Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Sahara : consensus entre le Maroc et le Polisario
3Vision-Group
01/05/2021 à 10h29 par La redaction

Le Maroc et le Front Polisario auraient trouvé un consensus dans le sens de résoudre le conflit au Sahara Occidental, vieux de plus 45 ans. En ce sens que l’ancien émissaire de l’ONU en Syrie, entre 2014 à 2019, Staffan de Mistura, pourrait reprendre du service. Le diplomate italo-suédois serait pressenti pour occuper le poste d’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara Occidental. Le poste reste vacant depuis mai 2019.

La nomination d’un successeur à l’Allemand Hosrt Köhler accuse bien du retard, le poste étant vacant depuis mai 2019. Durant cette période, les candidats proposés par l’ONU n’ont pas trouvé de consensus chez les parties au conflit. Mais, selon un média proche du Polisario citant les « confidences d’un responsable » au sein du Front, Staffan de Mistura serait pressenti pour occuper le poste d’envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara Occidental.

La publication en ligne avance même que le Maroc et le mouvement de Brahim Ghali « ont donné leur accord » à la candidature de l’Italo-suédois de 74 ans. Un consensus sur un habitué des conflits déchirant la région arabo-musulmane, qui était représentant du Secrétaire général des Nations unies en Irak (2007-2009) et en Afghanistan (2010-2011) ainsi qu’au Sud-Liban (2001-2004).

Dans une lettre adressée, le 20 avril, aux membres du Conseil de sécurité, l’ambassadeur Omar Hilale a précisé que le royaume « a promptement accepté les propositions du Secrétaire général de l’ONU pour les nominations, d’abord, de l’ancien Premier ministre roumain, Petre Roman, en décembre 2020, et par la suite, de l’ancien ministre des Affaires étrangères du Portugal, Luis Amado, le mois dernier ».

À rappeler que lors de la dernière réunion de l’instance exécutive de l’ONU sur le Sahara Occidental, le 21 avril, les Quinze ont tous appelé à la nomination dans les plus brefs délais d’un nouvel envoyé pour le Sahara Occidental.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Le Maroc et le Front Polisario auraient trouvé un consensus dans le sens de résoudre le conflit au Sahara Occidental, vieux de plus 45 ans. En ce sens que l’ancien émissaire de l’ONU en Syrie, entre 2014 à 2019, Staffan de Mistura, pourrait reprendre du service. Le diplomate italo-suédois serait pressenti pour occuper le poste d’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara Occidental. Le poste reste vacant depuis mai 2019.

La nomination d’un successeur à l’Allemand Hosrt Köhler accuse bien du retard, le poste étant vacant depuis mai 2019. Durant cette période, les candidats proposés par l’ONU n’ont pas trouvé de consensus chez les parties au conflit. Mais, selon un média proche du Polisario citant les « confidences d’un responsable » au sein du Front, Staffan de Mistura serait pressenti pour occuper le poste d’envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara Occidental.

La publication en ligne avance même que le Maroc et le mouvement de Brahim Ghali « ont donné leur accord » à la candidature de l’Italo-suédois de 74 ans. Un consensus sur un habitué des conflits déchirant la région arabo-musulmane, qui était représentant du Secrétaire général des Nations unies en Irak (2007-2009) et en Afghanistan (2010-2011) ainsi qu’au Sud-Liban (2001-2004).

Dans une lettre adressée, le 20 avril, aux membres du Conseil de sécurité, l’ambassadeur Omar Hilale a précisé que le royaume « a promptement accepté les propositions du Secrétaire général de l’ONU pour les nominations, d’abord, de l’ancien Premier ministre roumain, Petre Roman, en décembre 2020, et par la suite, de l’ancien ministre des Affaires étrangères du Portugal, Luis Amado, le mois dernier ».

À rappeler que lors de la dernière réunion de l’instance exécutive de l’ONU sur le Sahara Occidental, le 21 avril, les Quinze ont tous appelé à la nomination dans les plus brefs délais d’un nouvel envoyé pour le Sahara Occidental.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire