RDC : LE TRAIN DE VIE DE LA PRÉSIDENCE MIS EN CAUSE


Video player

Alors que la République démocratique du Congo continue de vivre au-dessus de ses moyens, le pays creuse le déficit malgré les centaines de millions octroyées par le FMI et la Banque mondiale.

En cause, notamment, le train de vie des institutions, résultats de l’alliance entre le président Félix Tshisekedi et la coalition de l’ancien président Joseph Kabila, majoritaire au parlement. 

Un collectif budgétaire est attendu et doit réduire de près de la moitié les dépenses de l’État. Mais les députés réclament une augmentation de 2 000 dollars par mois, la justifiant par l’augmentation des rémunérations de certaines institutions, dont la présidence occupée par Félix Tshisekedi.

Selon le rapport d’exécution du budget au premier trimestre, au vu des maigres recettes de l’État congolais, ce sont les institutions dans leur ensemble qui coûtent trop cher.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire