...

Russie : Malgré les sanctions, l’économie du pays est stable, voici les indices


Video player

L’économie russe devait s’effondrer après que les pays occidentaux ont imposé des sanctions sans précédent à Moscou à cause de la guerre en Ukraine. Mais cette semaine, le bureau russe des statistiques Rosstat a déclaré que le produit intérieur brut (PIB) au cours des six premiers mois de l’année n’avait baissé que de 0,4%.

Lire aussi : La mort de Gorbatchev/Poutine n’aura pas lieu aux funérailles de l’homme qui a divisé l’Union soviétique

L’investissement en capital est en hausse, le rouble a rebondi et l’inflation – qui a grimpé en flèche lorsque la guerre a commencé – a commencé à se calmer, selon les données officielles. Cette semaine, un haut responsable du gouvernement russe a prédit que le PIB pour l’ensemble de l’année ne serait que de 3 % inférieur et ne se contracterait pas d’un tiers. Alors, quoi de neuf?

Comme prévu, les revenus pétroliers et gaziers, en particulier de l’Union européenne, continuent de soutenir les finances du pays, malgré la réduction de la dépendance de l’Allemagne et de l’Italie à l’énergie russe. Le géant public de l’énergie Gazprom vient d’annoncer un bénéfice record de 2 500 milliards de roubles au premier semestre (41,36 milliards de dollars, 41,41 milliards d’euros), provoquant une hausse de 30 % du cours de son action.

Lire aussi : Ukraine : l’AIEA inspecte les éventuels dommages à la centrale nucléaire

« Même si l’économie russe est moins performante qu’il y a six mois, cela ne suffit pas pour empêcher le président russe Vladimir Poutine de financer la guerre », a déclaré à DW Maxim Mironov, professeur de finance à l’IE Business School de Madrid.

Il ne fait aucun doute que les sanctions occidentales ont commencé à mordre. Le mois dernier, une étude de l’Université de Yale a révélé que les importations vers la Russie se sont effondrées et que les fabricants ont du mal à obtenir des composants, notamment des semi-conducteurs et d’autres pièces de haute technologie.

Lire aussi : Guerre d’Ukraine : la Corée du Nord fournit des armes à la Russie, selon les Américains

La position de la Russie en tant qu’exportateur de matières premières s’est érodée de manière irréversible, selon le rapport, alors que Moscou a été forcée de vendre davantage de son pétrole et de son gaz à l’Asie à un prix très avantageux.

→ A LIRE AUSSI : Guerre d’Ukraine : la Corée du Nord fournit des armes à la Russie, selon les Américains

→ A LIRE AUSSI : Togo : la presse est en deuil

→ A LIRE AUSSI : Angleterre : Liz Truss, une louve pour France ?

  👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire