A la une Actualités Rdc

RDC : Protestants et catholiques veulent dialoguer urgemment avec Félix Tshisekedi

RDC : Protestants et catholiques veulent dialoguer urgemment avec Félix Tshisekedi

Une crise liée à la désignation des membres de la commission électorale secoue la RDC depuis quelques semaines. Ce pays en crise et menacé par des groupes armés de tout genre ouvre encore une autre page de son histoire.

En RDC, les catholiques (Cenco) et les protestants (ECC) ne sont pas toujours d’accord avec la candidature de Denis Kadima pour la présidence de la Céni. Les autres confessions soutiennent pourtant cette candidature. Pour trouver une solution à ce différend, il faut agir et le plus tôt sera le mieux selon les détracteurs de cette candidature.

La demande d’audience a été signée par le pasteur André Bokundoa-Bo-Likabe, président de l’Église du Christ au Congo et Monseigneur Marcel Utembi, président de la Conférence Épiscopale du Congo (Cenco). Ils veulent parler d’urgence avec le chef de l’Etat au regard « du contexte délicat dans lequel se déroule la désignation des délégués des confessions religieuses à la Céni ».

« Nous sommes à la quête du consensus. Pour des raisons de cohésion nationale et d’arbitrage, nous l’avons saisi. Il y a des questions qui ne peuvent être réglées que par lui (le chef de l’Etat, ndlr) en tant que garant de la bonne marche des institutions et de l’unité nationale », a précisé à RFI Eric Nsenga, porte-parole de l’Église du Christ au Congo.

Bien qu’il n’y ait toujours pas de consensus, le délai supplémentaire donné aux religieux arrive à échéance ce jeudi 19 août.

 

Avec RFI

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire