Terrorisme au Burkina Faso : Roch Kaboré veut redéfinir le cadre de la coopération avec la France


Video player

Samedi 11 décembre, le président Roch Kaboré a annoncé son intention de réévaluer la coopération diplomatique avec la France pendant la crise sécuritaire au Burkina Faso.

La coopération diplomatique entre la France et le Burkina Faso a été remise en cause à plusieurs reprises par les leaders d’opinion et les panafricanistes au Burkina Faso et à l’étranger. Le convoi militaire français a été bloqué à Kaya pendant plusieurs jours et était plein de protestations anti-françaises, ce qui reste une preuve valable.

Au palais présidentiel samedi, Roche Kaboré a été interrogée sur la coopération diplomatique du Burkina Faso avec la France, notamment dans le domaine de la sécurité. Dans toutes ses réponses, le président a tenté d’expliquer aux citoyens ordinaires le statu quo de la coopération entre Ouagadougou et Paris, et a annoncé qu’il entendait redéfinir le cadre de cette coopération afin que son pays puisse faire plus dans le contexte sécuritaire actuel. .

“Notre coopération n’est pas la coopération la plus récente. Nous devons déterminer les conditions de contact où nous voulons que la France intervienne dans notre pays. A nous de redéfinir le cadre de la coopération avec la France, qui sera bientôt achevée”, Roch Kaboré mentionné.

Roch Kabore a également évoqué l’urgence de la réconciliation nationale, insistant sur le fait que nous devons suivre les mêmes instructions et la même vision pour vaincre le terrorisme. Les équipes dispersées ne feront qu’augmenter les chances de l’ennemi de lancer des guerres asymétriques contre des troupes sous-entraînées et équipées.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire