Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
RDC : visé par la justice, un ancien Premier ministre de Joseph Kabila crie à l’acharnement
11/05/2021 à 11h54 par La redaction
Publicité
Publicité

Augustin Matata Ponyo, ancien Premier ministre (2012-2016), sous Joseph Kabila crie à l’acharnement, après l’ouverture d’une information judiciaire contre lui, suite au détournement des fonds destinéS au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, projet lancé en 2015 et qui devait lutter contre la malnutrition et le chômage à travers la relance agricole en République Démocratique du Congo.

L’ancien Premier ministre et sénateur, Augustin Matata Ponyo, sort du silence après l’ouverture d’une information judiciaire à son encontre et la demande de la levée de ses immunités introduite au Sénat par la justice congolaise.

« De Conakry où je me trouve au service de l’Afrique, j’ai décidé d’écourter mon séjour de travail et de rentrer à Kinshasa pour faire face à une justice politiquement instrumentalisée. Je suis fier d’avoir servi mon pays dans la transparence et crois en la force de la vérité », a-t-il déclaré.

Publicité

« Justice politiquement instrumentalisée »

Après son arrivée à Kinshasa, ce dimanche, Matata Ponyo s’est dit prêt à affronter une « justice politiquement instrumentalisée ». Pour lui, « face aux montages grossiers, un homme comme moi puisse accepter de rester à l’extérieur du pays parce que la population me demande de rester par peur pour ma sécurité », ajoutant que : « si j’avais peur, je ne serais pas venu (…) Je ne crains rien. Si je craignais quelque chose, je ne serais pas rentré (…) Je pense, à mon avis, qu’à un certain moment de la vie, on doit savoir pourquoi on est venu sur terre. On n’est pas venu sur terre pour la jouissance. On est venu pour offrir à l’humanité

le progrès, le bien être », a-t-il dit.

 

En 2015, le projet Bukanga Lonzo a été inauguré avec tintamarre par l’ancien Président Joseph Kabila. Il était destiné à la relance de l’agriculture, dans le cadre du Plan national d’investissement (PNIA) adopté en 2013. Bukanga Lonzo avait pour objectif de sortir les populations de l’insécurité alimentaire et faire du développement des filières agricoles et agro-industrielles une réalité. A l’époque, le gouvernement avait annoncé avoir mobilisé 83 millions de dollars dont 53 millions de dollars censés servir à sa mise en œuvre.

En 2018, Africom Commodities Pty, qui assurait l’exécution du projet, avait déposé une plainte contre le gouvernement congolais auprès de la Cour internationale d’arbitrage à Paris. L’entreprise sud-africaine réclamait 19,79 millions de dollars américains au gouvernement congolais, suite au non-respect du contrat.

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆



Plus de news

Laurent Gbagbo : La Cdpa Célèbre Son Retour

18/06/2021

Laurent Gbagbo...

Publicité Publicité Bienvenue chez toi, camarade Laurent...
Le Mouvement Conscience Mandela Salue Le Retour Du Président Laurent Koudou Gbagbo

18/06/2021

Le Mouvement...

Publicité Publicité   Le Mouvement Conscience Mandela...
Francis Mvemba Réagit Aux Nouvelles Critiques Sur Son Mariage Avec Coco Emilia

17/06/2021

FRANCIS MVEMBA...

Publicité Publicité Alors que son mariage avec...
Emmanuel Macron Est Optimiste Pour La Technologie Africaine Au Salon Vivatech

17/06/2021

Emmanuel Macron...

Publicité Publicité   Le 16 juin 2021,...
La Résidence De Gbagbo Assiégée Par Les Manifestants

17/06/2021

La résidence...

Publicité Publicité   Laurent Gbagbo, étant définitivement...
Laurent Gbagbo Pose Enfin Ses Pieds Sur Le Sol Ivoirien ( Photos)

17/06/2021

Laurent Gbagbo...

Publicité Publicité Publicité C'est la joie chez...
Des Partisans De Gbagbo Empêchés Par Des Microbes Sur L'Autoroute De Yopougon - Adjamé (Vidéo)

17/06/2021

Des partisans...

Publicité Publicité     C'est une vidéo...
Côte D'Ivoire : Une Très Mauvaise Nouvelle Pour Guillaume Soro

17/06/2021

Côte d’Ivoire...

Publicité Publicité Une très mauvaise nouvelle pour...
Retour De Laurent Gbagbo : Voici Le Message De Simone Gbagbo Avant D’aller À L’aéroport (Vidéo)

17/06/2021

Retour de...

Publicité Publicité   La femme de l’ancien...
Retour De Laurent Gbagbo : Voici La Réaction Officielle De Guillaume Soro

17/06/2021

Retour de...

Publicité Publicité M. Laurent GBAGBO, ancien Président...
Chris Yapi : « Retour Le 17 Juin 2021 En Côte D’ivoire : Un Sombre Traquenard Se Prépare Contre Laurent Gbagbo »

17/06/2021

Chris Yapi...

Publicité Publicité ChrIs Yapi, le fameux, fait...
Chris Yapi : « Retour De Laurent Gbagbo En Côte D’ivoire : Voici Ce Qui Se Prépare »

17/06/2021

Chris Yapi...

Publicité Publicité   Chris Yapi sort de...
Coronavirus : Le Japon Au Chevet De La Tunisie

17/06/2021

Coronavirus :...

Publicité Publicité Le Japon a procédé à...
Aéroport D'Abidjan-Félix Houphouët Boigny : L’heure D’arrivée De Laurent Gbagbo Est Modifiée

17/06/2021

Aéroport d’Abidjan-Félix...

Publicité Publicité   Il y a eu...
La Résidence De Gbagbo Assiégée Par Les Manifestants

17/06/2021

La résidence...

Publicité Publicité Laurent Gbagbo, étant définitivement acquitté...
Algérie : Tebboune Qualifié De « Danger » Pour Son Pays !

17/06/2021

Algérie :...

Publicité Publicité Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune,...
Boko Haram Frappe Au Nigeria Et Tue Trois Soldats

17/06/2021

Boko Haram...

Publicité Publicité Une attaque menée par des...
La Cpi A Un Nouveau Procureur

17/06/2021

La CPI...

Publicité Publicité   Fatou  Bensouda passe la...
Covid-19 : L’astrazeneca Est-Il Vraiment Inefficace ?

17/06/2021

COVID-19 :...

Publicité Publicité L’AstraZeneca est encore au centre...
Côte D’ivoire/ Prison À Vie Pour Soro, 20 Ans Pour Soul To Soul: Alain Lobognon Libéré Bientôt ?

17/06/2021

Côte d’Ivoire/...

Publicité Publicité Le procès de Guillaume Soro...
Publicité
Publicité

Augustin Matata Ponyo, ancien Premier ministre (2012-2016), sous Joseph Kabila crie à l’acharnement, après l’ouverture d’une information judiciaire contre lui, suite au détournement des fonds destinéS au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, projet lancé en 2015 et qui devait lutter contre la malnutrition et le chômage à travers la relance agricole en République Démocratique du Congo.

L’ancien Premier ministre et sénateur, Augustin Matata Ponyo, sort du silence après l’ouverture d’une information judiciaire à son encontre et la demande de la levée de ses immunités introduite au Sénat par la justice congolaise.

« De Conakry où je me trouve au service de l’Afrique, j’ai décidé d’écourter mon séjour de travail et de rentrer à Kinshasa pour faire face à une justice politiquement instrumentalisée. Je suis fier d’avoir servi mon pays dans la transparence et crois en la force de la vérité », a-t-il déclaré.

Publicité

« Justice politiquement instrumentalisée »

Après son arrivée à Kinshasa, ce dimanche, Matata Ponyo s’est dit prêt à affronter une « justice politiquement instrumentalisée ». Pour lui, « face aux montages grossiers, un homme comme moi puisse accepter de rester à l’extérieur du pays parce que la population me demande de rester par peur pour ma sécurité », ajoutant que : « si j’avais peur, je ne serais pas venu (…) Je ne crains rien. Si je craignais quelque chose, je ne serais pas rentré (…) Je pense, à mon avis, qu’à un certain moment de la vie, on doit savoir pourquoi on est venu sur terre. On n’est pas venu sur terre pour la jouissance. On est venu pour offrir à l’humanité

le progrès, le bien être », a-t-il dit.

 

En 2015, le projet Bukanga Lonzo a été inauguré avec tintamarre par l’ancien Président Joseph Kabila. Il était destiné à la relance de l’agriculture, dans le cadre du Plan national d’investissement (PNIA) adopté en 2013. Bukanga Lonzo avait pour objectif de sortir les populations de l’insécurité alimentaire et faire du développement des filières agricoles et agro-industrielles une réalité. A l’époque, le gouvernement avait annoncé avoir mobilisé 83 millions de dollars dont 53 millions de dollars censés servir à sa mise en œuvre.

En 2018, Africom Commodities Pty, qui assurait l’exécution du projet, avait déposé une plainte contre le gouvernement congolais auprès de la Cour internationale d’arbitrage à Paris. L’entreprise sud-africaine réclamait 19,79 millions de dollars américains au gouvernement congolais, suite au non-respect du contrat.

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire