinder, c’est possible. Parfois…

Booster son égo

Alors là, ce n’est pas vraiment une surprise… Si ? Booster son égo quand on vient de se faire larguer, faut dire que ça fait un peu de bien. Oui, un peu, parce que ça ne guérit pas une rupture illico presto.

Mais ça fait quand même du bien de se dire qu’on plaît alors que notre mec ou notre nana vient de nous quitter…

C’est toujours bon à prendre même si ce n’est pas vraiment du qualitatif. Faut prendre ce qu’il y a sans être trop exigeant(e), bien sûr.

Se faire des ami(e)s

Il y a aussi celles et ceux qui utilisent Tinder pour se faire des ami(e)s. Bon, pourquoi pas… C’est le truc qui peut fonctionner quand on débarque dans un pays étranger, par exemple.

Encore que, très honnêtement, ce n’est pas l’app idéale pour des rencontres amicales. Alors, comme toujours, il ne faut pas généraliser et il peut toujours y avoir des exceptions.

Tester une nouvelle expérience

Vous avez forcément déjà vu passer des profils de couples qui cherchent une expérience à trois (voire peut-être plus).

Non ?

Pourtant il y a bien des couples qui se mettent sur Tinder dans l’espoir de trouver un mec ou une nana qui accepterait un plan à trois. Après tout, pourquoi pas ?

Sur Tinder, tout est possible, vraiment tout.

Combler l’ennui

Un peu comme pour booster son égo, Tinder est aussi le bon bouche-trou. Pour combler l’ennui, rien de tel que quelques coups de swipe à droite ou à gauche. Ça passe le temps et on se dit toujours : « on ne sait jamais »…

Enfin, il existe quand même d’autres façons plus amusantes et agréable de combler l’ennui mais parfois, quand on a la flemme, on a la flemme et on n’a pas envie de se prendre la tête.

Tinder : Story time ! (étude de cas)

Tinder Avis

Laissez-nous partager avec vous l’histoire de Julie sur Tinder :

Après être devenue célibataire pour la première fois en trois ans, j’ai eu envie de télécharger Tinder. Je sais, ce n’est pas exactement la chose la plus révolutionnaire, surtout en 2019. Avoir la vingtaine et Tinder sur son téléphone n’a rien d’exceptionnel…

Ce qui est intéressant, par contre, c’est que lorsque j’ai téléchargé l’application et que j’ai commencé à balayer à gauche et à droite, je n’avais honnêtement aucune intention de trouver une relation, un plan cul ou autre.

Je ne voulais pas sortir avec un mec, je ne m’attendais pas à réparer mon cœur brisé et à trouver l’amour grâce à Tinder, et je ne voulais même pas vraiment rencontrer ou parler à quelqu’un.

Je voulais juste une distraction. Je voulais avoir quelque chose à faire de mon temps libre.

Pour être tout à fait franche, il y avait une autre raison pour laquelle je voulais utiliser l’application : après ma rupture, ma confiance en moi avait dégringolé. Elle était pratiquement inexistante, ce qui est une conséquence bien connue du fait d’être larguée par son ex.

Quand je me suis regardée dans le miroir, je n’ai vu qu’un gros « pas assez bien » écrit sur ma tête. J’ai vu une femme qui n’était pas attirante et indésirable me fixer parce que mon petit ami m’avait quittée pour quelqu’un d’autre, cela signifiait que je n’étais pas assez bien pour être une petite amie.

Alors quand mon téléphone s’est mis à vibrer avec des notifications disant  » untel ou untel a matché avec toi « , je ne vais pas mentir – je me sentais vraiment bien.

Et quand j’ai commencé à recevoir des messages d’hommes que je considérais attirants ou même hors de ma portée, me disant que j’étais « belle », cela a donné à mon ego le redémarrage dont il avait désespérément besoin dans la foulée de ma rupture.

Cela peut sembler superficiel, mais après deux nuits à recevoir des messages Tinder, j’étais dans une meilleure posture. J’avais acquis la clarté dont j’avais désespérément besoin ; je n’étais pas indigne du regard masculin.

Ça fait longtemps que j’ai effacé l’application Tinder de mon téléphone. Et pendant ce temps, j’ai réalisé que ce n’était pas seulement le fait de recevoir des messages de mecs qui m’aidait à stimuler mon ego et à me sortir de l’endroit sombre où j’avais atterri.

C’était en grande partie à cause de moi, parce que je suis arrivée à un stade où je ne voulais pas que des inconnus me disent que j’étais jolie.

J’ai réalisé que j’étais assez bien et qu’il n’y avait rien qui clochait chez moi, et la fin de ma relation n’avait rien à voir avec le fait que j’étais attirante ou non.

Mais je mentirais si je disais que ces messages me disant que j’étais mignonne ne m’avaient pas aidée à reprendre confiance en moi…

Ça, c’est l’histoire de Julie. Et vous, c’est quoi votre meilleure ou pire histoire Tinder ? Partagez-ça en commentaires !

Love,

Kamal.

PS. Pour aller plus loin, je vous invite à regarder la présentation que j’ai préparée pour vous ici

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire