Taiwan : Washington incité à reconnaitre Taipei


Video player

 

L’ancien secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis devraient reconnaître diplomatiquement Taïwan comme un pays libre et souverain.

Il a indiqué ce 04 mars qu’une invasion chinoise de Taiwan autonome dépendrait de la volonté du monde occidental de démontrer que les coûts pour le président chinois Xi Jinping s’engageant dans ce type d’activité sont tout simplement trop élevés.
Mike Pompeo, l’un des tenants de l’aile radicale sous la présidence de Donald Trump concernant la Chine, était arrivé le 02 mars pour une visite sur le sol taiwanais. Cette visite survient à un moment où la montée des tensions entre Washington et Pékin à propos de Taïwan est toujours palpable. La réponse de Pékin ne s’est pas fait attendre. Pour elle, Mike Pompeo se résume à un ancien politicien dont la crédibilité a fait faillite.

« Les délires sauvages et les absurdités de ce genre de personne ne prévaudront jamais », peste le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin.
Lors d’un précédent discours devant un groupe de réflexion, Pompeo a laissé entendre que si Washington devrait continuer à s’engager avec Pékin en tant que gouvernement souverain, offrir une reconnaissance diplomatique à Taiwan ne peut plus être ignoré, évité ou traité comme secondaire.
« Je suis d’avis que le gouvernement des États-Unis devrait immédiatement prendre les mesures nécessaires et attendues depuis longtemps pour faire ce qui est juste et évident, c’est-à-dire offrir à la République de Chine [Taiwan] la reconnaissance diplomatique de l’Amérique en tant que pays libre et souverain » s’est-il expliqué.
« Comme beaucoup de vos dirigeants passés et présents l’ont clairement indiqué, il n’est pas nécessaire que Taïwan déclare son indépendance, car c’est déjà une nation indépendante. Son nom est la République de Chine », a-t-il ajouté.
« Le peuple et le gouvernement des États-Unis devraient simplement accepter cette chose fondamentalement décente et moralement juste. C’est facile. Le peuple taïwanais mérite le respect du monde pour avoir continué sur cette voie libre, démocratique et souveraine », défend mordicus celui qui a dirigé le Central Intelligence Agency(CIA).

Pour rappel, Mike Pompeo est l’un des politiciens américains les plus connus à Taïwan, en partie à cause de sa décision de lever les restrictions sur les contacts officiels avec Taipei à sa sortie du pouvoir. Il a rencontré jeudi la présidente Tsai et a reçu l’Ordre de l’étoile brillante.
[10:04, 06/03/2022] Civ: Burkina- Faso : nomination d’un premier ministre de transition

Le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration(MPSR), organe dirigeante de la junte militaire du Burkina Faso, vient de franchir une nouvelle étape dans la transition.

Dans le communiqué publié ce 04 mars, le Lieutenant-Colonel Paul-Henry Damiba président de la transition a nommé Albert Ouédraogo, économiste du développement et professeur d’université, au poste de Premier Ministre.

Ouédraogo, 52 ans, travaillera désormais aux côtés de celui qui est aussi le chef du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration(MPSR), le Lieutenant-Colonel Paul-Henry Damiba. Les deux têtes de l’exécutif burkinabais vont donc tenter d’ancrer la stabilité politique dans le pays des hommes intègres pendant une période de trois ans avant les élections générales prévues en 2025 par la charte de transition.

Pour rappel, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui a suspendu le Burkina Faso de ses instances dirigeantes à la suite du coup d’État, avait demandé à la junte militaire burkinabè(MPSR) de proposer rapidement un calendrier raisonnable sur le rétablissement de l’ordre constitutionnel.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Taiwan : Washington incité à reconnaitre Taipei Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:, ,

Laisser votre commentaire