Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Reckya Madougou : ses avocats demandent son évacuation sanitaire
3Vision-Group
01/05/2021 à 08h00 par Amah Joah

Les conditions de détention de l’opposante Reckya Madougou est un sujet qui tient à cœur à ses proches ainsi qu’à certaines organisations de défense des droits de l’Homme. Détenue à la prison civile de Missérété, l’ancienne ministre béninoise serait sérieusement malade, selon sa défense. Les avocats demandent une évacuation sanitaire par le biais d’une correspondance adressée au ministre de la justice, Séverin Quenum.

 

Le séjour carcéral de l’ancienne conseillère du président togolais Faure Gnassingbé est parsemé d’embuches. Reckya Madougou vivrait un enfer duquel ses avocats veulent rapidement la faire sortir. L’opposante béninoise serait gravement malade en raison des conditions de détention qui lui sont infligées.

Lire aussi : Bénin : l'ODHP dénonce les conditions carcérales de Reckya Madougou

Les avocats de la candidate refoulée du parti « Les Démocrates » à la présidentielle du 11 avril dernier, estiment que les conditions de détention de leur client auraient eu d’effet sur sa santé. Ils demandent donc une évacuation sanitaire avant que la situation s’envenime encore plus. Selon nos confrères de Frissons Radio, la défense de Reckya Madougou aurait adressé au ministre garde des sceaux une lettre pour exiger son évacuation.

 

D’après la correspondance des avocats de Reckya Madougou, celle-ci serait dans un état de santé critique. Une sortie qui vient confirmer les révélations faites par l'Organisation pour la défense des droits de l’homme et des peuples (ODHP). L'organisation a tapé du poing sur la table dans une déclaration lue par Madame Françoise Holonou au cours du point de presse en début de semaine.

Lire aussi : Bénin : Joël Aïvo bénéficie du soutien des constitutionnalistes congolais

L'ODHP a exigé le respect des droits de la détenue. « La santé de l’ex-garde des Sceaux, Réckya Madougou, a pris un grand coup. Il faut la libérer pour qu’elle se soigne », a déclaré Françoise Holonou devant les professionnels des médias. Elle évoque notamment le retrait du "réfrigérateur, du poste-radio, de l'appareil micro-onde et autres objets de nécessité" de l'opposante béninoise qui est arrêtée pour le financement du terrorisme et la planification d’assassinats de personnalités politiques au nord du pays.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Les conditions de détention de l’opposante Reckya Madougou est un sujet qui tient à cœur à ses proches ainsi qu’à certaines organisations de défense des droits de l’Homme. Détenue à la prison civile de Missérété, l’ancienne ministre béninoise serait sérieusement malade, selon sa défense. Les avocats demandent une évacuation sanitaire par le biais d’une correspondance adressée au ministre de la justice, Séverin Quenum.

 

Le séjour carcéral de l’ancienne conseillère du président togolais Faure Gnassingbé est parsemé d’embuches. Reckya Madougou vivrait un enfer duquel ses avocats veulent rapidement la faire sortir. L’opposante béninoise serait gravement malade en raison des conditions de détention qui lui sont infligées.

Lire aussi : Bénin : l'ODHP dénonce les conditions carcérales de Reckya Madougou

Les avocats de la candidate refoulée du parti « Les Démocrates » à la présidentielle du 11 avril dernier, estiment que les conditions de détention de leur client auraient eu d’effet sur sa santé. Ils demandent donc une évacuation sanitaire avant que la situation s’envenime encore plus. Selon nos confrères de Frissons Radio, la défense de Reckya Madougou aurait adressé au ministre garde des sceaux une lettre pour exiger son évacuation.

 

D’après la correspondance des avocats de Reckya Madougou, celle-ci serait dans un état de santé critique. Une sortie qui vient confirmer les révélations faites par l'Organisation pour la défense des droits de l’homme et des peuples (ODHP). L'organisation a tapé du poing sur la table dans une déclaration lue par Madame Françoise Holonou au cours du point de presse en début de semaine.

Lire aussi : Bénin : Joël Aïvo bénéficie du soutien des constitutionnalistes congolais

L'ODHP a exigé le respect des droits de la détenue. « La santé de l’ex-garde des Sceaux, Réckya Madougou, a pris un grand coup. Il faut la libérer pour qu’elle se soigne », a déclaré Françoise Holonou devant les professionnels des médias. Elle évoque notamment le retrait du "réfrigérateur, du poste-radio, de l'appareil micro-onde et autres objets de nécessité" de l'opposante béninoise qui est arrêtée pour le financement du terrorisme et la planification d’assassinats de personnalités politiques au nord du pays.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire