Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Santé Sud recrute 01 Sage-femme / expert.e qualité et sécurité des soins obstétricaux
18/01/2020 à 11h45 par La redaction

Santé Sud recrute 01 Sage-femme / expert.e qualité et sécurité des soins obstétricaux – VSI / MAURITANIE

CONTEXTE

La Mauritanie est un pays sahélien à faible revenu et à faible indice de développement humain (0.52), situé sur la côte nord-ouest de l’Afrique. Son territoire est désertique à plus de 80% et abrite une population de 4,42 millions d’habitants, dont près d’un million vit à Nouakchott, capitale du pays.

La Mauritanie fait partie des pays pour lesquels les indicateurs de santé ont très peu évolué depuis 30 ans. La couverture des soins maternels et néonatals y enregistre un retard marqué par rapport à la région du Maghreb et de l’Afrique.

Avec 582 décès pour 100.000 naissances vivantes, le ratio de mortalité maternelle demeure très élevé. Il est alimenté par une part encore trop importante de décès évitables dus à l’absence de continuum de soins en santé sexuelle et reproductive, ce qui se traduit par de nombreuses ruptures dans le parcours de santé des femmes. D’après les statistiques sanitaires nationales, la morbidité du couple mère-enfant reste ainsi largement dominée par les causes de mortalité maternelle. Cette absence de continuum de soins a également un impact fort sur l’état de santé du nouveau-né qui ne bénéficie pas d’un accueil, d’un suivi et d’une prise en charge adaptés à ses besoins, particulièrement en cas de naissance prématurée et/ou de pathologie néonatale. Le taux de mortalité néonatale s’élève ainsi à 42 décès pour 1000 naissances vivantes.

A Nouakchott, capitale du pays, l’accès à une offre de santé maternelle et néonatale de qualité est faible malgré la concentration des plateaux techniques et ressources humaines spécialisées. La situation est aggravée par le manque d’information et d’éducation des populations en matière de santé sexuelle et reproductive, dans un contexte marqué par les violences basées sur le genre et les pratiques néfastes à la santé des femmes.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la phase 2 du projet « Améliorer la santé maternelle et néonatale », conduit depuis 2013 en partenariat avec le Ministère de la Santé et l’AMSME (Association Mauritanienne pour la Santé de la Mère et de l’Enfant). Construit selon une approche systémique, ce projet vise à réduire la mortalité maternelle et néonatale en accompagnant simultanément:

  • le renforcement de la qualité et de l’organisation des soins obstétricaux et néonatals dans les 4 maternités les plus importantes de la capitale, dont les 2 maternités de référence du pays et 2 centres de santé
  • le renforcement des connaissances des populations en matière de santé sexuelle et reproductive

MISSION

Sous la supervision de l’équipe du siège en charge du projet et en collaboration avec une équipe d’experts en missions ponctuelles, vous serez chargé.e du renforcement de la qualité des soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU) et de la représentation de Santé Sud en Mauritanie.

Dans la continuité du renforcement de la qualité et de l’organisation des soins mis en œuvre depuis 2017, il s’agira plus particulièrement de :

  1. Renforcer les capacités des agents de santé en matière de SONU à travers des actions de mentorat / coaching en salle de naissance, prioritairement au CHME (Centre hospitalier mère-enfant)
  2. Renforcer les capacités des majors et des chefs de service à exercer leurs fonctions d’encadrement, prioritairement au CHME (Centre hospitalier mère-enfant)
  3. Renforcer la mise en place des outils dédiés à la démarche qualité en santé maternelle et néonatale au sein des 4 maternités
  4. Représenter Santé Sud auprès des partenaires locaux, des institutions nationales, des autres ONG et organisations internationales et bailleurs de fonds

 

PROFIL :

Qualification : formation médicale dans le secteur de l’obstétrique (médecin, sage-femme, maïeuticien)

Expérience :

– 5 ans d’exercice minimum en tant que professionnel de santé dans le secteur de l’obstétrique

– 5 ans d’expérience minimum dans le management de la qualité et la sécurité des soins

– Formation de professionnels, formation de formateurs

– Connaissances solides en santé publique

– Expérience à l’international appréciée

– Très bon relationnel, facultés d’adaptation

 

 LIEU : Nouakchott, Mauritanie

 

 CONDITIONS :       

  • Statut : Volontaire de solidarité internationale (VSI)
  • Conditions : indemnité 1500€/mois, indemnité de logement 500€/mois, billets d’avion (1 aller-retour), assurances et visa pris en charge par Santé Sud
  • Durée et date de démarrage de la mission : poste à pourvoir dès que possible pour une mission de 6 mois jusqu’au 30/06/2020.

Date limite de dépôt des candidatures : 15/02/2020. Santé Sud se réserve le droit de clôturer le recrutement avant la date limite de dépôt des candidatures.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 840 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Biographie de Mme Tomegah Dogbé, le nouveau Premier ministre du Togo

29/09/2020

Biographie de...

  Pour cette nomination à la primature,...
Bénin : une superbe récompense pour Sagbohan Danialou

29/09/2020

Bénin :...

Alors qu’il n’attendait pas à une telle...
Un touriste risque la prison pour avoir critiqué un hôtel

29/09/2020

Un touriste...

  Wesley Barnes, un touriste américain est...
Alassane Ouattara se fait allumer par un haut diplomate américain

29/09/2020

Alassane Ouattara...

Le président ivoirien Alassane Ouattara s’est fait...
Découvrez les incroyables records battus par Aya Nakamura en 4 ans

29/09/2020

Découvrez les...

  L' artiste française Aya Nakamura fait...
Donald Trump s'attaque à Obama pour une affaire d'impôt

29/09/2020

Donald Trump...

Un tweet de 2012 dans lequel Donald...
Suisse : le Smic bientôt à 3 millions de FCFA

29/09/2020

Suisse :...

En suisse, au grand étonnement de tous,...
Nana Akufo-Addo interdit le Ghana à Guillaume Soro

29/09/2020

Nana Akufo-Addo...

Après sa démission en février 2019, l’ancien...
Alassane Ouattara n’entend pas faire baisser la tension

29/09/2020

Alassane Ouattara...

Au terme de sa visite dans la...
Les Hommes et Femmes les plus admirés au monde en 2020 : Brack et Michelle Obama en tête

29/09/2020

Les Hommes...

L’ancien président des États-Unis, Barack Obama, et...
France: Soro Guillaume craint pour sa vie

29/09/2020

France: Soro...

Ses apparitions publiques dans son lieu d’exil...
Côte d’Ivoire / Affaire fusillade à Bouaké : voici ce qu’il s’est réellement passé

29/09/2020

Côte d’Ivoire...

Dimanche nuit, aux environs de 3 heures...
Côte d’Ivoire: les femmes du FPI répondent à Hamed Bakayoko après ses menaces

29/09/2020

Côte d’Ivoire:...

Les menaces du Premier Ministre Hamed Bakayoko...
Côte d’Ivoire / Grève des travailleurs d’Ecobank : voici la réaction de la direction générale

29/09/2020

Côte d’Ivoire...

Ce matin les employés d’Ecobank sont entrés...
L’actrice japonaise Yuko Takeuchi retrouvée morte chez elle

29/09/2020

L’actrice japonaise...

L’actrice japonaise Yuko Takeuchi est décédée, selon...
Qui est en réalité Victoire Sidémého Dzidudu TOMEGAH-DOGBE - Biographie 2020

29/09/2020

Qui est...

Victoire Sidémého Dzidudu Dogbe Tomegah est née...
Porte-monnaie magique : 02 Béninois en prison après avoir escroqué 02 Camerounais à hauteur de 4 millions FCFA

28/09/2020

Porte-monnaie magique...

La Cour de répression des infractions économiques...
"Les coups d'État au Bénin appartiennent au passé" Patrice Talon

28/09/2020

« Les coups...

Dans une interview accordée à Jeune Afrique...
Togo : le gouvernement se féminise

28/09/2020

Togo :...

Le gouvernement togolais se féminise. De plus...
Côte d'Ivoire : Des questions sur DJ Arafat posées lors d'un examen

28/09/2020

Côte d’Ivoire...

La Direction Général de la fonction publique...

Santé Sud recrute 01 Sage-femme / expert.e qualité et sécurité des soins obstétricaux – VSI / MAURITANIE

CONTEXTE

La Mauritanie est un pays sahélien à faible revenu et à faible indice de développement humain (0.52), situé sur la côte nord-ouest de l’Afrique. Son territoire est désertique à plus de 80% et abrite une population de 4,42 millions d’habitants, dont près d’un million vit à Nouakchott, capitale du pays.

La Mauritanie fait partie des pays pour lesquels les indicateurs de santé ont très peu évolué depuis 30 ans. La couverture des soins maternels et néonatals y enregistre un retard marqué par rapport à la région du Maghreb et de l’Afrique.

Avec 582 décès pour 100.000 naissances vivantes, le ratio de mortalité maternelle demeure très élevé. Il est alimenté par une part encore trop importante de décès évitables dus à l’absence de continuum de soins en santé sexuelle et reproductive, ce qui se traduit par de nombreuses ruptures dans le parcours de santé des femmes. D’après les statistiques sanitaires nationales, la morbidité du couple mère-enfant reste ainsi largement dominée par les causes de mortalité maternelle. Cette absence de continuum de soins a également un impact fort sur l’état de santé du nouveau-né qui ne bénéficie pas d’un accueil, d’un suivi et d’une prise en charge adaptés à ses besoins, particulièrement en cas de naissance prématurée et/ou de pathologie néonatale. Le taux de mortalité néonatale s’élève ainsi à 42 décès pour 1000 naissances vivantes.

A Nouakchott, capitale du pays, l’accès à une offre de santé maternelle et néonatale de qualité est faible malgré la concentration des plateaux techniques et ressources humaines spécialisées. La situation est aggravée par le manque d’information et d’éducation des populations en matière de santé sexuelle et reproductive, dans un contexte marqué par les violences basées sur le genre et les pratiques néfastes à la santé des femmes.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la phase 2 du projet « Améliorer la santé maternelle et néonatale », conduit depuis 2013 en partenariat avec le Ministère de la Santé et l’AMSME (Association Mauritanienne pour la Santé de la Mère et de l’Enfant). Construit selon une approche systémique, ce projet vise à réduire la mortalité maternelle et néonatale en accompagnant simultanément:

  • le renforcement de la qualité et de l’organisation des soins obstétricaux et néonatals dans les 4 maternités les plus importantes de la capitale, dont les 2 maternités de référence du pays et 2 centres de santé
  • le renforcement des connaissances des populations en matière de santé sexuelle et reproductive

MISSION

Sous la supervision de l’équipe du siège en charge du projet et en collaboration avec une équipe d’experts en missions ponctuelles, vous serez chargé.e du renforcement de la qualité des soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU) et de la représentation de Santé Sud en Mauritanie.

Dans la continuité du renforcement de la qualité et de l’organisation des soins mis en œuvre depuis 2017, il s’agira plus particulièrement de :

  1. Renforcer les capacités des agents de santé en matière de SONU à travers des actions de mentorat / coaching en salle de naissance, prioritairement au CHME (Centre hospitalier mère-enfant)
  2. Renforcer les capacités des majors et des chefs de service à exercer leurs fonctions d’encadrement, prioritairement au CHME (Centre hospitalier mère-enfant)
  3. Renforcer la mise en place des outils dédiés à la démarche qualité en santé maternelle et néonatale au sein des 4 maternités
  4. Représenter Santé Sud auprès des partenaires locaux, des institutions nationales, des autres ONG et organisations internationales et bailleurs de fonds

 

PROFIL :

Qualification : formation médicale dans le secteur de l’obstétrique (médecin, sage-femme, maïeuticien)

Expérience :

– 5 ans d’exercice minimum en tant que professionnel de santé dans le secteur de l’obstétrique

– 5 ans d’expérience minimum dans le management de la qualité et la sécurité des soins

– Formation de professionnels, formation de formateurs

– Connaissances solides en santé publique

– Expérience à l’international appréciée

– Très bon relationnel, facultés d’adaptation

 

 LIEU : Nouakchott, Mauritanie

 

 CONDITIONS :       

  • Statut : Volontaire de solidarité internationale (VSI)
  • Conditions : indemnité 1500€/mois, indemnité de logement 500€/mois, billets d’avion (1 aller-retour), assurances et visa pris en charge par Santé Sud
  • Durée et date de démarrage de la mission : poste à pourvoir dès que possible pour une mission de 6 mois jusqu’au 30/06/2020.

Date limite de dépôt des candidatures : 15/02/2020. Santé Sud se réserve le droit de clôturer le recrutement avant la date limite de dépôt des candidatures.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 840 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire