Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline
07/11/2019 à 22h20 par La redaction

L’Afrique regorge de nombreux talents sportifs qui ne cessent de porter haut le flambeau du continent. Rien que pour vous, la eam a sélectionné ceux-là qui, par leurs exploits, ont marqué l’histoire de leur discipline. Découvrez les plus bas.

1

George Weah (Liberia)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Président de la République du Liberia depuis le 22 janvier 2018, George Weah a marqué l’histoire du football. Dès l’entrée en vigueur du nouveau règlement du Ballon d’Or, ouvert à tous les joueurs évoluant sur le continent européen, sans aucune distinction de nationalité, le trophée est revenu à la légende du football africain. Pour une grande première, ce fut donc une réussite éclatante ! L’écart qui le sépara de son second, Jürgen Klinsmann (36 points), laissa clairement entendre qu’il n’y eut guère de match pour l’attribution du quarantième Ballon d’Or « nouvelle formule ». Cité vingt fois en première position (pour 49 jurés), Weah « écrasa » la concurrence avec une détermination et une autorité qui lui assurèrent une victoire confortable.

2

Kenenisa Bekele(Ethiopie)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Kenenisa Bekele Beyecha est un athlète éthiopien, spécialiste des courses de fond. Il fait également partie du NN Running Team. Il a remporté vingt-huit titres majeurs lors de compétitions internationales : trois médailles d’or aux Jeux olympiques (10 000 m en 2004 et doublé 5 000 m-10 000 m en 2008), cinq médailles d’or aux championnats du monde sur piste (10 000 m en 2003, 2005 et 2007, et doublé 5 000 m-10 000 m en 2009), ainsi que vingt titres mondiaux lors des championnats du monde de cross-country (dont douze individuels). Il reçoit le trophée IAAF de l’athlète de l’année en 2004 et 2005. Il est l’actuel détenteur du record du monde du 5 000 m (12 min 37 s 35, le 31 mai 2004 à Hengelo), et du 10 000 m (26 min 17 s 53, le 26 août 2005 à Bruxelles). Il détient également les records du monde en salle du 2 000 m, du 2 miles et du 5 000 m

3

Hicham El Guerrouj(Maroc)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Considéré comme le meilleur athlète marocain de tous les temps, Hicham El Guerrouj est spécialiste des courses de fond et de demi-fond. Il remporte quatre titres de champion du monde sur 1 500 mètres de 1997 à 2003 et trois autres titres mondiaux en salle, il est aussi vainqueur des médailles d’or aux jeux olympiques de 2004, à Athènes. Il est l’actuel détenteur des records du monde en plein air du 1 500 m, et détient par ailleurs les meilleures performances mondiales de tous les temps du 1 500 m. Il est désigné meilleur athlète de l’année par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) en 2001, 2002 et 2003. Hicham El Guerrouj est membre du Comité international olympique depuis 2004.

4

Tegla Loroupe(Kenya)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Tegla Loroupe est une athlète kényane détentrice de plusieurs records du monde. Elle est la première athlète africaine à gagner le marathon de New York en 1994. Elle est membre du club des Champions de la Paix, un collectif de 54 athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport. En Allemagne, elle détient les records de plusieurs des villes notamment, les records du monde 1998 et 2000 à Borgholzhausen, le record du monde en 2002 à Mengerskirchen, ainsi que le record du monde en 2003 à Warstein. Elle a remporté les marathons de New York en 1994 et 1995 ; de Rotterdam en 1997, 1998 et 1999 ; de Berlin en 1999 ; de Londres en 2000 et celui de Rome en 2000. Elle a aussi obtenu deux médailles de bronze aux championnats du monde en 1995 et 1999 sur le 10 000 mètres.

 

5

Roger Milla (Cameroun)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Ancien footballeur camerounais évoluant au poste d’avant-centre, Roger Milla a marqué toute une génération mondiale de football après sa participation à la Coupe du monde 1990 en Italie. Surnommé “le vieux lion”, c’est à l’âge de 38 ans qu’il réalise sa plus belle performance de footballeur lors de la Coupe du Monde 1990 en Italie. Il inscrit quatre buts (deux contre la Roumanie au premier tour, deux contre la Colombie en huitièmes de finale) et bien que n’entrant en jeu qu’au cours de la deuxième mi-temps, il contribue au parcours des Lions Indomptables jusqu’en quarts de finale. Il s’agit alors de la meilleure performance d’une sélection africaine en Coupe du Monde. Roger Milla a été élu meilleur joueur camerounais du siècle IFFHS et 2e meilleur joueur africain du siècle IFFHS.

6

Gary Player (Afrique du Sud)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Né le 1er novembre 1935 à Johannesburg, Gary Player est un golfeur sud-africain considéré comme l’un des meilleurs de l’histoire de ce sport. Professionnel en 1953, il est l’un des cinq golfeurs à avoir remporté les quatre tournois majeurs (neuf victoires au total) : le Masters (1961, 1974 et 1978), l’Open américain (1965), l’Open britannique (1959, 1968 et 1974) et le Championnat de la PGA (1962 et 1972). Il a été le premier non-américain à remporter le Masters et a composé avec les Américains Jack Nicklaus et Arnold Palmer un triumvirat que la presse américaine des années 1960 surnomma “The Big Three”

7

Muriel Ahouré (Côte d’Ivoire)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Muriel Ahouré est une athlète ivoirienne, spécialiste de sprint. En 2011, elle établit son record personnel en 11 s 06. Elle devient vice-championne du monde en salle à Istanbul en mars 2012. Pour sa première compétition internationale, elle remporta le 100 mètres du Golden Gala de Rome, le 31 mai 2012. Cinq jours après s’être mise en évidence au meeting de Rome, Murielle Ahouré s’impose sur le 100 mètres du meeting de Montreuil. Le 7 juin, lors des Bislett Games d’Oslo de Norvège en 2012, elle remporte la course et bat le record national ivoirien du 200 mètres avec un chrono de 22 s 42. Aux Jeux olympiques d’été de 2012, le 3 août, elle bat dès les séries son record personnel d’un centième, le portant à 10 s 99.

 

8

Maria Mutola (Mozambique)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Maria de Lurdes Mutola est une athlète mozambicaine, spécialiste des courses de demi-fond, et notamment du 800 mètres. Elle est la seule athlète mozambicaine, à avoir remporté un titre mondial ou olympique. Elle est aussi la seule athlète de l’histoire, à avoir remporté quatre titres mondiaux ou olympiques sur 800 mètres. En vingt années de compétition, elle remporte le titre olympique en 2000. Elle compte trois victoires aux championnats du monde en plein air et sept aux championnats du monde en salle. Elle a aussi remporté cinq titres lors des championnats d’Afrique, trois lors des Jeux africains et deux lors des Jeux du Commonwealth. Elle détient sur la distance du 1 000 mètres le record du monde en salle et le record d’Afrique.

9

Didier Drogba (Côte d’Ivoire)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Distingué deux fois ballon d’or Africain, Didier Yves Drogba est sans nul doute l’un des meilleurs footballeurs de sa génération. À l’âge de 13 ans, il intègre le club de Vannes. Il s’essaie à tous les postes et prend conscience que le football peut être son métier. En 2004, après une brillante saison à Marseille, Drogba est transféré à Chelsea, où son talent explosera véritablement. Avec le club anglais il remporte ses premiers trophées et c’est à juste titre que les supporters, le désignent en 2012 comme meilleur joueur de l’histoire du club. En équipe nationale, il fut l’un des joueurs qui a influencé le jeu et les performances des Eléphants avec 66 buts inscrits en 106 matches.

10

Haile Gebrselassie(Ethiopie)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Haile Gebrselassie est un coureur de fond éthiopien. Il a remporté deux médailles d’or aux jeux olympiques et huit aux championnats du monde d’athlétisme sur des distances allant du 1 500 aux 10 000 mètres. Auteur, entre septembre 2007 et 2011, de nombreux records du monde. Il a remporté quatre fois successive le marathon de Berlin (de 2006 à 2009) ainsi qu’une victoire aux marathons d’Amsterdam et de Fukuoka et trois victoires à Dubaï. Son palmarès et ses performances font de lui l’un des plus grands coureurs de tous les temps. En 2015, à l’âge de 42 ans il prend sa retraite et depuis 2016, il préside la Fédération éthiopienne d’athlétisme.

11

Samuel Eto’o(Cameroun)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Considéré comme l’un des meilleurs footballeurs au monde de sa génération et l’un des meilleurs joueurs africains de tous les temps, Samuel Eto’o a marqué plus de 130 buts en cinq saisons avec le FC Barcelone. En 2009 avec le club espagnol, puis en 2010 avec l’Inter Milan, il est devenu le premier et le seul joueur à remporter deux triplés (Championnat-Ligue des champions-Coupe) consécutifs. Il est le seul joueur en activité avec Cristiano Ronaldo et Lionel Messi à avoir réussi à marquer dans deux finales de Ligue des champions et le quatrième joueur à avoir remporté la Ligue des champions deux années de suite avec deux équipes différentes. Il est aussi le seul Africain à l’avoir remportée à trois reprises. Il est considéré comme le meilleur numéro 9 de l’histoire du FC Barcelone par le club et ses socios. Il est l’un des deux seuls joueurs à avoir reçu à quatre reprises, le titre de Joueur africain de l’année de l’année en 2003, 2004, 2005 et 2010. Cette année, celui qui nous avait habitué à ses punchlines devenues mythiques a raccroché les crampons.

12

Tirunesh Dibaba(Ethiopie)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Tirunesh Dibaba (née le 1er juin 1985 à Bekoji dans la province de l’Arsi) est une athlète éthiopienne, spécialiste des courses de fond. Elle a remporté entre 2003 et 2013 trois titres olympiques, cinq titres de championne du monde sur piste et quatre titres de championne du monde du cross-country (dont 1 en cross court). Elle est la seule athlète à avoir réalisé le doublé sur 5 000 et 10 000 mètres lors d’une même édition des Jeux olympiques (en 2008). Elle est aussi la première à remporter le 10 000 mètres deux fois consécutivement lors des Jeux (en 2008 et 2012). Elle est l’actuelle détentrice du record du monde du 5 000 mètres avec le temps de 14 min 11 s 15, établi à Oslo en 2008

13

Pascal Siakam (Cameroun)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Le basketteur Pascal Siakam est le premier camerounais sacré champion NBA. Il a été récompensé du trophée du joueur NBA ayant le plus progressé lors de la saison 2018-2019. L’ailier fort de 25 ans a survolé le championnat avec son club de Toronto et était le grand favori pour ce trophée qui est attribué depuis 1986 et qui a notamment récompensé des légendes du basket tels que Boris Diaw (2006), Kevin Love (2011), Paul George (2013), Jimmy Butler (2015) et Giannis Antetokounmpo (2017). Il est le premier joueur des Raptors et le premier Africain à être désigné « Most Improved Player ».

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’Afrique regorge de nombreux talents sportifs qui ne cessent de porter haut le flambeau du continent. Rien que pour vous, la eam a sélectionné ceux-là qui, par leurs exploits, ont marqué l’histoire de leur discipline. Découvrez les plus bas.

1

George Weah (Liberia)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Président de la République du Liberia depuis le 22 janvier 2018, George Weah a marqué l’histoire du football. Dès l’entrée en vigueur du nouveau règlement du Ballon d’Or, ouvert à tous les joueurs évoluant sur le continent européen, sans aucune distinction de nationalité, le trophée est revenu à la légende du football africain. Pour une grande première, ce fut donc une réussite éclatante ! L’écart qui le sépara de son second, Jürgen Klinsmann (36 points), laissa clairement entendre qu’il n’y eut guère de match pour l’attribution du quarantième Ballon d’Or « nouvelle formule ». Cité vingt fois en première position (pour 49 jurés), Weah « écrasa » la concurrence avec une détermination et une autorité qui lui assurèrent une victoire confortable.

2

Kenenisa Bekele(Ethiopie)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Kenenisa Bekele Beyecha est un athlète éthiopien, spécialiste des courses de fond. Il fait également partie du NN Running Team. Il a remporté vingt-huit titres majeurs lors de compétitions internationales : trois médailles d’or aux Jeux olympiques (10 000 m en 2004 et doublé 5 000 m-10 000 m en 2008), cinq médailles d’or aux championnats du monde sur piste (10 000 m en 2003, 2005 et 2007, et doublé 5 000 m-10 000 m en 2009), ainsi que vingt titres mondiaux lors des championnats du monde de cross-country (dont douze individuels). Il reçoit le trophée IAAF de l’athlète de l’année en 2004 et 2005. Il est l’actuel détenteur du record du monde du 5 000 m (12 min 37 s 35, le 31 mai 2004 à Hengelo), et du 10 000 m (26 min 17 s 53, le 26 août 2005 à Bruxelles). Il détient également les records du monde en salle du 2 000 m, du 2 miles et du 5 000 m

3

Hicham El Guerrouj(Maroc)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Considéré comme le meilleur athlète marocain de tous les temps, Hicham El Guerrouj est spécialiste des courses de fond et de demi-fond. Il remporte quatre titres de champion du monde sur 1 500 mètres de 1997 à 2003 et trois autres titres mondiaux en salle, il est aussi vainqueur des médailles d’or aux jeux olympiques de 2004, à Athènes. Il est l’actuel détenteur des records du monde en plein air du 1 500 m, et détient par ailleurs les meilleures performances mondiales de tous les temps du 1 500 m. Il est désigné meilleur athlète de l’année par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) en 2001, 2002 et 2003. Hicham El Guerrouj est membre du Comité international olympique depuis 2004.

4

Tegla Loroupe(Kenya)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Tegla Loroupe est une athlète kényane détentrice de plusieurs records du monde. Elle est la première athlète africaine à gagner le marathon de New York en 1994. Elle est membre du club des Champions de la Paix, un collectif de 54 athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport. En Allemagne, elle détient les records de plusieurs des villes notamment, les records du monde 1998 et 2000 à Borgholzhausen, le record du monde en 2002 à Mengerskirchen, ainsi que le record du monde en 2003 à Warstein. Elle a remporté les marathons de New York en 1994 et 1995 ; de Rotterdam en 1997, 1998 et 1999 ; de Berlin en 1999 ; de Londres en 2000 et celui de Rome en 2000. Elle a aussi obtenu deux médailles de bronze aux championnats du monde en 1995 et 1999 sur le 10 000 mètres.

 

5

Roger Milla (Cameroun)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Ancien footballeur camerounais évoluant au poste d’avant-centre, Roger Milla a marqué toute une génération mondiale de football après sa participation à la Coupe du monde 1990 en Italie. Surnommé “le vieux lion”, c’est à l’âge de 38 ans qu’il réalise sa plus belle performance de footballeur lors de la Coupe du Monde 1990 en Italie. Il inscrit quatre buts (deux contre la Roumanie au premier tour, deux contre la Colombie en huitièmes de finale) et bien que n’entrant en jeu qu’au cours de la deuxième mi-temps, il contribue au parcours des Lions Indomptables jusqu’en quarts de finale. Il s’agit alors de la meilleure performance d’une sélection africaine en Coupe du Monde. Roger Milla a été élu meilleur joueur camerounais du siècle IFFHS et 2e meilleur joueur africain du siècle IFFHS.

6

Gary Player (Afrique du Sud)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Né le 1er novembre 1935 à Johannesburg, Gary Player est un golfeur sud-africain considéré comme l’un des meilleurs de l’histoire de ce sport. Professionnel en 1953, il est l’un des cinq golfeurs à avoir remporté les quatre tournois majeurs (neuf victoires au total) : le Masters (1961, 1974 et 1978), l’Open américain (1965), l’Open britannique (1959, 1968 et 1974) et le Championnat de la PGA (1962 et 1972). Il a été le premier non-américain à remporter le Masters et a composé avec les Américains Jack Nicklaus et Arnold Palmer un triumvirat que la presse américaine des années 1960 surnomma “The Big Three”

7

Muriel Ahouré (Côte d’Ivoire)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Muriel Ahouré est une athlète ivoirienne, spécialiste de sprint. En 2011, elle établit son record personnel en 11 s 06. Elle devient vice-championne du monde en salle à Istanbul en mars 2012. Pour sa première compétition internationale, elle remporta le 100 mètres du Golden Gala de Rome, le 31 mai 2012. Cinq jours après s’être mise en évidence au meeting de Rome, Murielle Ahouré s’impose sur le 100 mètres du meeting de Montreuil. Le 7 juin, lors des Bislett Games d’Oslo de Norvège en 2012, elle remporte la course et bat le record national ivoirien du 200 mètres avec un chrono de 22 s 42. Aux Jeux olympiques d’été de 2012, le 3 août, elle bat dès les séries son record personnel d’un centième, le portant à 10 s 99.

 

8

Maria Mutola (Mozambique)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Maria de Lurdes Mutola est une athlète mozambicaine, spécialiste des courses de demi-fond, et notamment du 800 mètres. Elle est la seule athlète mozambicaine, à avoir remporté un titre mondial ou olympique. Elle est aussi la seule athlète de l’histoire, à avoir remporté quatre titres mondiaux ou olympiques sur 800 mètres. En vingt années de compétition, elle remporte le titre olympique en 2000. Elle compte trois victoires aux championnats du monde en plein air et sept aux championnats du monde en salle. Elle a aussi remporté cinq titres lors des championnats d’Afrique, trois lors des Jeux africains et deux lors des Jeux du Commonwealth. Elle détient sur la distance du 1 000 mètres le record du monde en salle et le record d’Afrique.

9

Didier Drogba (Côte d’Ivoire)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Distingué deux fois ballon d’or Africain, Didier Yves Drogba est sans nul doute l’un des meilleurs footballeurs de sa génération. À l’âge de 13 ans, il intègre le club de Vannes. Il s’essaie à tous les postes et prend conscience que le football peut être son métier. En 2004, après une brillante saison à Marseille, Drogba est transféré à Chelsea, où son talent explosera véritablement. Avec le club anglais il remporte ses premiers trophées et c’est à juste titre que les supporters, le désignent en 2012 comme meilleur joueur de l’histoire du club. En équipe nationale, il fut l’un des joueurs qui a influencé le jeu et les performances des Eléphants avec 66 buts inscrits en 106 matches.

10

Haile Gebrselassie(Ethiopie)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Haile Gebrselassie est un coureur de fond éthiopien. Il a remporté deux médailles d’or aux jeux olympiques et huit aux championnats du monde d’athlétisme sur des distances allant du 1 500 aux 10 000 mètres. Auteur, entre septembre 2007 et 2011, de nombreux records du monde. Il a remporté quatre fois successive le marathon de Berlin (de 2006 à 2009) ainsi qu’une victoire aux marathons d’Amsterdam et de Fukuoka et trois victoires à Dubaï. Son palmarès et ses performances font de lui l’un des plus grands coureurs de tous les temps. En 2015, à l’âge de 42 ans il prend sa retraite et depuis 2016, il préside la Fédération éthiopienne d’athlétisme.

11

Samuel Eto’o(Cameroun)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

 

 

Considéré comme l’un des meilleurs footballeurs au monde de sa génération et l’un des meilleurs joueurs africains de tous les temps, Samuel Eto’o a marqué plus de 130 buts en cinq saisons avec le FC Barcelone. En 2009 avec le club espagnol, puis en 2010 avec l’Inter Milan, il est devenu le premier et le seul joueur à remporter deux triplés (Championnat-Ligue des champions-Coupe) consécutifs. Il est le seul joueur en activité avec Cristiano Ronaldo et Lionel Messi à avoir réussi à marquer dans deux finales de Ligue des champions et le quatrième joueur à avoir remporté la Ligue des champions deux années de suite avec deux équipes différentes. Il est aussi le seul Africain à l’avoir remportée à trois reprises. Il est considéré comme le meilleur numéro 9 de l’histoire du FC Barcelone par le club et ses socios. Il est l’un des deux seuls joueurs à avoir reçu à quatre reprises, le titre de Joueur africain de l’année de l’année en 2003, 2004, 2005 et 2010. Cette année, celui qui nous avait habitué à ses punchlines devenues mythiques a raccroché les crampons.

12

Tirunesh Dibaba(Ethiopie)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Tirunesh Dibaba (née le 1er juin 1985 à Bekoji dans la province de l’Arsi) est une athlète éthiopienne, spécialiste des courses de fond. Elle a remporté entre 2003 et 2013 trois titres olympiques, cinq titres de championne du monde sur piste et quatre titres de championne du monde du cross-country (dont 1 en cross court). Elle est la seule athlète à avoir réalisé le doublé sur 5 000 et 10 000 mètres lors d’une même édition des Jeux olympiques (en 2008). Elle est aussi la première à remporter le 10 000 mètres deux fois consécutivement lors des Jeux (en 2008 et 2012). Elle est l’actuelle détentrice du record du monde du 5 000 mètres avec le temps de 14 min 11 s 15, établi à Oslo en 2008

13

Pascal Siakam (Cameroun)

Sport : Ces africains qui ont marqué l’histoire de leur discipline

Le basketteur Pascal Siakam est le premier camerounais sacré champion NBA. Il a été récompensé du trophée du joueur NBA ayant le plus progressé lors de la saison 2018-2019. L’ailier fort de 25 ans a survolé le championnat avec son club de Toronto et était le grand favori pour ce trophée qui est attribué depuis 1986 et qui a notamment récompensé des légendes du basket tels que Boris Diaw (2006), Kevin Love (2011), Paul George (2013), Jimmy Butler (2015) et Giannis Antetokounmpo (2017). Il est le premier joueur des Raptors et le premier Africain à être désigné « Most Improved Player ».

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire