Shatta Wale : Le pasteur ayant prophétisé sa mort fait de nouvelles révélations

Le prédicateur qui a délivré la prophétie funeste sur la vie de Shatta Wale, Jesus Ahoufe, revient à la charge après avoir son bref séjour en prison. Le pasteur a déclaré qu’il n’avait pas inclus le nom de l’artiste dans la prophétie.

Selon Jesus Ahoufe, il annonce rarement l’identité des personnes concernées par ses prédictions à la radio ou à la télévision, donc utiliser le nom de Shatta Wale dans la prophétie n’était pas exact. Il semblerait que lors de son interview au cours de laquelle il a lâché la prophétie, les auditeurs aient mal interprété sa prédiction.

À lire aussi :
Niger : il bat sa femme à mort à cause de sa manière de préparer

Dans une interview récente avec Peace FM, le pasteur a noté qu’il révèle rarement des prophéties sur les gens à la radio. Il a dit qu’il rencontre souvent les gens en personne pour leur parler des prophéties. Selon lui, il n’a jamais mentionné aucun nom de manière catégorique comme étant la personne qui pourrait mourir le 18 octobre, et qu’il était surpris que Shatta Wale ait revendiqué la prophétie pour lui-même.

 

Il a déclaré : « J’ai eu plusieurs prophéties sur des personnes importantes, mais je ne les dis pas à l’antenne, souvent je les dis personnellement. Dans ce cas, je n’ai pas mentionné le nom de Shatta Wale. J’ai seulement dit Charles. Je n’avais pas prévu qu’il le prenne personnellement. J’ai été choqué quand j’ai remarqué que ce que j’avais dit était devenu viral, y compris les histoires selon lesquelles Shatta Wale mourrait le 18 octobre. »

À lire aussi :
Émigration clandestine : Considéré mort, il réapparaît au moment de ses funérailles !

 

Il a toutefois ajouté qu’il ne blâmera personne pour ses malheurs. Par ailleurs, Jesus Ahuofe a déclaré que sur le chemin du tribunal, il était dans le même véhicule que la star de Dancehall, et il a dit qu’après l’affaire, ils deviendraient amis.

À lire aussi :
Togo : Un homme tué par balles à Sanguéra

Rappelons que le 28 septembre dernier, Jesus Ahuofe a déclaré dans une interview radio qu’un éminent artiste ghanéen de dancehall dont le nom commence par Charles serait abattu le 18 octobre. Le 18 octobre, Shatta Wale et trois membres de son équipe ont faussement annoncé une tentative d’assassinat à la résidence du chanteur ; une situation qui a conduit à l’arrestation du prophète et de ses quatre membres.

Avec Ghana Week-end 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:, ,

Laisser votre commentaire