Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Soleimani a été tué parce qu’il « disait de mauvaises choses à propos de notre pays », Trump
19/01/2020 à 14h25 par La redaction

Justifiant l’assassinat du Général iranien Qassem Soleimani par le fait qu’il aurait comploté plusieurs attaques contre des intérêts américains, le Président américain a encore changé de version vendredi. Trump indique que Soleimani « disait de mauvaises choses à propos de notre pays ».

C’est donc parce que le Général iranien Soleimani « disait de mauvaises choses à propos de notre pays » que Donald Trump aurait ordonné sa mise à mort. Trump, s’exprimant vendredi lors d’un événement de collecte de fonds républicain dans sa propriété de Mar-a-Lago, en Floride, n’a pas mentionné la « menace imminente » qui, selon lui, a conduit à sa décision d’ordonner l’assassinat du Général Soleimani, rapporte Press Tv.

La justification de la « menace imminente » a été invoquée par des responsables américains au lendemain de l’assassinat, mais ils n’ont fourni aucune preuve de leur allégation. NBC News a rapporté lundi que Trump avait autorisé l’armée américaine à assassiner le Général Soleimani, il y a sept mois, contredisant sa justification de la « menace imminente ».

Trump donne des détails de l’opération d’assassinat de Soleimani

Trump a reconnu lors de la collecte de fonds que l’assassinat du Général Soleimani « avait secoué le monde ». Il a ensuite raconté avoir écouté des responsables militaires américains alors qu’ils regardaient la frappe via des « caméras qui sont à des kilomètres dans le ciel ».

« Ils sont ensemble, monsieur », a déclaré Trump à propos des responsables militaires. « Monsieur, ils ont deux minutes et 11 secondes. Aucune émotion. » 2 minutes et 11 secondes pour vivre, monsieur. Ils sont dans la voiture, ils sont dans un véhicule blindé. Monsieur, ils ont environ une minute pour vivre, monsieur. 30 secondes. 10, 9, 8 … « Alors, tout d’un coup, boum », continua-t-il. « Ils sont partis, monsieur. Coupure. », a raconté Tump, et rapporté par Press Tv.

Le récit détaillé de l’attaque par Trump va plus loin que ce que lui ou d’autres responsables américains ont dit à propos de l’assassinat.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 750 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Justifiant l’assassinat du Général iranien Qassem Soleimani par le fait qu’il aurait comploté plusieurs attaques contre des intérêts américains, le Président américain a encore changé de version vendredi. Trump indique que Soleimani « disait de mauvaises choses à propos de notre pays ».

C’est donc parce que le Général iranien Soleimani « disait de mauvaises choses à propos de notre pays » que Donald Trump aurait ordonné sa mise à mort. Trump, s’exprimant vendredi lors d’un événement de collecte de fonds républicain dans sa propriété de Mar-a-Lago, en Floride, n’a pas mentionné la « menace imminente » qui, selon lui, a conduit à sa décision d’ordonner l’assassinat du Général Soleimani, rapporte Press Tv.

La justification de la « menace imminente » a été invoquée par des responsables américains au lendemain de l’assassinat, mais ils n’ont fourni aucune preuve de leur allégation. NBC News a rapporté lundi que Trump avait autorisé l’armée américaine à assassiner le Général Soleimani, il y a sept mois, contredisant sa justification de la « menace imminente ».

Trump donne des détails de l’opération d’assassinat de Soleimani

Trump a reconnu lors de la collecte de fonds que l’assassinat du Général Soleimani « avait secoué le monde ». Il a ensuite raconté avoir écouté des responsables militaires américains alors qu’ils regardaient la frappe via des « caméras qui sont à des kilomètres dans le ciel ».

« Ils sont ensemble, monsieur », a déclaré Trump à propos des responsables militaires. « Monsieur, ils ont deux minutes et 11 secondes. Aucune émotion. » 2 minutes et 11 secondes pour vivre, monsieur. Ils sont dans la voiture, ils sont dans un véhicule blindé. Monsieur, ils ont environ une minute pour vivre, monsieur. 30 secondes. 10, 9, 8 … « Alors, tout d’un coup, boum », continua-t-il. « Ils sont partis, monsieur. Coupure. », a raconté Tump, et rapporté par Press Tv.

Le récit détaillé de l’attaque par Trump va plus loin que ce que lui ou d’autres responsables américains ont dit à propos de l’assassinat.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 750 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire