Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Sénégal : 34 paquets préservatifs saisis sur une Congolaise et une Nigériane
14/03/2020 à 13h01 par Le Boy

 

Au Sénégal, deux jeunes demoiselles ont été arrêtées vers 22 heures  par les agents de police en ville, plus précisément près de l’hôtel Blanchot. Relaxées au bénéfice du doute pour le délit de prostitution pour lequel elles comparaissaient devant le juge des flagrants délits de Dakar, les prévenues ont été interpellées avec 34 paquets de préservatifs masculins.

La Congolaise Mapia Nzossio et la Nigériane Fana Oko, ont été traînées devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, pour défaut de carnet sanitaire. En effet, ces prévenues ont été arrêtées vers 22 heures par les agents de police en ville, près de l’hôtel Blanchot. Cependant, lors de leur interrogatoire d’audience, elles ont toutes les deux nié les faits de prostitution qui leur sont imputés.

Se disant ménagère, la demoiselle de 27 ans Mapia Nzossio, qui réside à Anse Bernard, de raconter : « J’ai été interpellée dans mon quartier en ville à l’hôtel Blanchot. Comme il y avait un problème de connexion dans mon domicile, je suis sortie pour me connecter. C’est là que des policiers en civil sont venus me demander de les suivre à la police au moment où j’étais assise sur un banc. Mais, je ne suis pas une prostituée et je n’avais pas non plus de préservatifs sur moi », a-t-elle narré.

Et pourtant, lors de son audition à la police, la prévenue avait avoué qu’elle se prostituait et qu’elle était près de cet hôtel à la recherche d’éventuels clients. Poursuivant, elle avait dit qu’elle n’avait pas de carnet sanitaire et reconnu qu’elle a été interpellée avec 2 paquets de préservatifs masculins. Ce qu’elle a contesté à l’audience en soutenant que c’est sa co-prévenue qui en avait.

De nationalité nigériane, Fina Oko, qui se présente comme une esthéticienne, a elle aussi nié les faits, alors que 32 paquets de préservatifs masculins ont été saisis sur elle.

Devant les limiers, Fana Oko avait reconnu qu’elle s’activait dans la prostitution. Tout en reconnaissant qu’elle n’avait pas de carnet sanitaire. D’ailleurs, elle précisait qu’elle ne savait pas qu’elle devait s’en procurer. Mieux, elle déclarait qu’elle était venue au Sénégal pour rejoindre une amie qui elle aussi était dans le milieu de la prostitution.

La parquetière a requis l’application de la loi contre les prostituées présumées. Dans son délibéré, le tribunal les a relaxées au bénéfice du doute.

 

Avec métroDakar

 

 

Lire aussi :

 Les prostituées “traquées comme des délinquants” dans la forêt de Sénart en Île-de-France

 

Coronavirus : une prostituée mise en quarantaine avec 42 clients

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 506 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Togo : un maire vient d'être destitué

12/10/2020

Togo :...

  C'est une première depuis le début...
Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...

 

Au Sénégal, deux jeunes demoiselles ont été arrêtées vers 22 heures  par les agents de police en ville, plus précisément près de l’hôtel Blanchot. Relaxées au bénéfice du doute pour le délit de prostitution pour lequel elles comparaissaient devant le juge des flagrants délits de Dakar, les prévenues ont été interpellées avec 34 paquets de préservatifs masculins.

La Congolaise Mapia Nzossio et la Nigériane Fana Oko, ont été traînées devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, pour défaut de carnet sanitaire. En effet, ces prévenues ont été arrêtées vers 22 heures par les agents de police en ville, près de l’hôtel Blanchot. Cependant, lors de leur interrogatoire d’audience, elles ont toutes les deux nié les faits de prostitution qui leur sont imputés.

Se disant ménagère, la demoiselle de 27 ans Mapia Nzossio, qui réside à Anse Bernard, de raconter : « J’ai été interpellée dans mon quartier en ville à l’hôtel Blanchot. Comme il y avait un problème de connexion dans mon domicile, je suis sortie pour me connecter. C’est là que des policiers en civil sont venus me demander de les suivre à la police au moment où j’étais assise sur un banc. Mais, je ne suis pas une prostituée et je n’avais pas non plus de préservatifs sur moi », a-t-elle narré.

Et pourtant, lors de son audition à la police, la prévenue avait avoué qu’elle se prostituait et qu’elle était près de cet hôtel à la recherche d’éventuels clients. Poursuivant, elle avait dit qu’elle n’avait pas de carnet sanitaire et reconnu qu’elle a été interpellée avec 2 paquets de préservatifs masculins. Ce qu’elle a contesté à l’audience en soutenant que c’est sa co-prévenue qui en avait.

De nationalité nigériane, Fina Oko, qui se présente comme une esthéticienne, a elle aussi nié les faits, alors que 32 paquets de préservatifs masculins ont été saisis sur elle.

Devant les limiers, Fana Oko avait reconnu qu’elle s’activait dans la prostitution. Tout en reconnaissant qu’elle n’avait pas de carnet sanitaire. D’ailleurs, elle précisait qu’elle ne savait pas qu’elle devait s’en procurer. Mieux, elle déclarait qu’elle était venue au Sénégal pour rejoindre une amie qui elle aussi était dans le milieu de la prostitution.

La parquetière a requis l’application de la loi contre les prostituées présumées. Dans son délibéré, le tribunal les a relaxées au bénéfice du doute.

 

Avec métroDakar

 

 

Lire aussi :

 Les prostituées “traquées comme des délinquants” dans la forêt de Sénart en Île-de-France

 

Coronavirus : une prostituée mise en quarantaine avec 42 clients

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 506 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire