Scène de révolte à la prison civile de Lomé, une clôture déjà tombée

Ce mardi 12 mai 2020, la prison civile de Lomé est en ébullition. En colère, les prisonniers voudraient recouvrer la liberté. A cet effet, ils utilisent la force pour y échapper.

Lire aussi : Tchad: jusqu’à 15 jours de prison pour non-port du masque

À lire aussi :
Quand Charlotte Dipanda pousse les femmes à la révolte

La prison civile de Lomé est un foyer de Covid-19. Lors d’une opération de test du covid-19, plusieurs cas Positifs ont été enregistrés. Cette situation serait la raison de ce soulèvement.

Selon les informations, un pan du mur de la prison est déjà à terre suite à cette révolte.

À lire aussi :
COMMUNIQUE DE PRESSE MPD : DENI DE DROIT ET DETENTION ABUSIVE DE PAUL MISSIAGBETO A LA PRISON CIVILE DE LOME

Lire aussi : Togo : Révolte à la Prison civile de Lomé après la grâce présidentielle

Pour calmer la situation, les militaires balancent les gaz lacrymogènes.

Pour l’heure, les autorités pénitentiaires n’ont pas encore donné une explication.

Nous y reviendrons

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire