Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Tina Glamour fait de nouvelles révélations après plus de 5 mois de la mort de son fils
30/01/2020 à 18h14 par Aimé AMSON

La mère de DJ Arafat ne cesse de vider le sac depuis la mort de son fils.  Invitée de l’émission « Faha Faha » de la chaîne télévision Ivoire Tv Music, Valentine Logbo plus connue sous Tina Glamour  est revenue sur les pans de la vie de son unique fils, à la veille du 34e anniversaire de ce dernier. Entre autres, son enfance et son adolescence ainsi que ses goûts culinaires et ses frasques.

« A sa naissance, mon fils était velu et mignon. Il était d’une « mignoncité » (beauté) qui ne disait pas son nom. J’ai dit à son père Houon Pierre, qu’on l’appellera Ange. Il ne pleurait jamais et aimait le lait maternel. Son père, qui était ingénieur de son, avait l’habitude de mettre à fond la musique. Il était choyé et collé à moi. C’est dans cette ambiance qu’il a baigné », a confié Tina Glamour, non sans avouer qu’un des traits caractéristiques de son fils, était ce regard perçant qui ne laissait personne indifférent.

Côté cuisine, ses goûts se déclinaient entre passion pour l’alloco accompagné du pain, au « claclo » avec des œufs, en passant par une préférence pour les mets africains, surtout la sauce claire et ‘ « djoumgblé », avec la viande de brousse. Toutefois, Tina Glamour a tenu à préciser que son ‘’Ange’’ n’était pas «glouton» et était très africain. Ensuite, elle a évoqué les relations de son fils avec sa petite sœur Carla. Si elle reconnaît qu’il était un garçon têtu, cependant, elle a révélé que c’était un garçon doux, qui prenait son temps à repasser les habits de Carla.

« On ne l’a jamais abandonné. Quand je vois les gens raconter qu’il a été abandonné, c’est la méchanceté. La méchanceté est synonyme de sorcellerie », s’est-elle offusquée. Puis la mère de Dj Arafat de laisser entendre qu’elle ambitionnait que son fils soit à l’Empt. « Lui ne voyait pas sa carrière comme ça. Il voulait chanter. On ne devient pas artiste. On naît avec ça », a-t-elle signifié. En ce qui concerne les brouilles entre elle et Dj Arafat, Tina Glamour a reconnu que cela découlait du fait qu’elle soit une  « opened mind » (ouverte d’esprit). «Je me suis mariée à 19 ans. Il y a eu des incompréhensions entre mon fils et moi. S’il est devenu ce qu’il est, c’est parce que je l’ai formé. Mon fils et moi, c’est comme mari et femme », a-t-elle expliqué, tout en étant nostalgique de cette période de complicité entre les deux, où rires moqueurs, blagues et sourires rythmaient leur quotidien. Le sujet relatif à la mort brutale de son fils n’a pas été occulté.

A propos, la sulfureuse chanteuse a partagé la souffrance intérieure dont elle est victime depuis cette disparition. « Quelqu’un qui perd son fils, vous l’insultez à longueur de journée. Vous savez, je vis une oppression depuis qu’il n’est plus », a-t-elle déploré. Et de poursuivre : «J’ai pardonné à ces gens. Il faut que les Ivoiriens changent. Vous devez me vénérer et me décorer parce que je vous ai donné un joyau ». Autre point abordé au cours de cette interview, c’est bien le scandale occasionné sur la toile, présentant la mère de Dj Arafat en train d’en découdre avec un journaliste sur le lieu de l’accident de son fils. « Je ne déprimais pas. Mon fils était venu en esprit (…) Je suis Bété. En principe, je devais me mettre nue. Je ne suis pas une coincée morale », a tenu à clarifier Tina Glamour.

Bien avant, elle s’est évertuée à raconter comment elle a su que son fils avait troqué l’uniforme kaki de l’école pour les platines de Dj, à la fameuse rue princesse de Yopougon. « Un jour, une amie m’a invitée à Yopougon au maquis Shanghai. Lorsque nous y sommes arrivées, mon amie a demandé ce que je pensais de l’animation du Dj. Je lui ai dit qu’il est bon et a une parfaite maîtrise du micro. Quelques minutes après, je vois mon fils descendre de la cabine », s’est-elle étonnée. Puis d’assurer qu’elle lui a donné sa bénédiction après un tête-à-tête.

Aussi la sulfureuse chanteuse, conceptrice de la ‘’festimoulance’’, n’a-t-elle pas manqué de le prévenir sur les dangers auxquels il devrait s’attendre dans le milieu du showbiz. Un environnement miné, selon elle, par la guerre, la jalousie, l’animosité et l’empoisonnement. Avant de conclure : « Je regrette parce qu’il a été mal orienté. Il était entouré de personnes qui ne lui disaient pas la vérité. Le problème du petit Naï et d’Alexia Vodi. Ceux qui ont filmé sont complices des bêtises de mon fils. Tous ces ‘’rhinocéros’’ vont payer ».

Avec linfodrome

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La mère de DJ Arafat ne cesse de vider le sac depuis la mort de son fils.  Invitée de l’émission « Faha Faha » de la chaîne télévision Ivoire Tv Music, Valentine Logbo plus connue sous Tina Glamour  est revenue sur les pans de la vie de son unique fils, à la veille du 34e anniversaire de ce dernier. Entre autres, son enfance et son adolescence ainsi que ses goûts culinaires et ses frasques.

« A sa naissance, mon fils était velu et mignon. Il était d’une « mignoncité » (beauté) qui ne disait pas son nom. J’ai dit à son père Houon Pierre, qu’on l’appellera Ange. Il ne pleurait jamais et aimait le lait maternel. Son père, qui était ingénieur de son, avait l’habitude de mettre à fond la musique. Il était choyé et collé à moi. C’est dans cette ambiance qu’il a baigné », a confié Tina Glamour, non sans avouer qu’un des traits caractéristiques de son fils, était ce regard perçant qui ne laissait personne indifférent.

Côté cuisine, ses goûts se déclinaient entre passion pour l’alloco accompagné du pain, au « claclo » avec des œufs, en passant par une préférence pour les mets africains, surtout la sauce claire et ‘ « djoumgblé », avec la viande de brousse. Toutefois, Tina Glamour a tenu à préciser que son ‘’Ange’’ n’était pas «glouton» et était très africain. Ensuite, elle a évoqué les relations de son fils avec sa petite sœur Carla. Si elle reconnaît qu’il était un garçon têtu, cependant, elle a révélé que c’était un garçon doux, qui prenait son temps à repasser les habits de Carla.

« On ne l’a jamais abandonné. Quand je vois les gens raconter qu’il a été abandonné, c’est la méchanceté. La méchanceté est synonyme de sorcellerie », s’est-elle offusquée. Puis la mère de Dj Arafat de laisser entendre qu’elle ambitionnait que son fils soit à l’Empt. « Lui ne voyait pas sa carrière comme ça. Il voulait chanter. On ne devient pas artiste. On naît avec ça », a-t-elle signifié. En ce qui concerne les brouilles entre elle et Dj Arafat, Tina Glamour a reconnu que cela découlait du fait qu’elle soit une  « opened mind » (ouverte d’esprit). «Je me suis mariée à 19 ans. Il y a eu des incompréhensions entre mon fils et moi. S’il est devenu ce qu’il est, c’est parce que je l’ai formé. Mon fils et moi, c’est comme mari et femme », a-t-elle expliqué, tout en étant nostalgique de cette période de complicité entre les deux, où rires moqueurs, blagues et sourires rythmaient leur quotidien. Le sujet relatif à la mort brutale de son fils n’a pas été occulté.

A propos, la sulfureuse chanteuse a partagé la souffrance intérieure dont elle est victime depuis cette disparition. « Quelqu’un qui perd son fils, vous l’insultez à longueur de journée. Vous savez, je vis une oppression depuis qu’il n’est plus », a-t-elle déploré. Et de poursuivre : «J’ai pardonné à ces gens. Il faut que les Ivoiriens changent. Vous devez me vénérer et me décorer parce que je vous ai donné un joyau ». Autre point abordé au cours de cette interview, c’est bien le scandale occasionné sur la toile, présentant la mère de Dj Arafat en train d’en découdre avec un journaliste sur le lieu de l’accident de son fils. « Je ne déprimais pas. Mon fils était venu en esprit (…) Je suis Bété. En principe, je devais me mettre nue. Je ne suis pas une coincée morale », a tenu à clarifier Tina Glamour.

Bien avant, elle s’est évertuée à raconter comment elle a su que son fils avait troqué l’uniforme kaki de l’école pour les platines de Dj, à la fameuse rue princesse de Yopougon. « Un jour, une amie m’a invitée à Yopougon au maquis Shanghai. Lorsque nous y sommes arrivées, mon amie a demandé ce que je pensais de l’animation du Dj. Je lui ai dit qu’il est bon et a une parfaite maîtrise du micro. Quelques minutes après, je vois mon fils descendre de la cabine », s’est-elle étonnée. Puis d’assurer qu’elle lui a donné sa bénédiction après un tête-à-tête.

Aussi la sulfureuse chanteuse, conceptrice de la ‘’festimoulance’’, n’a-t-elle pas manqué de le prévenir sur les dangers auxquels il devrait s’attendre dans le milieu du showbiz. Un environnement miné, selon elle, par la guerre, la jalousie, l’animosité et l’empoisonnement. Avant de conclure : « Je regrette parce qu’il a été mal orienté. Il était entouré de personnes qui ne lui disaient pas la vérité. Le problème du petit Naï et d’Alexia Vodi. Ceux qui ont filmé sont complices des bêtises de mon fils. Tous ces ‘’rhinocéros’’ vont payer ».

Avec linfodrome

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire