Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Technologie: un Camerounais fabrique une couveuse néonatale connectée pour sauver les prématurés
12/12/2019 à 18h09 par La redaction

En Afrique de manière générale, cette invention technologique manque sévèrement dans les centres de santé. C’est ainsi dans le souci d’apporter une réponse significative et pragmatique à ce déficit criard que l’entrepreneur Serge Armel Njidjou a lancé l’initiative « Chaque souffle compte ».

Des entrepreneurs aujourd’hui capables de plus en plus de réalisations innovantes pour faire développer leur continent, voire le monde, émergent de partout. Serge Armel Njidjou, jeune Camerounais s’inscrit en leur nombre en mettant au point une couveuse de haute technologie : la couveuse néonatale interactive.

L’initiative lui a valu la confection de cette couveuse interactive néonatale nommée « Couveuse néonatale interactive AUI 1.0 ». Une couveuse aux multiples caractéristiques qui règle plusieurs problèmes d’un coup.

Elle intègre la technologie numérique audiovisuelle au dispositif médical souvent indispensable pour les enfants prématurés, capable de résister à la baisse de tension et dotée de dispositifs intégrés pour la photothérapie. Mieux, elle peut être connectée au téléphone du médecin qui pourra voir en temps réel l’évolution de la santé du nouveau-né sur son smartphone, vidéo à l’appui.

Le projet du Camerounais est d’une grande nécessité dans un pays où trop de nouveaux-nés décèdent encore faute de soins de qualité. Les couveuses sont en effet un luxe rare dans les hôpitaux et cliniques du pays qui dispose d’à peine une centaine de couveuses pour des milliers de centres de santé. Selon une source, on enregistre “près de 22 000 cas de décès de nouveaux-nés pour manque de couveuses néonatales au Cameroun”.

En cas de panne, le fabricant reçoit directement une alerte émise depuis la couveuse qui couvre une garantie 02 (deux) ans après vente. Le projet a déjà apporté des distinctions à son initiateur quoi qu’il soit encore à sa phase expérimentale avec une vingtaine de couveuses en construction pour quelques cliniques privées du Cameroun.

Notons que le coût ordinaire actuel de la couveuse néonatale connectée est de 2900 euros.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

En Afrique de manière générale, cette invention technologique manque sévèrement dans les centres de santé. C’est ainsi dans le souci d’apporter une réponse significative et pragmatique à ce déficit criard que l’entrepreneur Serge Armel Njidjou a lancé l’initiative « Chaque souffle compte ».

Des entrepreneurs aujourd’hui capables de plus en plus de réalisations innovantes pour faire développer leur continent, voire le monde, émergent de partout. Serge Armel Njidjou, jeune Camerounais s’inscrit en leur nombre en mettant au point une couveuse de haute technologie : la couveuse néonatale interactive.

L’initiative lui a valu la confection de cette couveuse interactive néonatale nommée « Couveuse néonatale interactive AUI 1.0 ». Une couveuse aux multiples caractéristiques qui règle plusieurs problèmes d’un coup.

Elle intègre la technologie numérique audiovisuelle au dispositif médical souvent indispensable pour les enfants prématurés, capable de résister à la baisse de tension et dotée de dispositifs intégrés pour la photothérapie. Mieux, elle peut être connectée au téléphone du médecin qui pourra voir en temps réel l’évolution de la santé du nouveau-né sur son smartphone, vidéo à l’appui.

Le projet du Camerounais est d’une grande nécessité dans un pays où trop de nouveaux-nés décèdent encore faute de soins de qualité. Les couveuses sont en effet un luxe rare dans les hôpitaux et cliniques du pays qui dispose d’à peine une centaine de couveuses pour des milliers de centres de santé. Selon une source, on enregistre “près de 22 000 cas de décès de nouveaux-nés pour manque de couveuses néonatales au Cameroun”.

En cas de panne, le fabricant reçoit directement une alerte émise depuis la couveuse qui couvre une garantie 02 (deux) ans après vente. Le projet a déjà apporté des distinctions à son initiateur quoi qu’il soit encore à sa phase expérimentale avec une vingtaine de couveuses en construction pour quelques cliniques privées du Cameroun.

Notons que le coût ordinaire actuel de la couveuse néonatale connectée est de 2900 euros.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire