Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Roch kaboré: «Il est impossible de rétablir IBK au pouvoir»
23/08/2020 à 13h35 par Le Boy

Pour le chef d’Etat burkinabè, il serait impossible de  replacer Ibrahim Boubacar Keïta (IBK),  au pouvoir. « Il est illusoire, voire utopique de penser qu’il est possible de rétablir IBK au pouvoir », a laissé entendre Roch Marc Christian Kaboré président du Burkina Faso lors de la visio-conférence de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Un sommet des chefs d’états de la CEDEAO sur le putsch survenu le mardi 18 août ayant conduit au reversement d'Ibrahim Boubacar Keita au Mali s’est ouvert ce  jeudi  20 aout par visio-conférence.

Au cours de la conférence, certains chefs d’États ont  insisté sur la nécessité d'œuvrer pour le retour rapide à l'ordre constitutionnel. Car, le Président IBK a été élu pour 5 ans. Bref, il  doit terminer son mandat.

Lire aussi : Mali : la Russie se serait-elle impliquée dans le coup d'Etat militaire ?

De son côté, le Président du Burkina Faso, Roch kaboré, a été particulièrement remarquable dans l’analyse qu’il a faite de l’actuelle crise politique qui secoue le mali.

« Il est illusoire, voire utopique de penser qu’il est possible de rétablir IBK au pouvoir. Diplomatiquement, c’est infaisable. Militairement, c’est aventureux et politiquement, ce serait une agression contre la souveraineté du peuple malien », a laissé entendre le dirigeant burkinabè.

Il a par ailleurs déclaré que lui, Roch Kaboré, ne s’inscrirait jamais dans cette dynamique. Plutôt que de faire pleuvoir les sanctions sur le Mali, il a proposé qu’on aide le peuple malien à s’inscrire dans un schéma de sortie de crise pour le rétablissement rapide des institutions, dans l’intérêt de ce pays et de la sous-région.

Lire aussi : Après la chute d’IBK au Mali : le plan de riposte d’ADO dévoilé

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Pour le chef d’Etat burkinabè, il serait impossible de  replacer Ibrahim Boubacar Keïta (IBK),  au pouvoir. « Il est illusoire, voire utopique de penser qu’il est possible de rétablir IBK au pouvoir », a laissé entendre Roch Marc Christian Kaboré président du Burkina Faso lors de la visio-conférence de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Un sommet des chefs d’états de la CEDEAO sur le putsch survenu le mardi 18 août ayant conduit au reversement d'Ibrahim Boubacar Keita au Mali s’est ouvert ce  jeudi  20 aout par visio-conférence.

Au cours de la conférence, certains chefs d’États ont  insisté sur la nécessité d'œuvrer pour le retour rapide à l'ordre constitutionnel. Car, le Président IBK a été élu pour 5 ans. Bref, il  doit terminer son mandat.

Lire aussi : Mali : la Russie se serait-elle impliquée dans le coup d'Etat militaire ?

De son côté, le Président du Burkina Faso, Roch kaboré, a été particulièrement remarquable dans l’analyse qu’il a faite de l’actuelle crise politique qui secoue le mali.

« Il est illusoire, voire utopique de penser qu’il est possible de rétablir IBK au pouvoir. Diplomatiquement, c’est infaisable. Militairement, c’est aventureux et politiquement, ce serait une agression contre la souveraineté du peuple malien », a laissé entendre le dirigeant burkinabè.

Il a par ailleurs déclaré que lui, Roch Kaboré, ne s’inscrirait jamais dans cette dynamique. Plutôt que de faire pleuvoir les sanctions sur le Mali, il a proposé qu’on aide le peuple malien à s’inscrire dans un schéma de sortie de crise pour le rétablissement rapide des institutions, dans l’intérêt de ce pays et de la sous-région.

Lire aussi : Après la chute d’IBK au Mali : le plan de riposte d’ADO dévoilé

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire