Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
RDC : l’ancien chef de guerre Thomas Lubanga, libre après avoir purgé sa peine de 14 ans
16/03/2020 à 09h34 par La redaction

Thomas Lubanga, l’ancien chef de l’Union des patriotes congolais (UPC), milice devenue parti politique, a quitté dimanche la prison centrale de Makala. Il était accompagné de ses proches et de militants.

À peine sorti de prison dimanche 15 mars, Thomas Lubanga s’est aussitôt rendu à une messe célébrée à l’occasion de sa libération, à la paroisse Fatima à Kinshasa. John Tibasima, le deuxième vice-président du Sénat a notamment participé à cette messe.

Crimes de guerre

Parlant au nom de Thomas Lubanga, Papy Serge Mayamba présenté comme son avocat, a déclaré que son client n’avait jamais rien eu à se reprocher. « Il a vu sa liberté restreinte suite à une incompréhension d’ordre culturel qui l’a transformée en cobaye pour l’expérimentation d’une institution nouvellement créée, la CPI », a-t-il estimé. Il a ajouté que Thomas Lubanga accueillait sa libération, non pas dans un esprit de vengeance, mais de pardon.

Thomas Lubanga avait été déclaré coupable par la Cour pénale internationale, le 14 mars 2012 des crimes de guerre, consistant en l’enrôlement et la conscription d’enfants de moins de 15 ans, les faisant participer activement à des hostilités. Le 10 juillet de la même année, il avait été condamné à une peine totale de 14 ans. Ce verdict et la peine ont été confirmés par la chambre d’appel, en décembre 2014.

Le 15 décembre 2015, Thomas Lubanga avait finalement été transféré à Kinshasa pour purger sa peine à la prison centrale de Makala.

Enrôlement d’enfants de moins de 15 ans

Les juges avaient conclu dans leur verdict de culpabilité qu’entre le 1er septembre 2002 et le 13 août 2003, la branche armée de l’UPC/FPLC a procédé au recrutement généralisé de jeune gens, dont des enfants de moins de 15 ans, de manière aussi bien forcée que « volontaire ».

Cet ancien rebelle a été arrêté et incarcéré le 19 mars 2005, au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (prison centrale de Makala), avant d’être transféré une année plus tard, le 15 mars 2006, à la CPI.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 480 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Bonne nouvelle pour l'opposition ivoirienne

07/10/2020

Bonne nouvelle...

Bonne nouvelle pour l’opposition politique  ivoirienne. L’information...
Côte d’Ivoire / présidentielle : Le message émouvant d’Alpha Blondy

07/10/2020

Côte d’Ivoire /...

A quelques semaines de l’élection présidentielle, la...
Nigeria: la police s'offre un direct Instagram avec une célébrité

07/10/2020

Nigeria: la...

Au Nigeria, la Brigade spéciale anti braquage est particulièrement...
Michelle Obama s'attaque à Donald Trump

07/10/2020

Michelle Obama...

L'ancienne première dame américaine, Michelle Obama, dans...
Drake fait une grosse surprise à un fan hospitalisé

07/10/2020

Drake fait...

  Le rappeur américain Drake a fait...
“Qui es-tu pour parler de structurer l’islam ? “, Erdogan à Macron

07/10/2020

“Qui es-tu...

Lors d’un discours face à la nation...
Une seconde baleine retrouvée morte sur la plage de Lomé

07/10/2020

Une seconde...

Ça ne sent pas bien cette affaire...
Afrique du Sud : une famille en colère dépose un cadavre à la banque

07/10/2020

Afrique du...

Les membres d’une famille en colère après...
Nikanor brise le silence entre sur sa relation avec Sèssimè

07/10/2020

Nikanor brise...

  L'artiste Nikanor lève enfin le silence entre sa supposée...
Djibouti, pays d’un million d’habitants, construit la plus grande zone de libre-échange d’Afrique

07/10/2020

Djibouti, pays...

Djibouti profite de sa position stratégique sur...
Côte d’Ivoire: 80% du cacao pour la campagne 2020-2021 déjà vendus

07/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En Côte d’Ivoire, la campagne 2020-2021 du...
Côte d’Ivoire / Mission ONU, CEDEAO et UA à Abidjan : les vérités crues de Boni Claverie aux émissaires

07/10/2020

Côte d’Ivoire...

Depuis le 4 octobre des émissaires de l’UA...
Covid-19 : Le Barça a perdu 97 millions d’euros à cause de la pandémie

07/10/2020

Covid-19 :...

Le FC Barcelone a annoncé des pertes...
JNCC 2020: Le ministre Adjoumani appelle à l’union de tous les acteurs du cacao

07/10/2020

JNCC 2020:...

Les journées nationales du cacao et du...
Côte d’Ivoire: 80% du cacao pour la campagne 2020-2021 déjà vendus

07/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En Côte d’Ivoire, la campagne 2020-2021 du...
Petrolegate : Le Parlement européen soutient Ferdinand Ayité

06/10/2020

Petrolegate :...

Depuis plusieurs semaines, l’affaire du Petrolegate  fait...
Voici la nouvelle destination de Zidane

06/10/2020

Voici la...

La nouvelle vient de paraître. Alors qu’il a...
Le dentier du père de Michael Jackson vendu aux enchères

06/10/2020

Le dentier...

Le dentier de Joe Jackson, le père...
Bénin : Un couple et leurs enfants déambulent nus dans les rues

06/10/2020

Bénin :...

   La commune d’Abomey-Calavi, a été le...
Davido chassé d'une boîte de nuit au Ghana

06/10/2020

Davido chassé...

    L'artiste nigérian Davido et son...

Thomas Lubanga, l’ancien chef de l’Union des patriotes congolais (UPC), milice devenue parti politique, a quitté dimanche la prison centrale de Makala. Il était accompagné de ses proches et de militants.

À peine sorti de prison dimanche 15 mars, Thomas Lubanga s’est aussitôt rendu à une messe célébrée à l’occasion de sa libération, à la paroisse Fatima à Kinshasa. John Tibasima, le deuxième vice-président du Sénat a notamment participé à cette messe.

Crimes de guerre

Parlant au nom de Thomas Lubanga, Papy Serge Mayamba présenté comme son avocat, a déclaré que son client n’avait jamais rien eu à se reprocher. « Il a vu sa liberté restreinte suite à une incompréhension d’ordre culturel qui l’a transformée en cobaye pour l’expérimentation d’une institution nouvellement créée, la CPI », a-t-il estimé. Il a ajouté que Thomas Lubanga accueillait sa libération, non pas dans un esprit de vengeance, mais de pardon.

Thomas Lubanga avait été déclaré coupable par la Cour pénale internationale, le 14 mars 2012 des crimes de guerre, consistant en l’enrôlement et la conscription d’enfants de moins de 15 ans, les faisant participer activement à des hostilités. Le 10 juillet de la même année, il avait été condamné à une peine totale de 14 ans. Ce verdict et la peine ont été confirmés par la chambre d’appel, en décembre 2014.

Le 15 décembre 2015, Thomas Lubanga avait finalement été transféré à Kinshasa pour purger sa peine à la prison centrale de Makala.

Enrôlement d’enfants de moins de 15 ans

Les juges avaient conclu dans leur verdict de culpabilité qu’entre le 1er septembre 2002 et le 13 août 2003, la branche armée de l’UPC/FPLC a procédé au recrutement généralisé de jeune gens, dont des enfants de moins de 15 ans, de manière aussi bien forcée que « volontaire ».

Cet ancien rebelle a été arrêté et incarcéré le 19 mars 2005, au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (prison centrale de Makala), avant d’être transféré une année plus tard, le 15 mars 2006, à la CPI.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 480 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire