Rejeté par Microsoft, il crée sa propre entreprise grâce à la vente de tomates


Video player

Si la firme de Bill Gates n’avait pas rejeté son dossier, il n’aurait pas su qu’il pourrait devenir riche grâce aux tomates. Un Américain a réussi à garnir son patrimoine en faisant du porte à porte avec ses tomates fraîches.

 

Au début, il avait postulé pour un poste d’homme de ménage chez Microsoft. A l’issue de l’entretien, il a été retenu mais le handicap, c’est qu’il n’avait ni d’ordinateur, ni d’adresse E-Mail. Pourtant, le Directeur des Ressources Humaines voulait lui envoyer le formulaire à remplir pour le Job via E-Mail. Sans adresse électronique, l’homme se retrouve finalement au chômage deux minutes après avoir été embauché dans l’une des grandes firmes d’Amérique.

 

En effet, ce rejet lui ouvrait une autre opportunité plus intéressante. Lorsqu’il est sorti des locaux de Microsoft, il n’avait que 10 dollars en poche et a donc décidé de les fructifier. Il est allé au supermarché le plus proche pour acheter une caisse de 5 kilos de tomates qu’il a décidé de vendre en faisant du porte à porte. En moins de deux heures, il a réussi à doubler les 10 dollars. En cette journée, il a triplé l’opération et rentre à la maison avec 60 dollars.

Lire aussi : Bill Gates dit au revoir au conseil d’administration de Microsoft

Il se rend donc compte qu’il peut se faire une fortune grâce à la vente de tomates. Il a commencé à entreprendre et chaque soir, il revient avec le double, le triple ou le quadruple de la somme investie. Voyant, les résultats palpitants de son entrepreneuriat, il a décidé de se mettre à l’aise. Il s’est tout d’abord payé une charrette pour la livraison, après un camion, au final il se retrouve avec une flotte de véhicules de livraison de tomates.

Après 5 ans, celui qui a été rejeté par Microsoft est devenu propriétaire des plus grands distributeurs de produits alimentaires aux USA.  Il a fait appel à un assureur pour garantir l’avenir de sa famille. Pour lui envoyer quelques propositions de plan d’assurance, l’assureur lui a demandé son adresse E-Mail, il a répondu qu’il n’en a pas. S’il l’avait, aujourd’hui, il serait juste un homme de ménage chez Microsoft.

Lire aussi : De vendeur de fruits à footballeur professionnel : Wilfred Ndidi parle de son enfance difficile

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Rejeté par Microsoft, il crée sa propre entreprise grâce à la vente de tomates Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire