Soudan : Le parti de l’ancien président d’Omar el-Béchir réduit en cendre


Video player

Au Soudan, le parti d’Omar el-Béchir dissous. Les autorités de transition soudanaises ont ordonné jeudi la dissolution du parti du président déchu Omar el-Béchir et le «démantèlement» de son régime, qui a régné sans partage pendant près de trente (30) ans.

Tous ses biens sont confisqués, proclame une loi intitulée «démantèlement du régime du 30 juin 1989» adoptée par le nouveau Conseil souverain au pouvoir et par le gouvernement du Premier ministre Abdalla Hamdok.

Lire aussi : Héritage culturel : La Grande-Bretagne veut rendre au Nigeria une œuvre de très grande valeur

«Aucun symbole du régime ou du parti n’est autorisé à s’engager dans quelque activité politique que ce soit pendant dix ans », ajoute le texte.

Omar el-Béchir, arrivé au pouvoir en 1989 par un coup d’Etat soutenu par les islamistes, a dirigé le Soudan d’une main de fer pendant trente ans. Destitué par l’armée le 11 avril après des mois d’un mouvement de contestation populaire inédite, il est actuellement emprisonné à Khartoum.

Lire aussi :Destitution de Trump : Un témoin-clé accusé d’agressions s*xuelles

Le verdict de son procès pour corruption est attendu le 14 décembre. Les militaires qui avaient pris le pouvoir après la chute de Béchir ont toutefois refusé de le livrer à la Cour pénale internationale (CPI) de la Haye, qui l’accuse de «crimes contre l’humanité» et de «génocide» au Darfour.

Pour rappel, Omar el-Béchir, ancien président de la République du Soudan, qui a dirigé le pays d’une main de fer pendant près de trente ans, avant d’être destitué en avril 2019, est actuellement emprisonné en attendant son procès pour corruption.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:,

Laisser votre commentaire