Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Sur Twitter, une publicité propose la vente d’un rein ‘’moins cher’’
17/02/2020 à 17h57 par Aimé AMSON

Twitter est l’un des réseaux sociaux les plus réputés du monde. Il ne tolère pas certaines conneries. C’est ainsi qu’il  jouit de ses droits en supprimant une publicité venant d’un journaliste américain via le compte « Organ Market ». Cette publicité propose la vente d’un rein ‘’pas cher’’.

Les internautes ne sont pas du contents de cette publicité macabre. Selon les informations c’est à la faute au réseau social, qui doit veiller à ce que les txets promotionnels soient bien gérés pour éviter que ces types de publicités soient rendues publics sur la toile.

Comment peut-on lancer sur la toile une telle publicité  proposition d’un rein ‘’pas cher’’ ? S’interroge un internaute avec un ton de colère.

Le tweet promotionnel annonçait littéralement : « C'est un rein dont vous avez besoin ? Arrêtez d'attendre pour un donneur et payez pour éviter la queue. Beaucoup de personnes ici vendent leurs reins pas cher, achetez-le votre maintenant ! ».

Suite à ce tweet ignoble et polémique, un porte-parole de Twitter a assuré que ses conditions générales d'utilisation interdisent les publicités contenant des messages haineux ou faisant référence à du trafic de drogue, d'organes ou d'êtres humains.

Ce dernier a mis en cause une faille du système de modération du réseau social opéré par "des humains et des machines", sans toutefois préciser le problème intervenu dans le cas des publicités proposant d’acheter un organe.

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Twitter est l’un des réseaux sociaux les plus réputés du monde. Il ne tolère pas certaines conneries. C’est ainsi qu’il  jouit de ses droits en supprimant une publicité venant d’un journaliste américain via le compte « Organ Market ». Cette publicité propose la vente d’un rein ‘’pas cher’’.

Les internautes ne sont pas du contents de cette publicité macabre. Selon les informations c’est à la faute au réseau social, qui doit veiller à ce que les txets promotionnels soient bien gérés pour éviter que ces types de publicités soient rendues publics sur la toile.

Comment peut-on lancer sur la toile une telle publicité  proposition d’un rein ‘’pas cher’’ ? S’interroge un internaute avec un ton de colère.

Le tweet promotionnel annonçait littéralement : « C'est un rein dont vous avez besoin ? Arrêtez d'attendre pour un donneur et payez pour éviter la queue. Beaucoup de personnes ici vendent leurs reins pas cher, achetez-le votre maintenant ! ».

Suite à ce tweet ignoble et polémique, un porte-parole de Twitter a assuré que ses conditions générales d'utilisation interdisent les publicités contenant des messages haineux ou faisant référence à du trafic de drogue, d'organes ou d'êtres humains.

Ce dernier a mis en cause une faille du système de modération du réseau social opéré par "des humains et des machines", sans toutefois préciser le problème intervenu dans le cas des publicités proposant d’acheter un organe.

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire