Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Russie : un homme tue 5 personnes trop « bruyantes » en plein confinement
07/04/2020 à 12h00 par Tritech Raheem

Il y a certaines personnes qui n'aiment qu'on pertube leur confinement. Parce qu'elles faisaient trop de bruit la nuit sous ses fenêtres, un homme a tué par balles cinq personnes. La scène s'est déroulé dans le centre de la Russie alors que les habitants sont en plein confinement.

Le drame a eu lieu dans la petite ville de Yelatma, à 200 km au sud-est de Moscou. Une ville qui est en plein confinement pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. La plupart des Russes sont censés rester chez eux mais il y a toujours des récalcitrants.

La Russie annonce un médicament contre le coronavirus

Le suspect qui en avait marre du bruit sous ses fenêtres est un homme de 32 ans. Alors que son confinement était pertubé, il a ouvert le feu sur un groupe de jeunes gens composés de quatre hommes et une femme. Ces derniers « parlaient fort dans la rue sous ses fenêtres » vers 22h samedi soir, ont expliqué les enquêteurs.

Russie-Afrique : forte présence africaine attendue au forum militaire russe « Army 2020 »

Selon la police, l’homme s’était plaint depuis son balcon auprès du groupe et une dispute avait éclaté. C'est là qu'il s’était emparé de sa carabine de chasse. Après avoir reçu les balles, les victimes ont toutes succombé à leurs blessures sur places.

Bien vrai que son mécontentement est justifié mais il faut tout de même avouer qu'utiliser son arme n'est pas la solution adéquate.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 497 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Il y a certaines personnes qui n'aiment qu'on pertube leur confinement. Parce qu'elles faisaient trop de bruit la nuit sous ses fenêtres, un homme a tué par balles cinq personnes. La scène s'est déroulé dans le centre de la Russie alors que les habitants sont en plein confinement.

Le drame a eu lieu dans la petite ville de Yelatma, à 200 km au sud-est de Moscou. Une ville qui est en plein confinement pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. La plupart des Russes sont censés rester chez eux mais il y a toujours des récalcitrants.

La Russie annonce un médicament contre le coronavirus

Le suspect qui en avait marre du bruit sous ses fenêtres est un homme de 32 ans. Alors que son confinement était pertubé, il a ouvert le feu sur un groupe de jeunes gens composés de quatre hommes et une femme. Ces derniers « parlaient fort dans la rue sous ses fenêtres » vers 22h samedi soir, ont expliqué les enquêteurs.

Russie-Afrique : forte présence africaine attendue au forum militaire russe « Army 2020 »

Selon la police, l’homme s’était plaint depuis son balcon auprès du groupe et une dispute avait éclaté. C'est là qu'il s’était emparé de sa carabine de chasse. Après avoir reçu les balles, les victimes ont toutes succombé à leurs blessures sur places.

Bien vrai que son mécontentement est justifié mais il faut tout de même avouer qu'utiliser son arme n'est pas la solution adéquate.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 497 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire