Tout ce que vous devez savoir sur les maladies sexuellement transmissibles


Video player

Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus d’un million de personnes contractent des maladies/infections sexuellement transmissibles chaque jour dans le monde. Les infections les plus courantes sont la gonorrhée, la chlamydia et la syphilis, entre autres. Si elles ne sont pas traitées, ces infections peuvent causer de graves dommages internes, d’où la nécessité d’en être conscient. Nous vous présentons une liste de choses que vous devez savoir sur les MST/IST :

Protégez-vous, TOUJOURS !

Il vaut mieux prévenir que guérir, et lorsqu’il s’agit de sexe, avoir des rapports protégés est toujours la clé pour éviter de contracter des maladies sexuellement transmissibles. Les infections peuvent être transmises par contact physique avec une personne infectée lors de rapports sexuels oraux, vaginaux ou anaux. Par conséquent, le fait de se protéger peut réduire de 97 % (efficacité du préservatif) les risques de contracter ces maladies.

Faites-vous dépister, vous et votre partenaire

Lire aussi : Infections fongiques : c’est quoi ces maladies de la peau et comment les prévenir ?

Il est toujours bon de se faire examiner régulièrement pour savoir si l’on risque de contracter une infection ou si c’est déjà le cas ! Détectées à un stade préliminaire, ces infections peuvent être traitées par des antibiotiques. Cependant, il arrive qu’il n’y ait pas de symptômes visibles. C’est pourquoi il est d’autant plus nécessaire de vous faire dépister régulièrement, vous et votre partenaire.

Certaines infections/maladies mettent la vie en danger

Si certaines infections sont traitables et peuvent être prises en charge, d’autres, si elles ne sont pas détectées ou traitées, peuvent causer de graves lésions aux organes internes, voire entraîner la mort. Par exemple, la chlamydia peut être transmise d’une personne déjà infectée à son partenaire lors de rapports vaginaux, anaux ou oraux. Si elle n’est pas diagnostiquée, la chlamydia peut provoquer de graves douleurs pelviennes ou dans le bas de l’abdomen, voire entraîner l’infertilité chez la femme.
sexuellement

Il n’y a rien de mal ou de honteux à se faire dépister pour ces infections, car plus vous en savez sur votre santé, plus vous êtes responsable de votre sécurité. Il existe quelques tests de dépistage des infections auxquels vous pouvez vous soumettre…

Infections à dépister :

Avant de commencer une nouvelle relation ou au cours de votre relation à long terme, il est idéal de vous faire dépister pour diverses infections courantes comme :

Lire aussi : 10 maladies qui peuvent être guéries en faisant l’amour

1. Chlamydia
2. Gonorrhée
3. Virus de l’immunodéficience humaine (VIH)
4. Syphilis
5. Hépatite B
6. Hépatite C
7. L’hépatite A
8. Herpès de type 1
9. Herpès de type 2
10. VIH de type 1 et de type 2

Si vous avez envie de passer un test spécifique, parlez-en ouvertement à votre médecin. Discutez des facteurs de risque et comprenez comment le prévenir à l’avenir. Les symptômes les plus courants sont des pertes vaginales excessives, des ulcères autour de la zone génitale, des douleurs pendant la miction ou les rapports sexuels.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire