Soro, un homme « endurci par la violence et l’agitation sans objectivité » ?

Sekou Samba Koné, au micro de ledebativoirien.net explique l’origine de la guerre entre Guillaume Soro et le président Alassane Ouattara.
« Franchement, ceci ne m’étonne pas. J’ai été l’une des premières personnes avoir dit que face à certaines observations, la Côte d’Ivoire serait en danger, il y a 8 ans. Et je me suis retourné en exil forcé au Mali où je dormais dans des conditions extrêmement difficile, dans une maison inachevée, sans porte, ni fenêtre, sans électricité.

À lire aussi :
 Un homme traîné en justice pour avoir insulté des policiers

Le président Alassane Ouattara à mon avis, s’est longtemps laissé emporter par la manipulation, et ce, depuis l’ère de la rébellion, car des gens ont été tués en son nom pareil à Abidjan et il n’y a aucune condamnation de la part de son parti RDR.

À lire aussi :
Opposition / Soro demande à Bédié de mettre “le Conseil de transition” en place

Voilà d’où provient l’erreur qui donne aujourd’hui du zèle à Guillaume Soro, endurci par la violence et l’agitation sans objectivité », a déclaré Sekou Samba Koné, président d’Entente des Indépendants de Côte d’Ivoire (EDICI).

Rappelons que l’ancien président de l’Assemble de Nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, est poursuivi par le Gouvernement ivoirien pour tentative de déstabilisation et détournement de deniers publics. Il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international dans son pays.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire