Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?
25/06/2020 à 09h11 par La redaction
« Gouverner, c’est prévoir » disait Emile de Girardin. « Prévoir, c’est concevoir avant les autres » ajoutait l’écrivain Jean-Paul Delfino dans son roman Pour tout l’or du Brésil. Samsung semble appliquer ces maximes à la lettre pour conserver sa place de leader sur le marché du smartphone. Pour nous en convaincre, nous avons fait un test des Galaxy S20 et S20+, les deux flagships du coréen en 2020.Chahuté par Huawei sur le segment premium, bousculé par les constructeurs chinois sur le milieu de gamme, le géant coréen doit redoubler d’inventivité pour conserver sa place de numéro 1. Sans parler d’Apple qui a réussi fin 2019 à regagner le coeur des consommateurs avec des iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max réussis.

Les Galaxy Fold et Z Flip, ses smartphones pliants, entretiennent le caractère innovant de la marque, mais ils sont réservés à des utilisateurs fortunés et/ou passionnés. Pour le grand public, Samsung s’en tient à des format plus classiques mais aussi plus « abordables ». La gamme Galaxy S20 s’inscrit dans cette stratégie même, si les 3 modèles présentés début février restent onéreux.

Si le Galaxy S20 Ultra s’illustre par ses caractéristiques hors normes, les Galaxy S20 et S20+, assez identiques, tirent leur épingle du jeu avec un rapport techno-prix plus intéressant. Commercialisés sous la barre des 1 000 euros, ils affichent de nombreux points communs avec la version Ultra… vendue 1349 euros ! J’ai utilisé le Galaxy S20 et le Galaxy S20+ pendant plusieurs jours pour m’en convaincre. Ci-dessous, vous trouverez mon test du Galaxy S20 et S20+.

Design et écran

Outre leur différence de taille, les Galaxy S20 et S20+ s’inspirent du design des Galaxy S10 et Note 10, des modèles salués pour leur esthétique irréprochable. De leurs prédécesseurs, ils reprennent le format allongé, les lignes arrondies et la finesse. Du modèle à stylet, ils héritent du poinçon central et de la disposition des boutons physiques, rassemblés ici sur la bordure droite.

test galaxy s20 design 2

© Presse-citron.net

Le Galaxy S20 et S20+ que j’ai eu en test portent tous deux une robe de verre surplombée d’une couche de protection en verre Gorilla 6 de Corning. Les deux téléphones ont obtenu leur certificat d’étanchéité IP68 (eau et poussière). En revanche, Samsung s’est (malheureusement) décidé à retirer le jack 3,5 mm pour ne laisser que l’USB-C et un haut-parleur sur la bordure inférieure. Sur la tranche supérieure, l’espace pour carte SIM peut accueillir deux nano SIM ainsi qu’une carte micro SD.

Cette année Samsung joue la course aux capteurs photo et suit les tendances esthétiques qui en découlent. Le Galaxy S20 comme la version S20 Plus arborent deux plaques de cuisson (heureusement à induction) positionnées dans le coin supérieur gauche de son dos. Ci-dessous dans mon test du Galaxy S20, l’illustration de ces éléments.

test galaxy s20 design

© Presse-citron.net

Cette disposition n’est pas sans rappeler celle des iPhone 11 Pro et Pro Max largement moqués sur les réseaux sociaux à leur sortie. Si nous nous sommes habitués à cette protubérance sur les smartphones d’Apple, nous ne sommes pas obligés de trouver ça très joli. Samsung aurait pu tirer son épingle du jeu en optant pour une autre disposition. Peut-être les ingénieurs n’ont-ils eu d’autres choix.

Malgré cet élément disgracieux, la finesse du design et la justesse des finitions font des Samsung Galaxy S20 et S20+ des bijoux de technologie, tout en classe et en élégance. Le S20 séduira davantage les amateurs de formats compacts préférant utiliser leur smartphone à une main. Le S20+, lui, devrait attirer les friands de multimédia, d’autant que Samsung a intégré (encore une fois) un écran, disons-le, sublime. Je passe dans mon test du Galaxy S20 à son écran et à son (excellent) taux de rafraichissement.

Ecran 120 Hz

Qu’est-ce qui différencie l’écran du S20 de celui du S20+ ? Si ce n’est la taille (6,2 et 6,7 pouces), rien. Samsung adopte dans les deux cas une dalle Dynamic AMOLED Infinity-O (poinçon central) compatible HDR10+ et en profite pour dire adieu au format incurvé. Les deux smartphones affichent les contenus en WQHD+ ou en Full HD+. Pour la première fois de son histoire, le sud-coréen propose un taux de rafraîchissement de 120 Hz. En revanche il faudra choisir entre WQHD+ ou 120 Hz. Dommage.

test galaxy s20 ecrans

© Presse-citron.net

Malgré cette limitation, j’ai préféré utiliser le Galaxy S20 et le S20+ avec le taux de rafraichissement de 120 Hz et une définition Full HD+. L’avantage d’un tel taux de rafraîchissement se ressent principalement en jeu, avec des licences aux graphismes particulièrement travaillés. J’ai particulièrement apprécié les sessions de Call of Duty Mobile avec cette configuration. L’utilisation quotidienne se révèle elle aussi plus agréable grâce à des animations et des transitions beaucoup plus fluides notamment pour faire défiler les feeds Twitter ou Instagram.

Pour le reste, Samsung fait du Samsung. Sa maîtrise de la technologie AMOLED ne fait aucun doute et le coréen repousse une fois encore les limites de l’excellence. Tous les superlatifs ne suffiront pas à retranscrire la quasi perfection des écrans du Galaxy S20 et du S20+. Je me contenterai donc de souligner leurs excellents contrastes, leur très bonne luminosité et une colorimétrie maîtrisée. Quant à la profondeur des noirs, elle m’étonne année après année. Ce sont des points qui sont très positifs dans mon test du Galaxy S20 de Samsung.

test galaxy s20 ecrans 2

© Presse-citron.net

Comme si cela ne suffisait pas, Samsung offre plusieurs options d’affichage dans les paramètres de One UI. Par défaut, nos modèles de tests étaient calibrés sur un profil neutre, que j’apprécie pour son naturel. D’autres préfèreront peut-être le mode vif qui couvre davantage la plage colorimétrique mais qui a tendance à légèrement saturer certaines couleurs. Que vous choisissiez l’un ou l’autre, vous en prendrez plein… les mirettes !

test galaxy s20 poincon

© Presse-citron.net

Performances et interface

Comme sur ses précédents modèles, Samsung s’appuie sur ses puces maison en Europe, ici l’Exynos 990 gravée en 7 nm. Elle est accompagnée de 8 ou 12 Go de RAM mais le coréen réserve la version la plus performante à ses modèles 5G. Le Samsung Galaxy S20 comme le S20+ embarquent 128 Go de stockage extensible jusqu’à 1,5 To via microSD.

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

© Presse-citron.net

Armés jusqu’aux dents, les Galaxy S20 et S20+ affichent des performances de haut vol, autorisant la multiplication des usages gourmands en ressources. Du multitâche au jeu en passant par la photo ou la vidéo 8K, tout tourne comme une horloge. Le gaming prend même une saveur particulière grâce au combo puissance/écran 120 Hz. C’est encore un argument en la faveur du coréen dans ce test du Galaxy S20.

test galaxy s20 performances

© Presse-citron.net

Toutefois, le Galaxy S20 a tendance à chauffer lorsqu’on le sollicite un peu trop sur la durée. Une session de jeu un peu longue, un tournage en 8K de plus d’une minute, une session photo qui s’attarde peuvent le mener à la surchauffe. Dans la mesure où le Galaxy S20+ ne présente pas ce défaut, j’en déduis que le problème vient du format plus compact et donc d’un espace plus limité pour la dissipation de la chaleur.

One UI un jour, One UI pour toujours

Je n’irai pas par quatre chemins : One UI 2.0 figure sans doute parmi les meilleures versions d’Android qu’il m’ait été donné de tester. Après des années à pester contre Touchwiz, j’ai accueilli avec bonheur le nouveau logiciel de Samsung dans ce test du Galaxy S20. Plus clair, plus fluide, plus ergonomique, One UI brille aussi par sa multitude de fonctionnalités.

test galaxy s20 interface

© Presse-citron.net

La version 2.0, basée sur Android 10, n’apporte pas de grandes modifications esthétiques mais s’étoffe de quelques options bienvenues. Parmi les fonctionnalités les plus utiles je citerai les paramètres audio et les options d’affichage. Le mode sombre, lui, se montre toujours aussi efficace et ne sera pas de trop pour économiser la batterie.

test galaxy s20 one ui

© Presse-citron.net

Autonomie du Galaxy S20

Les Galaxy S10 et S10+ ne brillaient pas par leur autonomie. Samsung a-t-il corrigé le problème ? La réponse est non. Si avec sa batterie de 4500 mAh le S20+ s’en tire plutôt bien (une journée et demie pour une utilisation polyvalente avec écran Full HD+ en 120 Hz), le S20 (batterie de 4000 mAh) devra passer par la case recharge avant la fin de la journée.

Un vrai point assez faible selon moi à l’heure où la plupart des concurrents proposent des modèles endurants (deux jours d’autonomie) à l’exception de Google, toujours à la peine sur ce critère. Ce constat est d’autant plus dommage que les 2 modèles coréens regorgent de fonctionnalités énergivores (appareil photo mais surtout tournage en 8K) réduisant encore l’autonomie.

test galaxy s20 autonomie

© Presse-citron.net

Total recharge

Samsung se rattrape avec la multiplicité des systèmes de recharge. Comme le S20 Ultra, les S20 et S20+ héritent du trio gagnant recharge rapide (25 W compatible Power Delivery), sans fil (15 W) et inversée (9 W). Comptez 30 minutes de recharge en USB-C pour passer de 0 à 60% sur le S20 (0 à 50% sur la version Plus) et un peu moins d’une heure pour une charge complète (1h15 pour le S20+). C’est bien, mais loin d’atteindre les performances du Super VOOC d’Oppo qui promet de recharger une batterie de plus de 4000 mAh en 30 minutes.

Une recharge par induction prend logiquement plus de temps : environ 1h20 pour le S20, 1h45 pour le S20+. La charge inversée, elle, permet avant tout de donner quelques points de vie à vos accessoires sans fil (écouteurs, montres ou bracelets connectés). Prochain point de mon test du S20 : l’offre photo.

Appareil photo du Galaxy S20 / S20+

Quatre capteurs pour le S20+, trois pour le S20. Le manque d’espace dans le plus petit format aura eu raison de l’objectif ToF permettant d’améliorer la qualité des portraits. En dehors de cette différence, le S20 et le S20+ arborent le même matériel photographique, à savoir :

  • un grand angle : 26 mm f/1,8 ; capteur de 12 MP 1/1,76’’ (photosites 1,8 um) ; Dual Pixel PDAF ; stabilisation optique
  • un téléobjectif 3x : f/2 ; capteur de 64 MP (photosites 0,8 um) ; PDAF ; stabilisation optique
  • un ultra grand-angle : 13 mm f/2,2 ; capteur de 12 MP (photosites 1,4 um)
  • un objectif ToF : f/1 ; capteur de 0,3 MP (seulement pour le S20+)
test galaxy s20 appareil photo

© Presse-citron.net

Pas de bon appareil photo sans sa petite couche d’intelligence artificielle et la multiplication de modes de prise de vue. Cette année, Samsung met le paquet sur le zoom qui, une fois « l’effet waouh » passé, n’est pas forcément le plus utilisé par le grand public. Peu importe, annoncer un zoom x30 reste un message marketing très fort.

Zoom x2, x3, x10 et x30

En pratique, ce zoom reste inexploitable tant la qualité des clichés est médiocre. Un constat que l’on faisait déjà avec le zoom x50 du Huawei P30 Pro l’année dernière mais aussi plus récemment avec le zoom x100 du Galaxy S20 Ultra.

En revanche, jusqu’à un zoom x10, les clichés se révèlent étonnamment bons. Le zoom optique x2 est même excellent, le zoom hybride x3 très bon. Les Galaxy S20 et S20+ n’ont rien à envier au Huawei P30 Pro. Ah si, peut-être une chose : le smartphone de Huawei a déjà bientôt un an ce qui démontre l’avance du géant chinois dans le domaine de la photographie.

Samsung modifie légèrement son interface photo : j’ai apprécié de pouvoir basculer d’un mode à l’autre directement à l’écran comme sur les derniers iPhone. La fenêtre pop-up qui apparaît lorsque l’on zoome pour ne pas se perdre dans le cadre est sans doute l’une des meilleures idées de ces dernières années.

L’excellence selon Samsung

De jour, je n’ai rien à reprocher aux nouveaux smartphones de Samsung, bien au contraire. Les clichés brillent par leur excellent piqué, de bons contrastes et des couleurs plus naturelles que sur les modèles précédents. Un bon point dans la mesure où Samsung a toujours tendance à saturer un peu trop les couleurs.

Le Sud-Coréen améliore aussi la qualité de toutes les photos de nuit. Plus détaillées, elles ne tombent plus dans le piège des halos de lumière. Les ingénieurs ont réussi à corriger ce point particulièrement dérangeant pour les photos en ville. Comme ses concurrents, Samsung adopte un mode nuit très efficace dans les milieux très sombres (validé pendant ce test du Galaxy S20), beaucoup moins si le cadre inclut une source lumineuse. Un défaut que présente aussi l’ultra grand-angle, très bon de jour mais inexploitable en basse lumière.

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

Zoom x3

Enfin, j’ai noté une légère différence de qualité entre les portraits du Galaxy S20 et du S20+. Avec le grand modèle le bokeh semble plus naturel. Cela s’explique sans doute par la présence de l’objectif ToF, absent du Galaxy S20.

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

A l’avant, le capteur de 10 mégapixels (objectif f/2,2) se montre efficace dans de bonnes conditions de lumière, bien moins en basse lumière ou en contrejour. Le mode autoportrait présent sur tous les Galaxy S20 est quant à lui très correct même si le bokeh est un poil agressif.

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

Vidéos 8K

On aurait pu penser que Samsung réserverait cette fonctionnalité au modèle Ultra, il n’en est rien. Le Galaxy S20 et le Galaxy S20+ peuvent eux aussi filmer jusqu’en 8K à 30 im/s. Ce talent impressionne davantage sur un produit aussi petit que le S20 mais les résultats sont les mêmes sur tous les modèles. Enfin, je le suppose. Car impossible à l’heure actuelle de vérifier la qualité ou la fluidité d’une vidéo 8K dans la mesure où l’offre d’écrans 8K est à ce jour famélique.

Rassurez-vous, les Galaxy S20 et S20+ peuvent aussi filmer en 4K à 60 im/s avec des résultats probants. Je recommande néanmoins d’opter pour un enregistrement en Full HD, définition avec laquelle on peut profiter d’une stabilisation optique Super Steady très réussie. Jusqu’à maintenant, seul l’iPhone 11 Pro parvenait à atteindre un tel niveau.

Enfin, je ne pouvais conclure ce test sans mentionner la fonction Single Take. À partir d’une vidéo de quelques secondes, l’intelligence artificielle dégage une série de clichés dont des portraits. Redoutablement efficace.

Galaxy S20 au meilleur prix Prix de base : 909 €

 Voir plus d’offres

Mon avis après ce test du Galaxy S20

Je dois bien le dire, c’est avec une certaine tristesse que je me séparerai des Samsung Galaxy S20 et S20+ à l’issue de ce test. Si l’autonomie et la qualité audio sont leurs principaux points faibles, ils peuvent être corrigés par de simples mises à jour. Mais alors quel modèle choisir entre le Galaxy S20, le S20+ et le S20 Ultra ?

Selon moi et suite à mon test, le Galaxy S20+ s’impose comme le meilleur compromis. Assez grand pour une utilisation multi-média, suffisamment compact et léger pour un confort au quotidien, il est moins cher que le modèle S20 Ultra (1 359 euros tout de même) qui n’apporte que quelques fonctions gadget (zoom x100) au détriment du confort d’utilisation.

Vendu 100 euros de moins, le Galaxy S20 séduira les aficionados de smartphones compacts. Mais il présente des défauts dont le S20+ a su se débarrasser (faible autonomie, surchauffe). Enfin, ce n’est que mon avis.

Samsung Galaxy S20

 809.00

 Samsung Galaxy S20

Rapport qualité/prix

 8.0/10

 On aime

  • Design premium
  • Ecran sublime
  • Performances
  • Qualité photo
  • Interface One UI

 On aime moins

  • Qualité audio
  • Autonomie
  • Appareil photo protubérant

 

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 275 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

« Gouverner, c’est prévoir » disait Emile de Girardin. « Prévoir, c’est concevoir avant les autres » ajoutait l’écrivain Jean-Paul Delfino dans son roman Pour tout l’or du Brésil. Samsung semble appliquer ces maximes à la lettre pour conserver sa place de leader sur le marché du smartphone. Pour nous en convaincre, nous avons fait un test des Galaxy S20 et S20+, les deux flagships du coréen en 2020.Chahuté par Huawei sur le segment premium, bousculé par les constructeurs chinois sur le milieu de gamme, le géant coréen doit redoubler d’inventivité pour conserver sa place de numéro 1. Sans parler d’Apple qui a réussi fin 2019 à regagner le coeur des consommateurs avec des iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max réussis.

Les Galaxy Fold et Z Flip, ses smartphones pliants, entretiennent le caractère innovant de la marque, mais ils sont réservés à des utilisateurs fortunés et/ou passionnés. Pour le grand public, Samsung s’en tient à des format plus classiques mais aussi plus « abordables ». La gamme Galaxy S20 s’inscrit dans cette stratégie même, si les 3 modèles présentés début février restent onéreux.

Si le Galaxy S20 Ultra s’illustre par ses caractéristiques hors normes, les Galaxy S20 et S20+, assez identiques, tirent leur épingle du jeu avec un rapport techno-prix plus intéressant. Commercialisés sous la barre des 1 000 euros, ils affichent de nombreux points communs avec la version Ultra… vendue 1349 euros ! J’ai utilisé le Galaxy S20 et le Galaxy S20+ pendant plusieurs jours pour m’en convaincre. Ci-dessous, vous trouverez mon test du Galaxy S20 et S20+.

Design et écran

Outre leur différence de taille, les Galaxy S20 et S20+ s’inspirent du design des Galaxy S10 et Note 10, des modèles salués pour leur esthétique irréprochable. De leurs prédécesseurs, ils reprennent le format allongé, les lignes arrondies et la finesse. Du modèle à stylet, ils héritent du poinçon central et de la disposition des boutons physiques, rassemblés ici sur la bordure droite.

test galaxy s20 design 2

© Presse-citron.net

Le Galaxy S20 et S20+ que j’ai eu en test portent tous deux une robe de verre surplombée d’une couche de protection en verre Gorilla 6 de Corning. Les deux téléphones ont obtenu leur certificat d’étanchéité IP68 (eau et poussière). En revanche, Samsung s’est (malheureusement) décidé à retirer le jack 3,5 mm pour ne laisser que l’USB-C et un haut-parleur sur la bordure inférieure. Sur la tranche supérieure, l’espace pour carte SIM peut accueillir deux nano SIM ainsi qu’une carte micro SD.

Cette année Samsung joue la course aux capteurs photo et suit les tendances esthétiques qui en découlent. Le Galaxy S20 comme la version S20 Plus arborent deux plaques de cuisson (heureusement à induction) positionnées dans le coin supérieur gauche de son dos. Ci-dessous dans mon test du Galaxy S20, l’illustration de ces éléments.

test galaxy s20 design

© Presse-citron.net

Cette disposition n’est pas sans rappeler celle des iPhone 11 Pro et Pro Max largement moqués sur les réseaux sociaux à leur sortie. Si nous nous sommes habitués à cette protubérance sur les smartphones d’Apple, nous ne sommes pas obligés de trouver ça très joli. Samsung aurait pu tirer son épingle du jeu en optant pour une autre disposition. Peut-être les ingénieurs n’ont-ils eu d’autres choix.

Malgré cet élément disgracieux, la finesse du design et la justesse des finitions font des Samsung Galaxy S20 et S20+ des bijoux de technologie, tout en classe et en élégance. Le S20 séduira davantage les amateurs de formats compacts préférant utiliser leur smartphone à une main. Le S20+, lui, devrait attirer les friands de multimédia, d’autant que Samsung a intégré (encore une fois) un écran, disons-le, sublime. Je passe dans mon test du Galaxy S20 à son écran et à son (excellent) taux de rafraichissement.

Ecran 120 Hz

Qu’est-ce qui différencie l’écran du S20 de celui du S20+ ? Si ce n’est la taille (6,2 et 6,7 pouces), rien. Samsung adopte dans les deux cas une dalle Dynamic AMOLED Infinity-O (poinçon central) compatible HDR10+ et en profite pour dire adieu au format incurvé. Les deux smartphones affichent les contenus en WQHD+ ou en Full HD+. Pour la première fois de son histoire, le sud-coréen propose un taux de rafraîchissement de 120 Hz. En revanche il faudra choisir entre WQHD+ ou 120 Hz. Dommage.

test galaxy s20 ecrans

© Presse-citron.net

Malgré cette limitation, j’ai préféré utiliser le Galaxy S20 et le S20+ avec le taux de rafraichissement de 120 Hz et une définition Full HD+. L’avantage d’un tel taux de rafraîchissement se ressent principalement en jeu, avec des licences aux graphismes particulièrement travaillés. J’ai particulièrement apprécié les sessions de Call of Duty Mobile avec cette configuration. L’utilisation quotidienne se révèle elle aussi plus agréable grâce à des animations et des transitions beaucoup plus fluides notamment pour faire défiler les feeds Twitter ou Instagram.

Pour le reste, Samsung fait du Samsung. Sa maîtrise de la technologie AMOLED ne fait aucun doute et le coréen repousse une fois encore les limites de l’excellence. Tous les superlatifs ne suffiront pas à retranscrire la quasi perfection des écrans du Galaxy S20 et du S20+. Je me contenterai donc de souligner leurs excellents contrastes, leur très bonne luminosité et une colorimétrie maîtrisée. Quant à la profondeur des noirs, elle m’étonne année après année. Ce sont des points qui sont très positifs dans mon test du Galaxy S20 de Samsung.

test galaxy s20 ecrans 2

© Presse-citron.net

Comme si cela ne suffisait pas, Samsung offre plusieurs options d’affichage dans les paramètres de One UI. Par défaut, nos modèles de tests étaient calibrés sur un profil neutre, que j’apprécie pour son naturel. D’autres préfèreront peut-être le mode vif qui couvre davantage la plage colorimétrique mais qui a tendance à légèrement saturer certaines couleurs. Que vous choisissiez l’un ou l’autre, vous en prendrez plein… les mirettes !

test galaxy s20 poincon

© Presse-citron.net

Performances et interface

Comme sur ses précédents modèles, Samsung s’appuie sur ses puces maison en Europe, ici l’Exynos 990 gravée en 7 nm. Elle est accompagnée de 8 ou 12 Go de RAM mais le coréen réserve la version la plus performante à ses modèles 5G. Le Samsung Galaxy S20 comme le S20+ embarquent 128 Go de stockage extensible jusqu’à 1,5 To via microSD.

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

© Presse-citron.net

Armés jusqu’aux dents, les Galaxy S20 et S20+ affichent des performances de haut vol, autorisant la multiplication des usages gourmands en ressources. Du multitâche au jeu en passant par la photo ou la vidéo 8K, tout tourne comme une horloge. Le gaming prend même une saveur particulière grâce au combo puissance/écran 120 Hz. C’est encore un argument en la faveur du coréen dans ce test du Galaxy S20.

test galaxy s20 performances

© Presse-citron.net

Toutefois, le Galaxy S20 a tendance à chauffer lorsqu’on le sollicite un peu trop sur la durée. Une session de jeu un peu longue, un tournage en 8K de plus d’une minute, une session photo qui s’attarde peuvent le mener à la surchauffe. Dans la mesure où le Galaxy S20+ ne présente pas ce défaut, j’en déduis que le problème vient du format plus compact et donc d’un espace plus limité pour la dissipation de la chaleur.

One UI un jour, One UI pour toujours

Je n’irai pas par quatre chemins : One UI 2.0 figure sans doute parmi les meilleures versions d’Android qu’il m’ait été donné de tester. Après des années à pester contre Touchwiz, j’ai accueilli avec bonheur le nouveau logiciel de Samsung dans ce test du Galaxy S20. Plus clair, plus fluide, plus ergonomique, One UI brille aussi par sa multitude de fonctionnalités.

test galaxy s20 interface

© Presse-citron.net

La version 2.0, basée sur Android 10, n’apporte pas de grandes modifications esthétiques mais s’étoffe de quelques options bienvenues. Parmi les fonctionnalités les plus utiles je citerai les paramètres audio et les options d’affichage. Le mode sombre, lui, se montre toujours aussi efficace et ne sera pas de trop pour économiser la batterie.

test galaxy s20 one ui

© Presse-citron.net

Autonomie du Galaxy S20

Les Galaxy S10 et S10+ ne brillaient pas par leur autonomie. Samsung a-t-il corrigé le problème ? La réponse est non. Si avec sa batterie de 4500 mAh le S20+ s’en tire plutôt bien (une journée et demie pour une utilisation polyvalente avec écran Full HD+ en 120 Hz), le S20 (batterie de 4000 mAh) devra passer par la case recharge avant la fin de la journée.

Un vrai point assez faible selon moi à l’heure où la plupart des concurrents proposent des modèles endurants (deux jours d’autonomie) à l’exception de Google, toujours à la peine sur ce critère. Ce constat est d’autant plus dommage que les 2 modèles coréens regorgent de fonctionnalités énergivores (appareil photo mais surtout tournage en 8K) réduisant encore l’autonomie.

test galaxy s20 autonomie

© Presse-citron.net

Total recharge

Samsung se rattrape avec la multiplicité des systèmes de recharge. Comme le S20 Ultra, les S20 et S20+ héritent du trio gagnant recharge rapide (25 W compatible Power Delivery), sans fil (15 W) et inversée (9 W). Comptez 30 minutes de recharge en USB-C pour passer de 0 à 60% sur le S20 (0 à 50% sur la version Plus) et un peu moins d’une heure pour une charge complète (1h15 pour le S20+). C’est bien, mais loin d’atteindre les performances du Super VOOC d’Oppo qui promet de recharger une batterie de plus de 4000 mAh en 30 minutes.

Une recharge par induction prend logiquement plus de temps : environ 1h20 pour le S20, 1h45 pour le S20+. La charge inversée, elle, permet avant tout de donner quelques points de vie à vos accessoires sans fil (écouteurs, montres ou bracelets connectés). Prochain point de mon test du S20 : l’offre photo.

Appareil photo du Galaxy S20 / S20+

Quatre capteurs pour le S20+, trois pour le S20. Le manque d’espace dans le plus petit format aura eu raison de l’objectif ToF permettant d’améliorer la qualité des portraits. En dehors de cette différence, le S20 et le S20+ arborent le même matériel photographique, à savoir :

  • un grand angle : 26 mm f/1,8 ; capteur de 12 MP 1/1,76’’ (photosites 1,8 um) ; Dual Pixel PDAF ; stabilisation optique
  • un téléobjectif 3x : f/2 ; capteur de 64 MP (photosites 0,8 um) ; PDAF ; stabilisation optique
  • un ultra grand-angle : 13 mm f/2,2 ; capteur de 12 MP (photosites 1,4 um)
  • un objectif ToF : f/1 ; capteur de 0,3 MP (seulement pour le S20+)
test galaxy s20 appareil photo

© Presse-citron.net

Pas de bon appareil photo sans sa petite couche d’intelligence artificielle et la multiplication de modes de prise de vue. Cette année, Samsung met le paquet sur le zoom qui, une fois « l’effet waouh » passé, n’est pas forcément le plus utilisé par le grand public. Peu importe, annoncer un zoom x30 reste un message marketing très fort.

Zoom x2, x3, x10 et x30

En pratique, ce zoom reste inexploitable tant la qualité des clichés est médiocre. Un constat que l’on faisait déjà avec le zoom x50 du Huawei P30 Pro l’année dernière mais aussi plus récemment avec le zoom x100 du Galaxy S20 Ultra.

En revanche, jusqu’à un zoom x10, les clichés se révèlent étonnamment bons. Le zoom optique x2 est même excellent, le zoom hybride x3 très bon. Les Galaxy S20 et S20+ n’ont rien à envier au Huawei P30 Pro. Ah si, peut-être une chose : le smartphone de Huawei a déjà bientôt un an ce qui démontre l’avance du géant chinois dans le domaine de la photographie.

Samsung modifie légèrement son interface photo : j’ai apprécié de pouvoir basculer d’un mode à l’autre directement à l’écran comme sur les derniers iPhone. La fenêtre pop-up qui apparaît lorsque l’on zoome pour ne pas se perdre dans le cadre est sans doute l’une des meilleures idées de ces dernières années.

L’excellence selon Samsung

De jour, je n’ai rien à reprocher aux nouveaux smartphones de Samsung, bien au contraire. Les clichés brillent par leur excellent piqué, de bons contrastes et des couleurs plus naturelles que sur les modèles précédents. Un bon point dans la mesure où Samsung a toujours tendance à saturer un peu trop les couleurs.

Le Sud-Coréen améliore aussi la qualité de toutes les photos de nuit. Plus détaillées, elles ne tombent plus dans le piège des halos de lumière. Les ingénieurs ont réussi à corriger ce point particulièrement dérangeant pour les photos en ville. Comme ses concurrents, Samsung adopte un mode nuit très efficace dans les milieux très sombres (validé pendant ce test du Galaxy S20), beaucoup moins si le cadre inclut une source lumineuse. Un défaut que présente aussi l’ultra grand-angle, très bon de jour mais inexploitable en basse lumière.

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

Zoom x3

Enfin, j’ai noté une légère différence de qualité entre les portraits du Galaxy S20 et du S20+. Avec le grand modèle le bokeh semble plus naturel. Cela s’explique sans doute par la présence de l’objectif ToF, absent du Galaxy S20.

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

A l’avant, le capteur de 10 mégapixels (objectif f/2,2) se montre efficace dans de bonnes conditions de lumière, bien moins en basse lumière ou en contrejour. Le mode autoportrait présent sur tous les Galaxy S20 est quant à lui très correct même si le bokeh est un poil agressif.

TEST SAMSUNG GALAXY S20 ET S20+ : LEQUEL FAUT-IL CHOISIR ?

Vidéos 8K

On aurait pu penser que Samsung réserverait cette fonctionnalité au modèle Ultra, il n’en est rien. Le Galaxy S20 et le Galaxy S20+ peuvent eux aussi filmer jusqu’en 8K à 30 im/s. Ce talent impressionne davantage sur un produit aussi petit que le S20 mais les résultats sont les mêmes sur tous les modèles. Enfin, je le suppose. Car impossible à l’heure actuelle de vérifier la qualité ou la fluidité d’une vidéo 8K dans la mesure où l’offre d’écrans 8K est à ce jour famélique.

Rassurez-vous, les Galaxy S20 et S20+ peuvent aussi filmer en 4K à 60 im/s avec des résultats probants. Je recommande néanmoins d’opter pour un enregistrement en Full HD, définition avec laquelle on peut profiter d’une stabilisation optique Super Steady très réussie. Jusqu’à maintenant, seul l’iPhone 11 Pro parvenait à atteindre un tel niveau.

Enfin, je ne pouvais conclure ce test sans mentionner la fonction Single Take. À partir d’une vidéo de quelques secondes, l’intelligence artificielle dégage une série de clichés dont des portraits. Redoutablement efficace.

Galaxy S20 au meilleur prix Prix de base : 909 €

 Voir plus d’offres

Mon avis après ce test du Galaxy S20

Je dois bien le dire, c’est avec une certaine tristesse que je me séparerai des Samsung Galaxy S20 et S20+ à l’issue de ce test. Si l’autonomie et la qualité audio sont leurs principaux points faibles, ils peuvent être corrigés par de simples mises à jour. Mais alors quel modèle choisir entre le Galaxy S20, le S20+ et le S20 Ultra ?

Selon moi et suite à mon test, le Galaxy S20+ s’impose comme le meilleur compromis. Assez grand pour une utilisation multi-média, suffisamment compact et léger pour un confort au quotidien, il est moins cher que le modèle S20 Ultra (1 359 euros tout de même) qui n’apporte que quelques fonctions gadget (zoom x100) au détriment du confort d’utilisation.

Vendu 100 euros de moins, le Galaxy S20 séduira les aficionados de smartphones compacts. Mais il présente des défauts dont le S20+ a su se débarrasser (faible autonomie, surchauffe). Enfin, ce n’est que mon avis.

Samsung Galaxy S20

 809.00

 Samsung Galaxy S20

Rapport qualité/prix

 8.0/10

 On aime

  • Design premium
  • Ecran sublime
  • Performances
  • Qualité photo
  • Interface One UI

 On aime moins

  • Qualité audio
  • Autonomie
  • Appareil photo protubérant

 

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 275 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
0 0 vote
Note l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Veuillez commenter sur cet articlex
()
x