Soro à propos de la vidéo de Affi: “Mon cœur saigne, je suis révolté contre Ouattara”

Guillaume Soro, déjà en inimitié avec Alassane Ouattara, a trouvé une autre occasion pour alimenter sa colère contre son ex-mentor. La vidéo, preuve de vie de Pascal Affi N’guessan donné pour mort, a réveillé en lui de vieux et douloureux souvenirs.

“Je suis révolté, oui je suis très révolté après avoir vu ces vidéos humiliantes et dégradantes du Premier ministre Pascal Affi N’guessan circuler sur les réseaux sociaux, avec en fond sonore, la jubilation des auteurs. Ces vidéos sont une immenses honte pour notre nation. Elles sont une immense torture pour l’homme politique que je suis”, a déclaré Guillaume Soro depuis Bruxelles.

 

À lire aussi :
Urgent ! Alassane Ouattara accusé de vouloir assassiner Soro et Bédié

Cette vidéo a d’autant secoué Guillaume Soro qu’elle lui a rappelé les souvenirs de son arrestation en 1997 par le régime Bédié. Selon lui, la scène de la vidéo montrant Affi sourire et en train de manger est ce qu’il a du subir en 1997 pour dit-il “présentable” devant les cameras du journal télévisé.

À lire aussi :
Devant ses militants/ Ouattara se moque de l’opposition: “Les Ivoiriens désobéissent à la désobéissance civile”

” A la vue de ces images, cette douleur remonte en moi, du fin fond de moi. Et mon cœur saigne” , s’est offusqué Soro“Je suis révolté et en colère contre Alassane Ouattara qui humilie un homme de près de 70 ans comme Affi N’guessan “, s’est insurgé encore Soro.

À lire aussi :
Mission ONU, UA, CEDEAO : Ouattara remporte une bataille diplomatique

Il a terminé son propos en expliquant le sens de cette vidéo tournée par les services de sécurité du régime Ouattara“Ils ont voulu humilier Pascal Affi N’guessan, tuer en lui sa masculinité, son honneur, sa dignité et non pour rassurer le peuple “, a fait savoir Soro qui a ajouté que “Alassane Ouattara est allé trop loin dans l’outrage à la dignité humaine”.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire