Tchad: suspension des permis du port d’armes à feu à N’Djamena


Video player

Le ministre de la Sécurité publique a suspendu le port d’armes à feu à N’Djamena, la capitale tchadienne. Le ministre Souleyman Abakar a fait ce rappel à l’ordre par un arrêté signé ce vendredi 10 décembre dernier.

Les Tchadiens doivent ranger leurs armes, du moins ceux qui ne sont pas couverts par une dérogation spéciale. Le ministre de la Sécurité publique, dans son arrêté, a indiqué que le port d’armes est « strictement » interdit dans la ville de N’Djaména. Les permis de port d’arme à feu et les badges, en cours de validité, sont suspendus.

Certains citoyens sont exceptionnellement autorisés à porter l’arme à feu aux heures de travail. Il s’agit des gardes du corps du président Conseil militaire de transition (CMT), du vice-président du Conseil, du Premier ministre, du président du Conseil national de transition (CNT), les diplomates, généraux, ainsi que les magistrats.

Les forces de défense et de sécurité en mission officielle ou en service commandé, peuvent également avoir leur arme sur eux.

Source

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Tchad: suspension des permis du port d’armes à feu à N’Djamena Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire