Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
recrutement pour specialistes en sauvegarde environnementale
24/03/2021 à 07h31 par Étienne hounkpati

RECRUTEMENT D’UN SPECIALISTE EN SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE POUR LE COMPTE DU PROJET SYSTEMES HYBRIDES D’ELECTRIFICATION RURALE (SHER)

Référence dans le plan de passation de marché (mise à jour N°12)
Activité N° : ML-SHER-217865-CS-INDV

Le Gouvernement de la République du Mali a reçu des Fonds de l’Association Internationale de Développement (IDA) en vue de financer le Projet Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale (SHER).
Le Projet est conjointement financé par l’Association Internationale de Développement à travers les crédits IDA N°53560 ML&N°6472- ML, le Fonds d’Investissement Climatique (SREP) Dons SREP TF 018873, le Partenariat Mondial pour l’Aide Basée sur les Résultats (GPOBA) Don GPOBA TF015897et TF 015961, le Fonds japonais pour les politiques et le développement des ressources humaines « Policy and Human Resources Development Fund » (PHRD) Don TF0B0437 et la République du Mali.

L’objectif général du Projet SHER est d’aider le Gouvernement Malien dans ses efforts pour accroître le taux d’accès des populations rurales, aux services énergétiques de base et booster le développement socioéconomique des zones rurales.

Les objectifs spécifiques du projet SHER sont d’augmenter très sensiblement la capacité installée à base d’énergies renouvelables dans les centrales électriques hors réseau existantes et, par la suite, à faciliter l’extension progressive des mini réseaux alimentés par des énergies renouvelables dans les zones sous-desservies.

En plus des investissements en infrastructures, le projet promouvra le marché de produits énergétiquement efficaces. Il fournira une importante constitution de capacités dans le sous-secteur de l’électrification rurale, ainsi que le renforcement institutionnel de l’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER).

Le projet SHER complète et renforce les activités du projet précédant (Projet Energie Domestique et Accès aux Services de Base (PEDASB) dans le secteur de l’énergie. Le PEDASB a soutenu l’électrification rurale au Mali de 2004 à 2012.

Le projet SHER comprend trois composantes essentielles à savoir :
Composante 1 : Amélioration du service et extension des mini réseaux
Production hybride d’électricité à partir d’EnR (PV) ;
– Extension et densification des mini réseaux.
Composante 2 : Création de marchés d’éclairage hors réseau et efficacité énergétique
– Eclairage hors réseau et lanternes solaires ;
– Promotion de l’efficacité énergétique.
Composante 3 : Soutien à la gestion du projet
Assistance à la gestion du projet ;
– Renforcement de capacités et assistance technique ;
– Suivi/Evaluation ;
– Information, formation et communication.
Pour la réalisation des différentes activités du projet (centrales hybrides, extensions de réseau, etc), l’AMADER doit veiller au respect des normes environnementales et sociales.

Pour ce faire, l’AMADER fait recours aux services d’un spécialiste en sauvegarde environnementale pour assurer la bonne exécution des activités conformément aux normes environnementales et sociales.

Les présents termes de Référence (TdRs) sont ainsi élaborés pour en vue du recrutement d’expert en sauvegarde environnementale.

Sous l’autorité du Coordinateur du projet, le/la Spécialiste en sauvegarde Environnementale est chargé(e) d’assurer la conformité environnementale et sociale du projet. Pour ce faire, il/elle est chargé (e):
– d’analyser les activités et sous-projets de chaque composante pour apprécier l’adéquation avec les exigences et les orientations du cadre de gestion environnementale et sociale du projet ;
– conduire les procédures de sélection environnementale « Screening » des sousprojets et à la préparation des instruments qui résulteront de la conclusion du processus de sélection environnementale et sociale ;
– d’assurer la validation de la classification environnementale des sous-projets par les structures compétentes (conformément aux dispositions du CGES) et la confirmation des mesures de mitigation y afférentes ;
– de valider, en collaboration avec le Spécialiste en Développement Social, des termes de référence (TDR) des études d’impact environnemental et social (EIES) et des Plans de Gestion Environnementale et Sociale et contribuer au recrutement de consultants et bureaux d’études qualifiés pour mener lesdites études ;
– d’assurer le suivi des consultants et des bureaux d’études retenus pour la préparation des instruments de sauvegardes environnementale et sociale ;
d’assurer la revue des rapports soumis par les consultants retenus;
– d’assurer l’intégration des prescriptions environnementales et sociales dans les DAO ;
– de faire la revue des projets de contrats pour s’assurer de la prise en compte des obligations environnementales et sociales ;
– d’assurer le respect des aspects contractuels des entreprises relatifs aux dispositions environnementales et sociales ;
– valider et veiller à la mise en oeuvre des Plans de Gestion environnementale et Social chantier des entreprise en charge des travaux ;
– veiller à la mise en oeuvre de toutes les dispositions des autres instruments environnementaux (PMPP, PGMO, etc.) développés sur le projet ;
– d’assurer, en collaboration avec le Spécialiste en Développement Social, la mise en place et le suivi de l’opérationnalité du mécanisme de gestion des plaintes du projet ;
– de veiller à la prise en compte effective des enjeux environnementaux à toutes les étapes incluant la réalisation des sous-projets sur le terrain par les différents acteurs (acteurs de la planification des activités, prestataires, bénéficiaires des sous-projets etc.) ;
– d’assurer le suivi et l’évaluation des indicateurs environnementaux consignés dans les mesures de sauvegarde environnementale du projet ;
– d’assurer le suivi et l’évaluation des différentes activités et sous-projets du projet en vue d’apprécier l’effectivité de la prise en compte des mesures de sauvegarde environnementale et sociale ;
– de définir les procédures d’élaboration, de diffusion, d’application et de mise à jour des directives environnementales du projet et veiller à leur application ;
– de développer un système de coordination et d’échanges avec d’autres institutions à l’échelle communale, régionale et nationale, pour mieux prendre en compte les préoccupations environnementales et sociales à chaque niveau ;
d’animer des séminaires de renforcement de capacités en matière de gestion de l’environnement ;
– de participer aux missions d’accompagnement des partenaires techniques et financiers;
– de produire les rapports périodiques de suivi de la mise en oeuvre des aspects environnementaux du projet ;
– d’exécuter toutes tâches à lui confiées par le coordinateur du projet et qui sont en relation avec ses attributions.

Le ou la Spécialiste devra être titulaire d’un diplôme universitaire (d’au moins BAC + 4) en Sciences de l’Environnement, biologie, géographie ; gestion des écosystèmes ou autres diplômes similaires.

Il/Elle devra avoir les expériences suivantes :
– avoir une expérience professionnelle globale d’au moins 10 ans en matière d’évaluation environnementale ;
– avoir une expérience dans le suivi environnemental de projets de développement financés par le Banque mondiale ;
– avoir pris part à une formation ayant abouti à l’obtention d’une attestation de formation ou de participation sur le Cadre Environnemental et Social (CES) de la Banque mondiale ;
– justifier d’une expérience coordination et /ou d’élaboration d’un instrument environnemental pour un projet financé par la Banque mondiale sur lequel s’applique le nouveau Cadre Environnemental et Social (CES) ;
– avoir une bonne connaissance du contexte juridique et institutionnel de l’évaluation environnementale et sociale au Mali.
– avoir une bonne aptitude pour la communication orale et écrite en français ;
avoir une bonne aptitude à travailler sous pression et en équipe ;
– avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (notamment les logiciels Word, Excel, Power Point, Access, SIG etc.).
Une familiarité avec les mesures de sauvegardes environnementales et sociale de la Banque mondiale serait un atout.

Le contrat du Spécialiste en Sauvegarde Environnementale sera d’un (01) renouvelable par reconduction jusqu’à la fin du projet ; sous réserve de l’évaluation (périodicité) satisfaisante de ses performances et après une période probatoire satisfaisante de 06 mois au cours de la première année.

Les dossiers de candidature seront constitués de :
– une lettre de motivation adressée au PDG de l’AMADER,
– un CV actualisé,
– les copies certifiées des diplômes,
– les copies certifiées des attestations de travail et de services,
– les copies certifiées des certificats de formations.

Le Consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de projets d’Investissement (FPI) » de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et Août 2018.
Il reste entendu que le recrutement d’un candidat fonctionnaire doit satisfaire aux dispositions de la clause 3.23 d) du Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de projets d’Investissement (FPI) de juillet 2016, qui précisent que les responsables d’administrations publiques et les fonctionnaires du pays de l’Emprunteur peuvent être engagés dans le cadre de contrats de consultants dans ledit pays, soit individuellement soit comme membre de l’équipe d’experts proposée par un cabinet de consultants, uniquement lorsque :
– leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet ;
– leur engagement ne créera pas de conflit d’intérêts ; et leur engagement n’enfreint aucune loi, réglementation ou politique de l’Emprunteur.
Il est également porté à l’attention des Consultants que les dispositions de la clause 3.15 d) du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets (FPI) » datées de Juillet 2016 relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires pendant les jours ouvrables à l’adresse ci-dessous de 08 heures à 16 heures TU.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées par courrier ou transmises par courrier électronique à l’adresse ci-dessous au plus tard le 05 Avril 2021 avec la mention suivante :
• Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER)
Offre de Manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un « Spécialiste en Sauvegarde Environnementale pour le compte du Projet Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale (SHER)».

L’adresse dont il est fait référence ci-dessus est : Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) : Secrétariat de l’AMADER : Mme SISSOKO Sekoba SISSOKO, secrétaire, Colline de Badalabougou immeuble N°02 de l’ex CRES BP E 715 Tél : 00223 20 23 85 67, Fax : 00223 2023 82 39,Email : [email protected] ; [email protected], Bamako, République du Mali.

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici 👆



entrepreneur sur doingbuzz 3vision-group togopapel

Plus de news

Togo/ Commune Du Golfe 7 : 700 Millions Fcfa Détournés ?

14/06/2021

Togo/ Commune...

  C’est l’affaire qui secoue la toile...
Mali : Le Président Assimi Goita Reçoit Samuel Eto'O

14/06/2021

Mali :...

  Le président de la transition du...
Israël: Benjamin Netanyahu Écarté, Après 12 Ans Au Pouvoir

14/06/2021

Israël: Benjamin...

  Le gouvernement Israélien s’est séparé ce...
Libye : L'Un Des Fils Du Colonel Kadhafi Veut Devenir Président De La République

14/06/2021

Libye :...

  Après le père, le fils. L'un...
Algérie : France 24 Suspendue

14/06/2021

Algérie :...

Après twitter au Nigeria, c’est le tour...
Nécromancie : L’art De Communiquer Avec Les Morts Est-Il Réel Ou Faux ?

14/06/2021

Nécromancie :...

Vous avez probablement entendu ou été témoin...
Jamel Debbouze : Sa Sœur Et Son Beau-Frère Accusés D’agression Et D’escroquerie

14/06/2021

Jamel Debbouze...

Nawel Debbouze, la petite sœur de l’humoriste français,...
Russie : Il Tue Sa Fiancée Avec Une “Hache » Quelques Jours Avant Leur Mariage

14/06/2021

Russie :...

Un homme en Russie a tué sa...
Côte D’ivoire / Terrorisme: « L’orpaillage Clandestin Facilite L’implantation Des Groupes Extrémistes, » Fernand Dedeh

14/06/2021

Côte d’Ivoire...

Dans sa chronique adressée à son ami...
Birmanie : Le Premier Procès Contre Aung San Suu Kyi S’ouvre Ce Lundi

14/06/2021

Birmanie :...

Aung San Suu Kyi, l’ancienne cheffe birmane,...
Côte D’ivoire-Recrutement Dans L’armée/ Le Général Doumbia Dit Non À La Corruption

14/06/2021

Côte d’Ivoire-recrutement...

Dans le cadre du rajeunissement des effectifs...
Côte D’ivoire-Délestage/ Bédié Fustige La Mauvaise Gestion Du Régime Ouattara

14/06/2021

Côte d’Ivoire-délestage/...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié,...
Côte D’ivoire/ Retour De Laurent Gbagbo : Touré Alpha Yaya Allume Les Opposants

14/06/2021

Côte d’Ivoire/...

Parrain de deux activités, tenues dans la...
Côte D’ivoire / Fonction Publique : Voici Les Concours Administratifs Qui Seront Lancés Le 15 Juin 2021

14/06/2021

Côte d’Ivoire...

Dans un communiqué, le ministère de la...
Sahel/Mali : Voici La Réaction Des Usa Après Le Retrait De La France

14/06/2021

Sahel/Mali :...

  La France a été claire et...
Mort De Maradona : Sept Soignants Interrogés Dans Le Cadre D’une Enquête Judiciaire

14/06/2021

Mort de...

Le parquet de Buenos Aires (Argentine) a...
Côte D’ivoire/ Législatives Partielles 2021 : Le Rhdp Perd 3 Sièges Sur 6

14/06/2021

Côte d’Ivoire/...

Les élections législatives partielles 2021 ont eu...
Zambie: Le Chef De L’etat S’effondre Lors D’un Événement Public

14/06/2021

Zambie: le...

Le dirigeant zambien Edgar Lungu a subi dimanche une crise...
Turquie : Que Retenir De La Visite Des Émissaires De Recep Erdogan En Libye

14/06/2021

Turquie :...

La délégation envoyée par le chef de...
Coopération France-Rwanda : Paris Nomme Un Nouvel Ambassadeur À Kigali

14/06/2021

Coopération France-Rwanda...

Le processus de rapprochement entre la France...

RECRUTEMENT D’UN SPECIALISTE EN SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE POUR LE COMPTE DU PROJET SYSTEMES HYBRIDES D’ELECTRIFICATION RURALE (SHER)

Référence dans le plan de passation de marché (mise à jour N°12)
Activité N° : ML-SHER-217865-CS-INDV

Le Gouvernement de la République du Mali a reçu des Fonds de l’Association Internationale de Développement (IDA) en vue de financer le Projet Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale (SHER).
Le Projet est conjointement financé par l’Association Internationale de Développement à travers les crédits IDA N°53560 ML&N°6472- ML, le Fonds d’Investissement Climatique (SREP) Dons SREP TF 018873, le Partenariat Mondial pour l’Aide Basée sur les Résultats (GPOBA) Don GPOBA TF015897et TF 015961, le Fonds japonais pour les politiques et le développement des ressources humaines « Policy and Human Resources Development Fund » (PHRD) Don TF0B0437 et la République du Mali.

L’objectif général du Projet SHER est d’aider le Gouvernement Malien dans ses efforts pour accroître le taux d’accès des populations rurales, aux services énergétiques de base et booster le développement socioéconomique des zones rurales.

Les objectifs spécifiques du projet SHER sont d’augmenter très sensiblement la capacité installée à base d’énergies renouvelables dans les centrales électriques hors réseau existantes et, par la suite, à faciliter l’extension progressive des mini réseaux alimentés par des énergies renouvelables dans les zones sous-desservies.

En plus des investissements en infrastructures, le projet promouvra le marché de produits énergétiquement efficaces. Il fournira une importante constitution de capacités dans le sous-secteur de l’électrification rurale, ainsi que le renforcement institutionnel de l’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER).

Le projet SHER complète et renforce les activités du projet précédant (Projet Energie Domestique et Accès aux Services de Base (PEDASB) dans le secteur de l’énergie. Le PEDASB a soutenu l’électrification rurale au Mali de 2004 à 2012.

Le projet SHER comprend trois composantes essentielles à savoir :
Composante 1 : Amélioration du service et extension des mini réseaux
Production hybride d’électricité à partir d’EnR (PV) ;
– Extension et densification des mini réseaux.
Composante 2 : Création de marchés d’éclairage hors réseau et efficacité énergétique
– Eclairage hors réseau et lanternes solaires ;
– Promotion de l’efficacité énergétique.
Composante 3 : Soutien à la gestion du projet
Assistance à la gestion du projet ;
– Renforcement de capacités et assistance technique ;
– Suivi/Evaluation ;
– Information, formation et communication.
Pour la réalisation des différentes activités du projet (centrales hybrides, extensions de réseau, etc), l’AMADER doit veiller au respect des normes environnementales et sociales.

Pour ce faire, l’AMADER fait recours aux services d’un spécialiste en sauvegarde environnementale pour assurer la bonne exécution des activités conformément aux normes environnementales et sociales.

Les présents termes de Référence (TdRs) sont ainsi élaborés pour en vue du recrutement d’expert en sauvegarde environnementale.

Sous l’autorité du Coordinateur du projet, le/la Spécialiste en sauvegarde Environnementale est chargé(e) d’assurer la conformité environnementale et sociale du projet. Pour ce faire, il/elle est chargé (e):
– d’analyser les activités et sous-projets de chaque composante pour apprécier l’adéquation avec les exigences et les orientations du cadre de gestion environnementale et sociale du projet ;
– conduire les procédures de sélection environnementale « Screening » des sousprojets et à la préparation des instruments qui résulteront de la conclusion du processus de sélection environnementale et sociale ;
– d’assurer la validation de la classification environnementale des sous-projets par les structures compétentes (conformément aux dispositions du CGES) et la confirmation des mesures de mitigation y afférentes ;
– de valider, en collaboration avec le Spécialiste en Développement Social, des termes de référence (TDR) des études d’impact environnemental et social (EIES) et des Plans de Gestion Environnementale et Sociale et contribuer au recrutement de consultants et bureaux d’études qualifiés pour mener lesdites études ;
– d’assurer le suivi des consultants et des bureaux d’études retenus pour la préparation des instruments de sauvegardes environnementale et sociale ;
d’assurer la revue des rapports soumis par les consultants retenus;
– d’assurer l’intégration des prescriptions environnementales et sociales dans les DAO ;
– de faire la revue des projets de contrats pour s’assurer de la prise en compte des obligations environnementales et sociales ;
– d’assurer le respect des aspects contractuels des entreprises relatifs aux dispositions environnementales et sociales ;
– valider et veiller à la mise en oeuvre des Plans de Gestion environnementale et Social chantier des entreprise en charge des travaux ;
– veiller à la mise en oeuvre de toutes les dispositions des autres instruments environnementaux (PMPP, PGMO, etc.) développés sur le projet ;
– d’assurer, en collaboration avec le Spécialiste en Développement Social, la mise en place et le suivi de l’opérationnalité du mécanisme de gestion des plaintes du projet ;
– de veiller à la prise en compte effective des enjeux environnementaux à toutes les étapes incluant la réalisation des sous-projets sur le terrain par les différents acteurs (acteurs de la planification des activités, prestataires, bénéficiaires des sous-projets etc.) ;
– d’assurer le suivi et l’évaluation des indicateurs environnementaux consignés dans les mesures de sauvegarde environnementale du projet ;
– d’assurer le suivi et l’évaluation des différentes activités et sous-projets du projet en vue d’apprécier l’effectivité de la prise en compte des mesures de sauvegarde environnementale et sociale ;
– de définir les procédures d’élaboration, de diffusion, d’application et de mise à jour des directives environnementales du projet et veiller à leur application ;
– de développer un système de coordination et d’échanges avec d’autres institutions à l’échelle communale, régionale et nationale, pour mieux prendre en compte les préoccupations environnementales et sociales à chaque niveau ;
d’animer des séminaires de renforcement de capacités en matière de gestion de l’environnement ;
– de participer aux missions d’accompagnement des partenaires techniques et financiers;
– de produire les rapports périodiques de suivi de la mise en oeuvre des aspects environnementaux du projet ;
– d’exécuter toutes tâches à lui confiées par le coordinateur du projet et qui sont en relation avec ses attributions.

Le ou la Spécialiste devra être titulaire d’un diplôme universitaire (d’au moins BAC + 4) en Sciences de l’Environnement, biologie, géographie ; gestion des écosystèmes ou autres diplômes similaires.

Il/Elle devra avoir les expériences suivantes :
– avoir une expérience professionnelle globale d’au moins 10 ans en matière d’évaluation environnementale ;
– avoir une expérience dans le suivi environnemental de projets de développement financés par le Banque mondiale ;
– avoir pris part à une formation ayant abouti à l’obtention d’une attestation de formation ou de participation sur le Cadre Environnemental et Social (CES) de la Banque mondiale ;
– justifier d’une expérience coordination et /ou d’élaboration d’un instrument environnemental pour un projet financé par la Banque mondiale sur lequel s’applique le nouveau Cadre Environnemental et Social (CES) ;
– avoir une bonne connaissance du contexte juridique et institutionnel de l’évaluation environnementale et sociale au Mali.
– avoir une bonne aptitude pour la communication orale et écrite en français ;
avoir une bonne aptitude à travailler sous pression et en équipe ;
– avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (notamment les logiciels Word, Excel, Power Point, Access, SIG etc.).
Une familiarité avec les mesures de sauvegardes environnementales et sociale de la Banque mondiale serait un atout.

Le contrat du Spécialiste en Sauvegarde Environnementale sera d’un (01) renouvelable par reconduction jusqu’à la fin du projet ; sous réserve de l’évaluation (périodicité) satisfaisante de ses performances et après une période probatoire satisfaisante de 06 mois au cours de la première année.

Les dossiers de candidature seront constitués de :
– une lettre de motivation adressée au PDG de l’AMADER,
– un CV actualisé,
– les copies certifiées des diplômes,
– les copies certifiées des attestations de travail et de services,
– les copies certifiées des certificats de formations.

Le Consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de projets d’Investissement (FPI) » de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et Août 2018.
Il reste entendu que le recrutement d’un candidat fonctionnaire doit satisfaire aux dispositions de la clause 3.23 d) du Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de projets d’Investissement (FPI) de juillet 2016, qui précisent que les responsables d’administrations publiques et les fonctionnaires du pays de l’Emprunteur peuvent être engagés dans le cadre de contrats de consultants dans ledit pays, soit individuellement soit comme membre de l’équipe d’experts proposée par un cabinet de consultants, uniquement lorsque :
– leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet ;
– leur engagement ne créera pas de conflit d’intérêts ; et leur engagement n’enfreint aucune loi, réglementation ou politique de l’Emprunteur.
Il est également porté à l’attention des Consultants que les dispositions de la clause 3.15 d) du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets (FPI) » datées de Juillet 2016 relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires pendant les jours ouvrables à l’adresse ci-dessous de 08 heures à 16 heures TU.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées par courrier ou transmises par courrier électronique à l’adresse ci-dessous au plus tard le 05 Avril 2021 avec la mention suivante :
• Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER)
Offre de Manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un « Spécialiste en Sauvegarde Environnementale pour le compte du Projet Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale (SHER)».

L’adresse dont il est fait référence ci-dessus est : Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER) : Secrétariat de l’AMADER : Mme SISSOKO Sekoba SISSOKO, secrétaire, Colline de Badalabougou immeuble N°02 de l’ex CRES BP E 715 Tél : 00223 20 23 85 67, Fax : 00223 2023 82 39,Email : [email protected] ; [email protected], Bamako, République du Mali.

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Laisser votre commentaire