RDC : un rappeur emprisonné pour outrage à Félix Tshisekedi

 

Le rappeur Katembo Delphin et son collègue Muyisa Nzanzu Makasi ont été condamnés après qu’ils aient été accusés d’avoir critiqué le chef de l’Etat Félix Tshisekedi et l’armée.

 

Katembo Delphin alias Idengo a été condamné, vendredi 17 décembre, à dix ans de prison ferme par le tribunal militaire de garnison de Goma. Muyisa Nzanzu Makasi (33 ans), a quant à lui été condamné à 2 ans.

 

Le jeune rappeur et son collègue artiste ont été reconnu coupable d’avoir critiqué le chef de l’Etat et l’armée, à qui ils reprochent dans leurs chansons de ne pas mettre fin aux violences dans l’est de la RDC.

 

Katembo Delphin a été reconnu coupable d’outrage à l’armée, participation à une entreprise de démobilisation de l’armée et incitation à s’armer contre l’autorité de l’Etat. Selon le tribunal, le rappeur a commis ces infractions à travers les chansons “Ce n’est pas normal” et “Effacer le tableau”. Le deuxième musicien a été condamné pour outrage au chef de l’Etat.

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire