« Si ma fille Soukeïna meurt, je n’irai pas à ses funérailles » dixit Alpha Blondy


Video player

Les relations entre l’artiste ivoirien du reggae Alpha Blondy et sa fille Soukeïna ne vont pas bien. Dans un entretien avec l’intelligent d’Abidjan, l’artiste a expliqué le divorce avec sa première femme et sa fille.

La fille de l’artiste n’a jamais été d’accord avec son papa au sujet de l’union avec sa nouvelle femme. Cette situation a tourné au vinaigre au point où la fille aurait levé la main sur son Papa Alpha Blondy.

Fâché, le rasta dit ne veut plus voir sa fille à jamais. Car en Afrique c’est inadmissible qu’un enfant lève la main sur son père.

« Quand elle lève la main sur moi, je lui ai dit: Soukeina, regarde-moi pour la dernière fois. Toi et moi, nous n’avons plus rien à nous dire. Si je meurs, ne viens pas. Si tu meurs, je ne viendrai pas », a martelé Alpha Blondy, tout en ajoutant qu’il a au total 12 enfants.

Soukeïna défend la cause de sa maman. Selon elle son père est toujours en relation avec sa mère, ainsi, il n’a plus le droit de se marier. Une thèse que son père a carrément réfutée. L’adepte de Jah a affirmé que la mère de sa fille était bien informée qu’une procédure de divorce avait été entamée.

« Je l’ai eue au téléphone lorsqu’elle était à New York. Je lui ai dit: tu sais que j’ai enclenché la procédure de divorce. Nous nous sommes quittés dans des conditions assez difficiles. (…) Elle le savait. Je lui ai dit cela avant qu’elle ne parte. Je lui ai dit que je vais demander le divorce. Et quand elle est partie, je l’ai appelée pour lui dire que j’ai enclenché le processus de divorce », a expliqué Alpha Blondy.

Soukeïna était bien avec son Papa, mais c’est le mariage de son père qui devient le point de discorde entre eux.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire