Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Soro avertit Ouattara: « Je suis dangereux »
01/01/2020 à 09h45 par La redaction

Guillaume Soro avertit Ouattara: « Je suis dangereux ». En parallèle de l’allocution présidentielle de fin d’année d’Alassane Ouattara, Guillaume Kigbafori Soro s’est exprimé en direct sur ses réseaux sociaux ce 31 décembre 2019 à 20h.

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne avait promis de « gnangami*» (tout gâter). Il a en effet fait de surprenantes révélations sur fond de vœux pour la nouvelle année 2020.

Guillaume Soro avertit Ouattara: « Je suis dangereux »

Dans la forme, Guillaume Soro a fait preuve de retenue, sur « conseils de certains chefs d’Etat » a-t-il précisé. Mais sur le fond, la rupture est bel et bien consommée. La programmation de son allocution sonnait d’ailleurs déjà comme un défi à son mentor d’antan. Et les premières secondes de son discours ont donné le tempo. Après un « Mes chers compatriotes », lancé sur un ton présidentiel, Guillaume Soro a tout déballé.

À l’origine de cette cabale selon lui, le pouvoir actuellement en place, qui, le jugeant dangereux pour la présidentielle 2020, chercherait à l’écarter par tous les moyens possibles. Mais l’ancien président de l’Assemblée ne pliera pas malgré « les acharnements contre sa personne et les siens » ainsi que la « hargne » et la « haine inexpliquée », du pouvoir. Guillaume Soro a révélé des actes graves ce soir, derrière lesquels se cacherait le pouvoir ivoirien : emprisonnement, épuration de ses collaborateurs, tentatives diverses d’assassinat et d’enlèvement contre sa personne, des proches ou encore certains militants de son mouvement politique. Le leader de Générations et peuples solidaires (GPS) assure que ses avocats et lui riposteront en engageant des poursuites judiciaires contre le pouvoir en territoires Ivoirien et Européen. Il se tient debout et ne fléchira pas parce qu’il est le « favori » du peuple Ivoirien, dit-il.

Dans la suite de son allocution, le député de Ferkessédougou explique que s’il fait ces révélations, c’est parce que la démocratie est en danger en Côte d’Ivoire. « Il est devenu périlleux d’être opposant en Côte d’Ivoire » commente-t’il. À ce titre, Guillaume Soro regonfle le moral de ses troupes et assure qu’il ira au bout de sa candidature aux élections présidentielles 2020, avant de revenir à la charge sur son mentor devenu rival. Sur la question d’un éventuel troisième mandat il déclare ADO, « en totale violation de la Constitution ».

Quant aux accusations contre sa personne pour tentative de coup d’Etat, Guillaume Soro dément fermement. « Jamais, je dis bien jamais, il n’a été question pour le candidat déclaré que je suis, de tenter une quelconque déstabilisation du pouvoir actuel ». L’ancien président de l’Assemblée nationale reconnaît son rôle à la tête de la rébellion en 2002 et prétend que le Gouvernement ivoirien affabule. « Cela relève de complots dignes des Républiques bananières » lance t’il sur un ton sarcastique. Aussi, les enregistrements audio en possession des autorités Ivoiriennes auraient été sortis de leur contexte. Selon Guillaume Soro, ces « reliques » ne correspondraient pas à des écoutes téléphoniques et proviendraient d’une conversation datant de 2017, pour une affaire dans laquelle on l’a blanchi, à l’époque où les relations entre le président Alassane Ouattara et lui commençaient à se dégrader.

Enfin, au sujet de l’accusation de détournement des deniers publics, Guillaume Soro explique qu’il s’agit de l’achat d’une résidence effectué en 2008, sur « fonds de souveraineté », et que l’origine du problème serait l’existence de « trois engagements pris en 2006, en présence d’un ancien chef d’Etat et par la suite renouvelé devant un grand guide religieux Ivoirien ». Ces derniers n’auraient pas été respectés.

Pour Guillaume Soro, le peuple Ivoirien est assez mature pour se faire une nette opinion des enregistrements audio sur lesquels on l’entend clairement. « Je vous laisse juge de la sincérité des deux versions qui sont servies. »

« On veut me faire la guerre avec la loi en se servant des juges. Ce mandat d’arrêt lancé contre moi est politique, injuste et infondé. Je confesse humblement que j’ai pu commettre des erreurs et des fautes, mais chaque pas que j’ai posé a été dans l’unique but de servir mon pays » a soutenu M.Soro.

Le lundi 23 décembre, Guillaume Soro, ancien chef de l’ex-rébellion ivoirienne des Forces Nouvelles, a été contraint de dérouter son vol privé sur Accra, au Ghana, avant de repartir pour l’Europe. Entre temps un mandat d’arrêt international a été lancé à ses trousses par les autorités judiciaires ivoiriennes.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 522 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Côte d'Ivoire/ Primud: Molare répond à ses détracteurs

14/10/2020

Côte d’Ivoire/...

En Côte d’Ivoire, Primud est l’un des meilleurs festivals...
Togo : le célèbre animateur Toni B Cool est mort

14/10/2020

Togo :...

  Triste nouvelle pour les inconditionnels fans...
Triste histoire : Son homme se marie avec une autre femme en cachette

14/10/2020

Triste histoire...

Enveloppée dans une triste histoire, une mère...
Skelly : "si DJ Arafat avait un village, il ne serait pas déterré"

13/10/2020

Skelly :...

Dans un message laissé sur sa page...
Hillary Clinton en justice pour avoir causé le chaos en Lybie

13/10/2020

Hillary Clinton...

Visiblement, HIllary Clinton a joué un rôle décisif dans l’envoi des...
Togo : Des Chinois achètent 1000 hectares

13/10/2020

Togo :...

  Véritable bombe à retardement. Au Togo,...
Covid-19 : Des paquebots de luxe sur le point d'être démolis

13/10/2020

Covid-19 :...

Avec cette  crise sanitaire due à la...
Le héros malien Mamoudou Gassama est désormais un homme marié

13/10/2020

Le héros...

Passé de sans papiers à héros national...
Muhammadu Buhari et Osinbajo prévoient 4 milliards nairas pour l'alimentation et le voyage

13/10/2020

Muhammadu Buhari...

  Le président Muhammadu Buhari a présenté...
Angola : l'ancien président dos Santos poursuivi par la justice

13/10/2020

Angola :...

  L'ancien président angolais José Eduardo dos...
Cameroun : la taxe sur les téléphones portables suscite de vives polémiques

13/10/2020

Cameroun :...

  Après avoir annoncé l'entrée en vigueur...
Belgique: une femme transgenre nommée vice première-ministre, une première en Europe

13/10/2020

Belgique: une...

La Belgique a mis fin à des...
Prix Nobel d’économie : les Américains Paul R. Milgrom et Robert B. Wilson, récompensés

13/10/2020

Prix Nobel...

Les deux Américains Paul R. Milgrom et...
Primud 2020: Sandia Chouchou clashe violemment Molare

13/10/2020

Primud 2020:...

Dans la soirée d’hier, se tenait les...
Douk Saga : 14 ans après sa mort, l’artiste reste dans la mémoire des mélomanes

13/10/2020

Douk Saga...

12 octobre 2006- 12 octobre 2020, cela...
Burkina Faso: une ville du pays enregistre une forte pénurie de préservatifs…La raison!

13/10/2020

Burkina Faso:...

Dans le sud-Ouest du Burkina Faso, dans...
Rumeurs de fuite du pays/ KKB est en “Côte d’Ivoire et “participera à l’élection présidentielle”, selon sa chargée de communication

13/10/2020

Rumeurs de...

Face aux rumeurs l’envoyant sa famille et...
Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara justifie la raison de son troisième mandat

13/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En visite de famille à Odienné dans...
Présidentielle ivoirienne/ voici la date fixée pour le retrait des cartes d’électeurs

13/10/2020

Présidentielle ivoirienne/...

La Commission Électorale Indépendante (CEI) de Côte...
Alison-Madueke : la Nigériane recherchée dans trois pays pour l’un des plus grands détournements de fonds de l’histoire

13/10/2020

Alison-Madueke :...

Alison-Madueke, première femme présidente de l’OPEP (Organisation...

Guillaume Soro avertit Ouattara: « Je suis dangereux ». En parallèle de l’allocution présidentielle de fin d’année d’Alassane Ouattara, Guillaume Kigbafori Soro s’est exprimé en direct sur ses réseaux sociaux ce 31 décembre 2019 à 20h.

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne avait promis de « gnangami*» (tout gâter). Il a en effet fait de surprenantes révélations sur fond de vœux pour la nouvelle année 2020.

Guillaume Soro avertit Ouattara: « Je suis dangereux »

Dans la forme, Guillaume Soro a fait preuve de retenue, sur « conseils de certains chefs d’Etat » a-t-il précisé. Mais sur le fond, la rupture est bel et bien consommée. La programmation de son allocution sonnait d’ailleurs déjà comme un défi à son mentor d’antan. Et les premières secondes de son discours ont donné le tempo. Après un « Mes chers compatriotes », lancé sur un ton présidentiel, Guillaume Soro a tout déballé.

À l’origine de cette cabale selon lui, le pouvoir actuellement en place, qui, le jugeant dangereux pour la présidentielle 2020, chercherait à l’écarter par tous les moyens possibles. Mais l’ancien président de l’Assemblée ne pliera pas malgré « les acharnements contre sa personne et les siens » ainsi que la « hargne » et la « haine inexpliquée », du pouvoir. Guillaume Soro a révélé des actes graves ce soir, derrière lesquels se cacherait le pouvoir ivoirien : emprisonnement, épuration de ses collaborateurs, tentatives diverses d’assassinat et d’enlèvement contre sa personne, des proches ou encore certains militants de son mouvement politique. Le leader de Générations et peuples solidaires (GPS) assure que ses avocats et lui riposteront en engageant des poursuites judiciaires contre le pouvoir en territoires Ivoirien et Européen. Il se tient debout et ne fléchira pas parce qu’il est le « favori » du peuple Ivoirien, dit-il.

Dans la suite de son allocution, le député de Ferkessédougou explique que s’il fait ces révélations, c’est parce que la démocratie est en danger en Côte d’Ivoire. « Il est devenu périlleux d’être opposant en Côte d’Ivoire » commente-t’il. À ce titre, Guillaume Soro regonfle le moral de ses troupes et assure qu’il ira au bout de sa candidature aux élections présidentielles 2020, avant de revenir à la charge sur son mentor devenu rival. Sur la question d’un éventuel troisième mandat il déclare ADO, « en totale violation de la Constitution ».

Quant aux accusations contre sa personne pour tentative de coup d’Etat, Guillaume Soro dément fermement. « Jamais, je dis bien jamais, il n’a été question pour le candidat déclaré que je suis, de tenter une quelconque déstabilisation du pouvoir actuel ». L’ancien président de l’Assemblée nationale reconnaît son rôle à la tête de la rébellion en 2002 et prétend que le Gouvernement ivoirien affabule. « Cela relève de complots dignes des Républiques bananières » lance t’il sur un ton sarcastique. Aussi, les enregistrements audio en possession des autorités Ivoiriennes auraient été sortis de leur contexte. Selon Guillaume Soro, ces « reliques » ne correspondraient pas à des écoutes téléphoniques et proviendraient d’une conversation datant de 2017, pour une affaire dans laquelle on l’a blanchi, à l’époque où les relations entre le président Alassane Ouattara et lui commençaient à se dégrader.

Enfin, au sujet de l’accusation de détournement des deniers publics, Guillaume Soro explique qu’il s’agit de l’achat d’une résidence effectué en 2008, sur « fonds de souveraineté », et que l’origine du problème serait l’existence de « trois engagements pris en 2006, en présence d’un ancien chef d’Etat et par la suite renouvelé devant un grand guide religieux Ivoirien ». Ces derniers n’auraient pas été respectés.

Pour Guillaume Soro, le peuple Ivoirien est assez mature pour se faire une nette opinion des enregistrements audio sur lesquels on l’entend clairement. « Je vous laisse juge de la sincérité des deux versions qui sont servies. »

« On veut me faire la guerre avec la loi en se servant des juges. Ce mandat d’arrêt lancé contre moi est politique, injuste et infondé. Je confesse humblement que j’ai pu commettre des erreurs et des fautes, mais chaque pas que j’ai posé a été dans l’unique but de servir mon pays » a soutenu M.Soro.

Le lundi 23 décembre, Guillaume Soro, ancien chef de l’ex-rébellion ivoirienne des Forces Nouvelles, a été contraint de dérouter son vol privé sur Accra, au Ghana, avant de repartir pour l’Europe. Entre temps un mandat d’arrêt international a été lancé à ses trousses par les autorités judiciaires ivoiriennes.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 522 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire