Musiques Tanzanie

BET Awards : des Tanzaniens signent une pétition contre Diamond Platnumz

BET Awards : des Tanzaniens signent une pétition contre Diamond Platnumz

Le chanteur populaire tanzanien, Naseeb Abdul Juma Issack, plus connu sous son nom de scène Diamond Platnumz, est victime d’une autre controverse qui pourrait le voir disqualifié des BET Awards prévus le 27 juin. Plus de 20 000 personnes ont signé une pétition en ligne pour demander que la star soit disqualifiée du prix.

 

Diamond Platnumz est nominée dans la catégorie « Meilleur Acteur International » aux BET Awards. Mais il devra faire face à une controverse animée par une pétition que plusieurs Tanzaniens sont entrain de signer contre lui. Cette action intentée contre lui risque de le mettre à l’écart dans cette course à son énième trophée.

À lire aussi :   BET Awards : voici la tenue de Diamond Platnumz qui fait jaser la toile

 

En effet, la star du bongo est accusée par une ONG, Change Tanzania, de soutenir le régime autocratique du défunt président John Pombe Magufuli. « Diamond Platnumz est un artiste tanzanien de renommée mondiale qui a utilisé sa popularité et son talent pour blanchir et désodoriser la répression brutale du défunt dictateur John Magufuli et de son régime », a déclaré Change Tanzania.

Lire aussi : « Inama » de Diamond Platnumz et Fally Ipupa proche de 100 millions des vues

« Diamond est également un ami proche et un allié commercial de Paul Makonda, l’ancien gouverneur qui a ouvertement persécuté et réprimé les personnes LGBTI. Makonda a également été désigné en 2020 par le Département d’État américain pour des violations flagrantes des droits de l’homme, notamment la répression de la liberté d’expression et d’association », a-t-elle ajouté.

À lire aussi :   Liste complète des gagnants des BET Awards 2021

 

L’organisation a en outre déclaré que « la Tanzanie a subi une répression brutale et un recul de la démocratie depuis 2016, lorsque le (défunt) président Magufuli est arrivé au pouvoir ». L’ONG établit également un lien entre la star tanzanienne et une autre personnalité, Paul Makonda, qui est devenu le parrain du chanteur pour son label de musique et sa société de médias appelés Wasafi.

Lire aussi : Diamond Platnumz présente sa nouvelle Cadillac Escalade

Makonda est accusé d’être un fervent anti-LGBT en Tanzanie. L’ONG affirme que Makonda a utilisé le festival Wasafi pour se faire de la publicité et assainir son image. De même, tout au long de l’augmentation du niveau de répression lorsque des collègues artistes ont été emprisonnés et enlevés, Diamond Platnumz est resté silencieux, selon l’ONG.

À lire aussi :   Diamond Platnumz s’offre une Rolls Royce Cullinan 2021

 

Change Tanzania, accuse Diamond Platnumz la star de ne pas avoir fait preuve d’une préoccupation élémentaire et de ne pas avoir exprimé publiquement sa solidarité avec ses collègues artistes comme Roma Mkatoliki, Nay wa Mitego et Idris Sultan qui ont souffert de la main du « dictateur » Magufuli.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire