Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Somalie : Une gamine de 10 ans décède après une mutilation génitale
22/07/2018 à 18h23 par La redaction

Une fillette de 10 ans, victime de mutilation génitale est décédée d’une hémorragie. Il s’agit d’un rare décès confirmé dans ce pays où la pratique est la plus répandue au monde.

La fille est décédé le 14 juillet dernier, deux jours après que sa mère l’a emmenée chez une exciseuse traditionnelle dans un village éloigné de la ville de Dhusamareb, rapporte Reuters.

« L’exciseuse est soupçonnée d’avoir coupé une veine importante au cours de l’opération », a déclaré Hawa Aden Mohamed, directrice du Centre d’éducation de Galkayo pour la paix et le développement (GECPD), un groupe local de défense des droits des femmes.

« La femme qui a effectué l’opération n’a pas été arrêtée et même si cela devait arriver, il n’y a pas de loi qui assurerait qu’elle soit punie pour l’acte. Ce n’est que l’un des nombreux cas qui se produisent au quotidien en Somalie »’ a-t-elle ajouté.

Les Nations unies estiment à 200 millions le nombre de filles et de femmes dans le monde ayant subi une mutilation génitale.

Ce rituel antique, pratiqué dans au moins 27 pays africains et dans certaines parties de l’Asie et du Moyen-Orient, est généralement effectué par des exciseuses traditionnels à l’aide d’une lame ou un couteau non stérilisés.

Les experts en santé affirment que les mutilations génitales féminines peuvent causer dans l’avenir des complications mortelles liées à l’accouchement. Dans certains cas, les filles peuvent saigner à mort ou mourir d’une infection.

Située en Afrique de l’Est, la Somalie enregistre le taux le plus élevé de mutilation génitale au monde. Selon l’ONU, 98% des femmes âgée de 15 à 49 ans ont été soumises au rituel.

La constitution de la Somalie interdit les mutilations génitales féminines, mais les efforts visant à adopter des lois qui punissent les délinquants ont été entravées par les parlementaires qui ont peur de perdre les votes des musulmanes, défenseurs principaux de la mutilation génitale féminine.

Les activistes estiment que beaucoup de travail doit être fait pour aider les gens à comprendre les effets néfastes de cette pratique.

« Les défenseurs de la mutation génitale avancent parfois l’idée absurde qu’elle n’a pas d’effets négatifs, ce qui est complètement faux », a déclaré Brendan Wynne de Donor Direct Action, un groupe international de femmes qui soutient des organisations caritatives locales.

« Nous n’avons plus de temps pour débattre sur les méfaits de la mutilation génitale et ce cas, comme beaucoup d’autres, le prouve. Les mutilations génitales ne prendront fin que lorsque les gouvernements adopteront une ligne dure et protégeront les filles », a-t-elle souligné.

Crédit photo : ibtimes

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Annoncé mort par Rfi, l'ancien président du Sénégal Abdoulaye Wade donne signe de vie

16/11/2020

Annoncé mort...

Annoncé mort par le site de Rfi,...
Émigration clandestine : Considéré mort, il réapparaît au moment de ses funérailles !

16/11/2020

Émigration clandestine...

Cheikh Tidjane Dièye, habitant le village de...
Barack Obama explique comment il a humilié Donald Trump à la maison Blanche

16/11/2020

Barack Obama...

    L'ancien président américain Barack Obama...
Hamed Bakayoko élevé au grade de Commandeur dans l'Ordre du mérite

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Ministre d’Etat, ministre de la Défense et...
RFI annonce la mort du Roi Pélé (Photos)

16/11/2020

RFI annonce...

  RFI a annoncé ce 16 novembre...
Nigeria : le laboratoire Pfizer avait déjà créé des ‘‘dégâts humains’’ avec ses vaccins

16/11/2020

Nigeria : le...

Le laboratoire Pfizer dans ses recherches a...
Cameroun : La Communauté missionnaire Saint Paul organise une soirée pour Samuel Eto'o

16/11/2020

Cameroun :...

La légende du football camerounais sera célébré...
Côte d'ivoire : Une grotte mariale saccagée à M'batto

16/11/2020

Côte d’ivoire...

Les actes repréhensibles continuent de secouer la...
Kenya : des bébés en vente sur le marché noir

16/11/2020

Kenya :...

  Il s'agit d'un phénomène qui attriste...
Côte d’Ivoire : la grosse inquiétude de Beaumelle avant le match retour contre le Madagascar !

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Après leur victoire (2-1) contre les Barea...
Violences post-électorales/ Le Cardinal Kutwa réagit: “Le respect de la Loi est plus important que les élections”

16/11/2020

Violences post-électorales/...

C’est une déclaration qui fera encore gerber...
Présidentielle ivoirienne/ Le Pape François appelle à un “climat de confiance réciproque de dialogue”

16/11/2020

Présidentielle ivoirienne/...

A la faveur de la célébration de...
Décès de J.J Rawlings : l’ancien président Dramani Mahama empêché de signer le livre de condoléances

16/11/2020

Décès de...

Une délégation du Congrès national démocratique (NDC),...
Après les avoir accusés de putsch/ Voici ce que Hamed Bakayoko demande encore aux opposants

16/11/2020

Après les...

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko appelle l’opposition...
Bénin : Frédéric Joël Aïvo conquiert les adeptes de Feu Sossa Guedehoungue

16/11/2020

Bénin : Frédéric...

Le Professeur Frédéric Joël Aïvo poursuit sa conquête...
USA: Donald Trump révèle pourquoi Joe Biden a remporté la présidentielle

16/11/2020

USA: Donald...

Le président Donald Trump a reconnu à...
États-Unis/présidentielle 2020 : le pasteur TB Joshua dit à Donald Trump ce qu’il doit faire après sa défaite (vidéo)

16/11/2020

États-Unis/présidentielle 2020...

Donald Trump devrait accepter sa défaite face...
Hamed Bakayoko en colère: “Des journalistes et des grands journaux sont devenus des relais de fake news des réseaux sociaux”

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Le régime RHDP semble ne plus apprécier...
Forbes: Michael Jackson est la célébrité décédée la mieux rémunérée pour la 8e année consécutive- (Top 13)

16/11/2020

Forbes: Michael...

Le regretté Michael Jackson est une fois...
Sénégal : Révélations choquantes d’une femme mariée : « Mon mari éjacule dès qu’il me pénètre »

16/11/2020

Sénégal :...

Au Sénégal, des révélations choquantes d’une femme...

Une fillette de 10 ans, victime de mutilation génitale est décédée d’une hémorragie. Il s’agit d’un rare décès confirmé dans ce pays où la pratique est la plus répandue au monde.

La fille est décédé le 14 juillet dernier, deux jours après que sa mère l’a emmenée chez une exciseuse traditionnelle dans un village éloigné de la ville de Dhusamareb, rapporte Reuters.

« L’exciseuse est soupçonnée d’avoir coupé une veine importante au cours de l’opération », a déclaré Hawa Aden Mohamed, directrice du Centre d’éducation de Galkayo pour la paix et le développement (GECPD), un groupe local de défense des droits des femmes.

« La femme qui a effectué l’opération n’a pas été arrêtée et même si cela devait arriver, il n’y a pas de loi qui assurerait qu’elle soit punie pour l’acte. Ce n’est que l’un des nombreux cas qui se produisent au quotidien en Somalie »’ a-t-elle ajouté.

Les Nations unies estiment à 200 millions le nombre de filles et de femmes dans le monde ayant subi une mutilation génitale.

Ce rituel antique, pratiqué dans au moins 27 pays africains et dans certaines parties de l’Asie et du Moyen-Orient, est généralement effectué par des exciseuses traditionnels à l’aide d’une lame ou un couteau non stérilisés.

Les experts en santé affirment que les mutilations génitales féminines peuvent causer dans l’avenir des complications mortelles liées à l’accouchement. Dans certains cas, les filles peuvent saigner à mort ou mourir d’une infection.

Située en Afrique de l’Est, la Somalie enregistre le taux le plus élevé de mutilation génitale au monde. Selon l’ONU, 98% des femmes âgée de 15 à 49 ans ont été soumises au rituel.

La constitution de la Somalie interdit les mutilations génitales féminines, mais les efforts visant à adopter des lois qui punissent les délinquants ont été entravées par les parlementaires qui ont peur de perdre les votes des musulmanes, défenseurs principaux de la mutilation génitale féminine.

Les activistes estiment que beaucoup de travail doit être fait pour aider les gens à comprendre les effets néfastes de cette pratique.

« Les défenseurs de la mutation génitale avancent parfois l’idée absurde qu’elle n’a pas d’effets négatifs, ce qui est complètement faux », a déclaré Brendan Wynne de Donor Direct Action, un groupe international de femmes qui soutient des organisations caritatives locales.

« Nous n’avons plus de temps pour débattre sur les méfaits de la mutilation génitale et ce cas, comme beaucoup d’autres, le prouve. Les mutilations génitales ne prendront fin que lorsque les gouvernements adopteront une ligne dure et protégeront les filles », a-t-elle souligné.

Crédit photo : ibtimes

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire