Soudan : L’armée prend possession des bureaux d’une commission d’enquête spéciale


Video player

 

Les forces de sécurité soudanaises ont fait une descente dans les locaux d’une commission chargée d’enquêter sur un massacre de manifestants en juin 2019 dans la capitale Khartoum, la forçant à suspendre les opérations.

Selon Nail Adeeb, le président de la commission, le bâtiment a été perquisitionné par des hommes en uniforme qui sont entrés, ont expulsé les ouvriers et ont pris le contrôle du bâtiment.

« Ce qui s’est passé paralysera l’enquête et pourrait la terminer complètement », a déclaré Adeeb, un avocat spécialisé des droits humains.

Le raid était une opération militaire conjointe menée par les forces du renseignement militaire et les forces de soutien rapide, une escouade paramilitaire composée d’anciens miliciens Janjaweed.

Il nous souvient qu’il y avait eu plusieurs tentatives dans le passé pour reprendre le bâtiment après le coup d’État d’octobre 2019, y compris une demande directe du ministère des Finances, mais la commission avait refusé.

Auparavant, des manifestants et des militants ont accusé la commission de ne pas être indépendante, deux de ses sept membres sont des hauts responsables des forces de sécurité aux côtés d’avocats des droits de l’homme.

Pour rappel le 3 juin 2019, des militaires ont ouvert le feu sur des manifestants qui tenaient un sit-in juste devant le quartier général de l’armée à Khartoum. Des centaines de personnes ont été tuées, des dizaines ont été violées et plus de 40 corps ont été jetés dans le Nil, selon des témoins et des groupes de défense des droits humains. Par conséquent, l’ancien Premier ministre Abdallah Hamdok a créé la commission chargée d’enquêter sur la répression.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Soudan : L’armée prend possession des bureaux d’une commission d’enquête spéciale Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire