Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Sida: un deuxième cas de patient officiellement guéri du VIH
11/03/2020 à 10h40 par La redaction

C’est le deuxième cas seulement dans l’histoire : celui qu’on appelle désormais « le patient de Londres » a vaincu le Sida, ont annoncé ce mardi 10 mars ses médecins. Une avancée sur le front médical du combat contre la maladie, mais ce cas ne sera pas malheureusement que difficilement généralisable.

On connaissait le « patient de Berlin », la première personne considérée comme guérie du VIH en 2011. Presque dix ans plus tard, voici donc le « patient de Londres » qui devient le deuxième cas recensé de rémission.

L’histoire est similaire de leur guérison est similaire. En plus du VIH, les deux hommes souffraient d’un cancer du sang, un cancer pour lequel ils ont reçu une greffe de moelle osseuse, ainsi que des cellules souches. Celles-ci sont génétiquement modifiées pour empêcher le VIH de s’implanter dans leur organisme.

Cette stratégie avait été couronnée de succès pour le « patient de Berlin » et le scénario s’est donc répété pour le « patient de Londres » qui n’a montré aucun signe d’activité du virus depuis un an et demi. Il est donc considéré en rémission.

Adam Castillejo, c’est le nom du patient de Londres, s’est fait connaître ce mardi, car il veut « être un ambassadeur d’espoir ». Cela dit, son cas n’est malheureusement pas transposable, car la plupart des malades, car la procédure utilisée est lourde et risquée avec un taux de mortalité de 10%.

Pour les 40 millions de malades du VIH dans le monde, la seule solution reste donc la trithérapie. Un traitement très efficace, mais dont seulement deux tiers des malades bénéficient aujourd’hui.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

C’est le deuxième cas seulement dans l’histoire : celui qu’on appelle désormais « le patient de Londres » a vaincu le Sida, ont annoncé ce mardi 10 mars ses médecins. Une avancée sur le front médical du combat contre la maladie, mais ce cas ne sera pas malheureusement que difficilement généralisable.

On connaissait le « patient de Berlin », la première personne considérée comme guérie du VIH en 2011. Presque dix ans plus tard, voici donc le « patient de Londres » qui devient le deuxième cas recensé de rémission.

L’histoire est similaire de leur guérison est similaire. En plus du VIH, les deux hommes souffraient d’un cancer du sang, un cancer pour lequel ils ont reçu une greffe de moelle osseuse, ainsi que des cellules souches. Celles-ci sont génétiquement modifiées pour empêcher le VIH de s’implanter dans leur organisme.

Cette stratégie avait été couronnée de succès pour le « patient de Berlin » et le scénario s’est donc répété pour le « patient de Londres » qui n’a montré aucun signe d’activité du virus depuis un an et demi. Il est donc considéré en rémission.

Adam Castillejo, c’est le nom du patient de Londres, s’est fait connaître ce mardi, car il veut « être un ambassadeur d’espoir ». Cela dit, son cas n’est malheureusement pas transposable, car la plupart des malades, car la procédure utilisée est lourde et risquée avec un taux de mortalité de 10%.

Pour les 40 millions de malades du VIH dans le monde, la seule solution reste donc la trithérapie. Un traitement très efficace, mais dont seulement deux tiers des malades bénéficient aujourd’hui.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire