Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Sa mère l’a gardé prisonnière à la maison pendant 26 ans
27/06/2020 à 10h19 par Tritech Raheem

Depuis 26 ans, Nadezhda Bushueva n'avait plus franchi le seuil de la porte de leur maison. Elle était gardée prisonnière par sa propre qui voulait la protéger du monde extérieur. Pourtant, elles vivaient dans une situation très pénible.

Sa mère l'a gardé prisonnière à la maison pendant 26 ans

Nadezhda Bushueva a finalement eu la chance de fouler le sol extérieur après 26 ans de séquestration. Elle a eu cette ouverture grâce à l'hospitalisation de sa mère. Les secouristes ont découvert Nadezhda n’avait plus parlé à personne d’autre depuis deux décennies, ne se lavait plus, mangeait à peine et vivait dans une maison dont l'état est pitoyable.

 

Sa mère Tatyana Bushueva voulait « protéger sa fille du monde » extérieur. Raison pour laquelle, elle avait décidé de la garder enfermée dans le village d’Arefinsky, dans l’oblast russe de Nijni Novgorod. Elles vivaient dans une maison déplorable sans électricité, sans eau et se partageaient le même lit. « Ma vie est pire que celle d’un chat. Les chats ont plus de droits. Je n’existe plus. Je suis une mort-vivante », a déclaré Nadezhda.

Lire aussi : Des prisonnières Kenyanes désespérées réclament le sexe en cellule

En effet après sa retraite tout s'était dégradé pour sa mère. Celle-ci n'arrivait plus à payer ni les factures d’électricité ni les factures d’eau. Elle gardait sa fille dans un état piteux après l'avoir empêchée de terminer ses études. Quand les secouristes ont découvert Nadezhda âgée de 42 ans avec des cheveux qui n'ont pas été lavés depuis 2006. Mais maintenant, elle a été prise en charge elle aussi après que sa mère a été hospitalisée.

Lire aussi : Une mère enferme sa fille pendant 24 ans dans une chambre

Nadezhda a également profité de l'occasion pour lancer une requête afin d'obtenir un passeport et régulariser sa situation.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 500 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Depuis 26 ans, Nadezhda Bushueva n'avait plus franchi le seuil de la porte de leur maison. Elle était gardée prisonnière par sa propre qui voulait la protéger du monde extérieur. Pourtant, elles vivaient dans une situation très pénible.

Sa mère l'a gardé prisonnière à la maison pendant 26 ans

Nadezhda Bushueva a finalement eu la chance de fouler le sol extérieur après 26 ans de séquestration. Elle a eu cette ouverture grâce à l'hospitalisation de sa mère. Les secouristes ont découvert Nadezhda n’avait plus parlé à personne d’autre depuis deux décennies, ne se lavait plus, mangeait à peine et vivait dans une maison dont l'état est pitoyable.

 

Sa mère Tatyana Bushueva voulait « protéger sa fille du monde » extérieur. Raison pour laquelle, elle avait décidé de la garder enfermée dans le village d’Arefinsky, dans l’oblast russe de Nijni Novgorod. Elles vivaient dans une maison déplorable sans électricité, sans eau et se partageaient le même lit. « Ma vie est pire que celle d’un chat. Les chats ont plus de droits. Je n’existe plus. Je suis une mort-vivante », a déclaré Nadezhda.

Lire aussi : Des prisonnières Kenyanes désespérées réclament le sexe en cellule

En effet après sa retraite tout s'était dégradé pour sa mère. Celle-ci n'arrivait plus à payer ni les factures d’électricité ni les factures d’eau. Elle gardait sa fille dans un état piteux après l'avoir empêchée de terminer ses études. Quand les secouristes ont découvert Nadezhda âgée de 42 ans avec des cheveux qui n'ont pas été lavés depuis 2006. Mais maintenant, elle a été prise en charge elle aussi après que sa mère a été hospitalisée.

Lire aussi : Une mère enferme sa fille pendant 24 ans dans une chambre

Nadezhda a également profité de l'occasion pour lancer une requête afin d'obtenir un passeport et régulariser sa situation.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 500 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire