Soudan : Washington impose des sanctions à la police soudanaise


Video player

 

Les États-Unis ont imposé des sanctions à la police de réserve centrale du Soudan, l’accusant d’avoir fait un usage excessif de la force contre des manifestants pacifiques qui manifestaient contre le coup d’État militaire d’octobre 2021.

Le département américain du Trésor a souligné le 21 mars dans un communiqué que la police de réserve centrale, a été à l’avant-garde de la réponse violente des forces de sécurité soudanaises aux manifestations pacifiques à Khartoum.

Il a accusé le groupe d’avoir tiré à balles réelles, avec la police anti-émeute et la police régulière, de pourchasser des manifestants essayant de fuir, d’arrêter et de frapper certains.

« Depuis le coup d’État militaire du 25 octobre, la police de réserve centrale du Soudan a fait usage d’une force et d’une violence excessives dans le but de réduire au silence les militants et les manifestants civils », a indiqué le sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, Brian Nelson, dans le communiqué.

« Nous condamnons les services de sécurité soudanais pour avoir tué, harcelé et intimidé des citoyens soudanais », a-t-il martelé.

Le porte-parole de la police soudanaise n’a pas pu être joint pour donner sa version des faits. Quant aux chefs militaires, ils ont précisé que les manifestations pacifiques étaient autorisées et que les victimes liées aux manifestations feraient l’objet d’une enquête.

La police de réserve centrale a été active pendant la guerre du Darfour au début des années 2000, au cours de laquelle le gouvernement de Khartoum a réprimé une rébellion dans la région occidentale.

La force, connue localement sous le nom « d’Abu Tayra », en référence à l’oiseau qui fait partie de son logo reconnaissable, a été fréquemment déployée, avec d’autres forces de sécurité, ces derniers mois.

Pour rappel, des membres de ces forces de l’ordre ont pu être vus parmi un déploiement massif dans le centre de Khartoum lors des manifestations du 21 mars. Les manifestants ont fait face à des gaz lacrymogènes, des grenades assourdissantes et des jets d’eau rouges alors qu’ils tentaient de marcher vers le palais présidentiel.

WhatsApp Image 2022 03 23 at 10.03.25 - Soudan : Washington impose des sanctions à la police soudanaise

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Soudan : Washington impose des sanctions à la police soudanaise Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire