Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Sénégal : 100 migrants sénégalais périssent encore en mer, ce samedi
Aujourd'hui à 22h10 par buzz221

Une pirogue, qui a chaviré a encore endeuillé le peuple du Sénégal. 100 personnes ont encore péri en mer, selon Dakaractu.

À bord, ils étaient 150 migrants qui avaient pour destination l'Espagne, indique la source. Pour le moment, elle parle  d'une centaine de décès, et seuls « 50 rescapés sont dénombrés ».

Ces derniers ont nagé et atterri au Cap-Vert. Selon toujours les informations de nos confrères de Dakaractu, la pirogue s’est perdue dans les océans pendant 3 semaines. Leur nourriture était finie.

Lire aussi : Émigration clandestine : Porté disparu, il réapparaît au moment de ses funérailles

Cependant, les professionnels de la mer rencontrés, affirment que les convoyeurs ne sont plus de leur famille mais des businessmen qui connaissent rien de la mer.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Une pirogue, qui a chaviré a encore endeuillé le peuple du Sénégal. 100 personnes ont encore péri en mer, selon Dakaractu.

À bord, ils étaient 150 migrants qui avaient pour destination l'Espagne, indique la source. Pour le moment, elle parle  d'une centaine de décès, et seuls « 50 rescapés sont dénombrés ».

Ces derniers ont nagé et atterri au Cap-Vert. Selon toujours les informations de nos confrères de Dakaractu, la pirogue s’est perdue dans les océans pendant 3 semaines. Leur nourriture était finie.

Lire aussi : Émigration clandestine : Porté disparu, il réapparaît au moment de ses funérailles

Cependant, les professionnels de la mer rencontrés, affirment que les convoyeurs ne sont plus de leur famille mais des businessmen qui connaissent rien de la mer.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire