Russie : le chef d’orchestre du Bolchoï Tugan Sokhiev démissionne


Video player

 

Le directeur musical et chef d’orchestre principal du Théâtre Bolchoï, Tugan Sokhiev, a annoncé sa démission, affirmant qu’il se sentait sous pression en raison des appels à prendre position sur la guerre en Ukraine.

Il a déclaré le 07 mars dans un communiqué qu’il démissionnait avec effet immédiat de son poste au théâtre de Moscou.

Sokhiev, 44 ans, a été nommé par le Bolchoï en 2014. Il a été engagé dans le cadre de mesures visant à améliorer l’image du théâtre après des scandales, notamment l’attaque à l’acide de 2013 contre son directeur artistique de l’époque, Sergei Filin.

Depuis l’invasion russe le 24 février, des artistes russes de renommée internationale subissent des pressions pour prendre position. La guerre a déclenché une réaction violente dans le monde des arts et de la culture, les théâtres, les festivals de cinéma et d’autres événements annulant les projections et les performances russes.

Il nous souvient que le chef d’orchestre vedette Valery Gergiev, un loyaliste du Kremlin, a été démis de ses fonctions à l’Orchestre philharmonique de Munich pour avoir omis de dénoncer les actions de la Russie. Tugan Sokhiev vient de la même région d’Ossétie du Nord en Russie que Gergiev et est considéré comme son protégé.

Il dit avoir décidé de démissionner après avoir été contraint de faire face à l’option impossible de choisir entre ses musiciens russes bien-aimés et ses musiciens français bien-aimés. Par ailleurs, il a cité l’opposition des autorités toulousaines à son projet d’organiser un festival de musique franco-russe là-bas.

Sokhiev est devenu directeur musical de l’orchestre de Toulouse en 2008 et a continué à travailler avec l’orchestre après avoir rejoint le Bolchoï. Sokhiev n’a pas dit explicitement s’il soutenait ou s’opposait aux actions de la Russie en Ukraine. « Je n’ai jamais soutenu et je serai toujours contre tout conflit sous quelque forme que ce soit », s’explique-t-il.

« Les musiciens russes devenaient victimes de la soi-disante culture d’annulation. La musique russe pourrait être menacée. On me demandera bientôt de choisir entre Tchaïkovski, Stravinsky, Chostakovitch et Beethoven, Brahms, Debussy », prévient-il.

Pour sa part, le directeur général du Bolchoï, Vladimir Urin, a précisé qu’il était attristé par la décision de Sokhiev. « Je suis vraiment désolé. Son départ est un sérieux problème pour le Théâtre Bolchoï. On ne sait pas comment la situation va évoluer à partir de maintenant », regrette-il.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Russie : le chef d'orchestre du Bolchoï Tugan Sokhiev démissionne Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire