...

Tech : Eric Manoungui, le camerounais qui fait de la création des logiciels un business lucratif !


Video player

Dans un contexte où l’emploi des jeunes en Afrique constitue une véritable problématique pour tous les gouvernements, Eric Manougui a trouvé sa voie ! Ce génie, spécialiste dans la conception des logiciels a fait de l’auto-emploi son fer de lance. En plus de la casquette d’expert dans la création des logiciels, il porte désormais aussi celle de businessman. Un bonheur qu’il savoure avec passion…

Quand on lui demande d’où vient son talent et sa capacité à créer des logiciels hors du commun, celui que son entourage surnomme « intelligence nuisible » sourit en répondant qu’il est juste un passionné qui veut changer le monde ! A 26 ans seulement, Eric Manoungui a déjà tracé, en « free lance », sa voie. Il dit « savoir exactement où il va et ce qu’il veut pour le développement des nouvelles technologies en Afrique. » Une ambition à la hauteur de son génie…

Concepteur du premier logiciel d’automatisation et de traitement des actes de naissances qu’il a vendu avec succès au Tchad et dans d’autres pays de la sous région, ce surdoué camerounais fait de sa passion un véritable business lucratif.

Il raconte sa première expérience : « L’idée m’est venue grâce à une amie qui vit actuellement aux Usa. Elle me parlait toujours des logiciels, et j’ai commencé à m’y intéresser ; faisant des recherches, j’ai voulu dans un premier temps, créer un logiciel pour essayer de mettre fin à la cybercriminalité, puis je me suis souvenu du jour où pour retrouver la souche de mon certificat de naissance pour pouvoir en faire un duplicata (ayant perdu l’original) les agents administratifs ont du employer un temps énorme, le service n’étant pas informatisé. » C’est ainsi qu’il crée ce logiciel qu’il baptise « thank you lord », il se fait avec cela un joli pactole…

Manoungui ne s’arrête pas là, il est entrain de mettre sur pied un autre logiciel assez original qui a pour particularité d’aider dans les enquêtes policières et celles de la gendarmerie. Il compte ainsi vendre ce nouveau bijou dans les États qui ambitionnent optimiser l’éradication du crime sur leur territoire.

Malgré ces multiples formations en informatique en ligne dans les grandes écoles en France, il déteste mettre en relief son parcours académique. « Mon parcours académique n’est pas important, ce qui compte, c’est ce que je sais faire ! » balance t-il.

A la question de savoir pourquoi il ne vend pas encore ses logiciels à l’État du Cameroun, le jeune « geek » a une idée bien précise : « Je ne veux pas supplier l’état du Cameroun  pour qu’il achète mon projet, je crois en moi et je sais ce que je vaux. Je conçois mes logiciels, je les vends ailleurs. Croyez moi cela me fait déjà bien vivre ! Les jeunes doivent d’abord compter sur leur travail, le reste vient toujours après. »

Un conseil qui inspirera plus d’un ! Le prodige se voit d’ici quelques années comme l’un des créateurs de solutions informatiques sur le continent, une sorte de Marck Zuckerberg…

Que pensez-vous de ce  jeune surdoué ?

→ A LIRE AUSSI : Didier ACOUETEY, PRESIDENT D’AFRICSEARCH

→ A LIRE AUSSI : Tech : «Docta», l’application camerounaise mettant en relation patients et médecins !

→ A LIRE AUSSI : Tech : Des chercheurs Tanzaniens créent une application pour dépister le cancer du col de l’utérus !

  👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire