Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
SIDIKI DIABATÉ SE PRONONCE FINALEMENT SUR LES RUMEURS DE VIOLENCES CONJUGALES
22/09/2020 à 08h28 par La redaction

Quand le sol s’ouvre sous nos pieds, il est impossible de tomber sans pousser de cri. Longtemps muré dans le silence face aux accusations de violence conjugale lancées contre lui, Sidiki Diabaté a finalement brisé la glace.

Les événements l’y auront sans doute contraints . Lynché sur les réseaux sociaux et même sujet d’une pétition lancée par plusieurs femmes afin qu’il soit traduit en justice, Sidiki Diabaté n’a pas eu d’autre choix que de passer à table.

Accusé d’avoir violenté à plusieurs reprises son ex go Mariam Sow, le chanteur a répondu dans un post où il affirme être victime d’une machinerie avec pour seul objectif de salir son image et lui extorquer du nkap*. Hum ! Il déclare :

“Derrière tout cet acharnement il y a une très grande manipulation de la part des gens qui me veulent du mal et qui utilisent cette affaire pour essayer de me nuire. Depuis très longtemps, je suis victime de tentative de chantage de la part de ceux qui veulent me faire passer pour un criminel. La vérité éclatera au grand jour tôt ou tard.”

De quoi satisfaire les internautes ? Pas sûre. Des accusations qui interviennent à un moment où les violences et abus subis quotidiennement par les femmes sont de plus en plus réprimés sur la toile. Le cas du chanteur nigérian D’Banj lui aussi mis en accusation des mois auparavant pour des faits similaires nous parle.

Par ailleurs, on peut d’emblée dire que très peu croient en son innocence vu qu’aux dernières nouvelles il s’est fait exclure des Afrimma sur lequel il portait temps d’espoir.

Qu’en pensez-vous ?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Quand le sol s’ouvre sous nos pieds, il est impossible de tomber sans pousser de cri. Longtemps muré dans le silence face aux accusations de violence conjugale lancées contre lui, Sidiki Diabaté a finalement brisé la glace.

Les événements l’y auront sans doute contraints . Lynché sur les réseaux sociaux et même sujet d’une pétition lancée par plusieurs femmes afin qu’il soit traduit en justice, Sidiki Diabaté n’a pas eu d’autre choix que de passer à table.

Accusé d’avoir violenté à plusieurs reprises son ex go Mariam Sow, le chanteur a répondu dans un post où il affirme être victime d’une machinerie avec pour seul objectif de salir son image et lui extorquer du nkap*. Hum ! Il déclare :

“Derrière tout cet acharnement il y a une très grande manipulation de la part des gens qui me veulent du mal et qui utilisent cette affaire pour essayer de me nuire. Depuis très longtemps, je suis victime de tentative de chantage de la part de ceux qui veulent me faire passer pour un criminel. La vérité éclatera au grand jour tôt ou tard.”

De quoi satisfaire les internautes ? Pas sûre. Des accusations qui interviennent à un moment où les violences et abus subis quotidiennement par les femmes sont de plus en plus réprimés sur la toile. Le cas du chanteur nigérian D’Banj lui aussi mis en accusation des mois auparavant pour des faits similaires nous parle.

Par ailleurs, on peut d’emblée dire que très peu croient en son innocence vu qu’aux dernières nouvelles il s’est fait exclure des Afrimma sur lequel il portait temps d’espoir.

Qu’en pensez-vous ?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire