Samba David met à nu ”la dictature” de Ouattara: Son appel aux populations


Video player

Samba David, président de la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire (CICI), a animé, lundi 30 décembre 2019, une conférence de presse relative à l’actualité sociopolitique nationale.

Sans faux-fuyants, le président Samba David a d’entrée dénoncé « l’autocratie » érigée en mode de gouvernance par les tenants actuels du pouvoir. À l’en croire, les populations ivoiriennes, dans leur majorité, malgré tout ce qui est raconté çà et là, ne jouissent en aucun cas de leurs libertés et droits fondamentaux. Le citoyen ivoirien, fait-il remarquer, est incapable de donner son opinion sur l’actualité publique ni même militer dans une formation politique de son choix, sans être exposé à « des risques de tout genre ».

Aussi, fait-il cas de l’impossibilité pour le peuple ivoirien de « demander les comptes de la gestion des affaires publiques aux gouvernants ». Les partis politiques, syndicats et ONG ne peuvent se rassembler sans risque d’être réprimés. Tous ces faits réunis font dire au président Samba David que la démocratie est «inexistante » en Côte d’Ivoire.

« Le Président de la République et ses collaborateurs sont au-dessus de la loi. Ils peuvent détourner l’argent du peuple, tuer, falsifier sans être inquiétés. Ce sont les caprices de M. Ouattara qui font foi de loi. Là où s’arrête la loi, commence le pouvoir Ouattara », a-t-il clairement dénoncé.

Énumérant certains faits qu’il juge en inadéquation avec les principes de la démocratie, Samba David a invité le gouvernement à « libérer les prisonniers militaires trop longuement emprisonnés injustement », au reversement des salaires des enseignants d’Université, bloqués depuis plus d’un an et à la libération des proches de l’ex-chef du Parlement ivoirien, Guillaume Soro, récemment interpellés puis placés sous mandat de dépôt « pour des accusations non fondées ».

Pour le président de la Coalition des indignés, il appartient désormais aux ivoiriens, dans toutes leurs composantes, de se lever pour mettre fin à cette ”imposture” des tenants actuels du pouvoir et permettre à la Côte d’Ivoire d’amorcer véritablement le chemin de l’émergence. « Chaque Ivoirien doit tuer en lui ce démon de la peur qui nous soumet à la servitude volontaire », a-t-il lancé.

Avant d’ inviter les uns et les autres à s’armer de courage et de détermination pour faire face à « l’indignation ». « Il nous faut une prise de conscience du danger qui nous guette tous. Apprêtons-nous à nous tenir debout et à agir ensemble au risque de périr ensemble », a lâché Samba David.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Samba David met à nu ”la dictature” de Ouattara: Son appel aux populations Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire