Soro répond à Adou Richard : « L’audio brandie par le procureur date de 2017 » (VIDEO)


Video player

Le procureur Adou Richard a brandi le 26 décembre 2019 des enregistrements sonores (son audio) qui prouvent la préparation d’un coup d’Etat par Soro.
Voilà la réponse de Me Affoussiata Bamba-Lamine à propos de l’enregistrement et du son audio brandi par le Procureur d’Abidjan, Richard Adou.

« Vous avez écoutez une bande audio de mauvaise qualité et incomplète. Cette audio est d’une légèreté déconcertante. (…) Je précise et j’insiste qu’elle date de 2017.

Pourquoi l’exhumer aujourd’hui quasiment trois après ?
Et pourquoi l’audio est-elle incomplète ? »

Selon Me Affoussiata Bamba-Lamine, quand Guillaume Soro se vante dans cet enregistrement audio du soutien des ex-chefs de guerre ivoiriens, cette affirmation n’a d’autre objectif que « de tirer le vers du nez de l’espion du jour qui accompagnait Francis Pérez, le nommé Olivier Bazol de son nom de Barbouze».

De ses explications, il ressort que cet enregistrement est un «espionnage mal monté» par les autorités ivoiriennes « qui n’avaient d’autre objectif que de cueillir M. Soro en vain».

La captation sonore réalisée par les services secrets ivoiriens est une conversation téléphonique présumée de Soro Guillaume avec un interlocuteur.

 

Le sujet de leur entretien porte sur les modalités de la mise en œuvre, dans un délai d’un an, d’un plan de déstabilisation minimisant les pertes en vies humaines avec le soutien des anciens Com’Zones.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire