Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
TIKTOK BIENTÔT INTERDIT AUX ÉTATS-UNIS ?
07/07/2020 à 18h34 par La redaction

L’application sera prochainement retirée à Hong Kong, suite à une nouvelle loi de sécurité nationale chinoise très controversée. Aux États-Unis, l’avenir de TikTok semble également fortement menacé par l’administration Trump.

TIKTOK BIENTÔT INTERDIT AUX ÉTATS-UNIS ?
Crédits : antonbe / Pixabay.

Malgré une croissance insensée ces derniers mois, avec plus de 2 milliards de téléchargements à ce jour, le succès de l’application TikTok risque désormais de rencontrer des embûches sur son chemin. Lundi soir, la société ByteDance a ainsi annoncé qu’elle allait retirer TikTok à Hong Kong. En cause, une nouvelle loi de sécurité nationale qui offre à Pékin des moyens de répression sur la ville semi-autonome. Mais si l’avenir de TikTok semble dorénavant compromis à Hong Kong, c’est aux États-Unis que les choses s’enveniment nettement plus. Le secrétaire d’État, Mike Pompeo, a ainsi déclaré auprès de Fox News que le pays de l’Oncle Sam envisageait très sérieusement de bannir TikTok du sol américain« Nous prenons cela très au sérieux. Nous y réfléchissons activement » a-t-il déclaré.

La mesure n’est pas sans non rappeler l’affaire Huawei, marque qui doit aujourd’hui se passer des services de Google sur ses derniers smartphones, après avoir été progressivement évincée du pays. Actuellement, l’application TikTok est déjà interdite sur tous les smartphones dans l’armée et la marine américaine, après avoir été accusée une première fois de représenter une menace pour la sécurité nationale. Cela pourrait-il aller jusqu’à la suppression totale de TikTok aux États-Unis, comme lorsque les smartphones de Huawei ont dû être retiré du marché américain ? Cette éventualité n’est pas à exclure, d’autant que comme pour Huawei, le risque d’espionnage est également corrélé à une initiative protectionniste américaine visant à protéger les entreprises nationales. Le succès de TikTok pourrait en effet représenter un danger pour Facebook, Snapchat, Twitter ou encore Instagram. Ce dernier a par ailleurs répliqué récemment en lançant son clone de TikTok, baptisée Reels.

Néanmoins, à la différence de Huawei, ByteDance fait tout pour dissocier l’image de TikTok de la Chine, jusqu’à nommer Kevin Mayer, ancien de chez Disney, à la tête du réseau social. Dans cette stratégie d’occidentalisation, la société tente dorénavant de se conformer coûte que coûte aux législations américaines et européennes, comme lorsque TikTok a rejoint Google, Facebook et Twitter en signant le code de bonne conduite de l’Union européenne contre la désinformation le mois dernier.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’application sera prochainement retirée à Hong Kong, suite à une nouvelle loi de sécurité nationale chinoise très controversée. Aux États-Unis, l’avenir de TikTok semble également fortement menacé par l’administration Trump.

TIKTOK BIENTÔT INTERDIT AUX ÉTATS-UNIS ?
Crédits : antonbe / Pixabay.

Malgré une croissance insensée ces derniers mois, avec plus de 2 milliards de téléchargements à ce jour, le succès de l’application TikTok risque désormais de rencontrer des embûches sur son chemin. Lundi soir, la société ByteDance a ainsi annoncé qu’elle allait retirer TikTok à Hong Kong. En cause, une nouvelle loi de sécurité nationale qui offre à Pékin des moyens de répression sur la ville semi-autonome. Mais si l’avenir de TikTok semble dorénavant compromis à Hong Kong, c’est aux États-Unis que les choses s’enveniment nettement plus. Le secrétaire d’État, Mike Pompeo, a ainsi déclaré auprès de Fox News que le pays de l’Oncle Sam envisageait très sérieusement de bannir TikTok du sol américain« Nous prenons cela très au sérieux. Nous y réfléchissons activement » a-t-il déclaré.

La mesure n’est pas sans non rappeler l’affaire Huawei, marque qui doit aujourd’hui se passer des services de Google sur ses derniers smartphones, après avoir été progressivement évincée du pays. Actuellement, l’application TikTok est déjà interdite sur tous les smartphones dans l’armée et la marine américaine, après avoir été accusée une première fois de représenter une menace pour la sécurité nationale. Cela pourrait-il aller jusqu’à la suppression totale de TikTok aux États-Unis, comme lorsque les smartphones de Huawei ont dû être retiré du marché américain ? Cette éventualité n’est pas à exclure, d’autant que comme pour Huawei, le risque d’espionnage est également corrélé à une initiative protectionniste américaine visant à protéger les entreprises nationales. Le succès de TikTok pourrait en effet représenter un danger pour Facebook, Snapchat, Twitter ou encore Instagram. Ce dernier a par ailleurs répliqué récemment en lançant son clone de TikTok, baptisée Reels.

Néanmoins, à la différence de Huawei, ByteDance fait tout pour dissocier l’image de TikTok de la Chine, jusqu’à nommer Kevin Mayer, ancien de chez Disney, à la tête du réseau social. Dans cette stratégie d’occidentalisation, la société tente dorénavant de se conformer coûte que coûte aux législations américaines et européennes, comme lorsque TikTok a rejoint Google, Facebook et Twitter en signant le code de bonne conduite de l’Union européenne contre la désinformation le mois dernier.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire