RDC: ce qu’on sait du journaliste congolais tué  dans le Nord-Kivu


Video player

Ce lundi 10 mai, un journaliste congolais et animateur de radio locale a été assassiné par des inconnus dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).  Que sait-on réellement de ce fait horrible ?

Âgé seulement de 23 ans, Barthélémy Kubanabandu Changamuka, a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par deux hommes armés non identifiés dans la localité de Kitshanga, dans la province du Nord-Kivu.

Le jeune,  Journaliste à la Radio Communautaire de Kitchanga et professeur de nutrition a été tué de huit balles tirées à bout portant alors qu’il était à quelques mètres  de son domicile. Il a été froidement assassiné dimanche, alors qu’il rentrait chez lui, après son travail.

Lire aussi : RDC: Qui est en réalité Zoé Kabila, le gouverneur déchu de son poste ?

« Il venait de présenter à 19 h son émission consacrée à l’obésité alimentaire », a indiqué l’ONG congolaise Journaliste en danger (JED).

Et  d’ajouter : « De retour à son domicile avec un ami, ils ont vu surgir deux personnes armées. Son ami a réussi à se sauver en courant dans la maison, tandis que Barthélémy Kubanabandu a été touché de huit balles, et a immédiatement succombé à ses blessures ».

Ce lundi, l’ONU a condamné ce meurtre barbare et lâche, tout en appelant les autorités à enquêter.

Pour rappel, ce nouveau meurtre de journaliste porte à seize le nombre des professionnels des médias congolais tués dans le pays au cours des deux dernières décennies.

Lire aussi : RDC : visé par la justice, un ancien Premier ministre de Joseph Kabila crie à l’acharnement

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire