Sports

RDC : ce que vous ignorez sur Marie Branser, double championne d’Afrique en Judo

Rdc : Ce Que Vous Ignorez Sur Marie Branser, Double Championne D’afrique En Judo

Marie Branser est l’une des têtes d’affiches du judo aux jeux Olympiques Tokyo 2020. Très adulée grâce à ses deux titres glanés à Madagascar en 2020 et au Sénégal en 2021, la congolaise s’attire les projecteurs. Ainsi dans cet article, Afrik.com revient sur trois choses que vous ignorez sur cette judokate de renom.

Une carrière dorée en Allemagne

Marie Branser est une judokate congolaise d’origine allemande. Née en 1992 à Leipzig, ville située dans la façade Nord-Ouest de l’Allemande, c’est depuis l’enfance qu’elle se lance dans le Judo. Elle participe à toutes les compétitions d’âge dans son pays d’origine, malheureusement elle ne s’impose pas face à la concurrence dans cette discipline. Malgré ses 9 médailles en Coupe d’Europe, le bronze à l’European Open de Glasgow et 4 médailles aux championnats allemands, en 2019 elle rate le Grand Slam de Düsseldorf 2019, faute de sélection par la fédération allemande de Judo.

À lire aussi :   Covid-19 en RDC : la communication de Félix Tshisekedi fragilise-t-elle la campagne de vaccination ?

Obtention de la nationalité Congolaise

La judokate évoluant dans la catégorie de mois de 78 kg n’a pas bien digéré sa non-sélection de Grand Slam de Düsseldorf 2019, un tournoi international organisé annuellement. C’est à ce moment qu’elle lance les démarches pour l’obtention de sa naturalisation en Congolaise. La même année, elle obtient la naturalisation et  le passeport congolais. A cette occasion, elle devient donc éligible pour représenter la République Démocratique du Congo dans des compétitions de Judo sur l’échiquier international.

Ses prouesses en tant que judokate congolaise

Sa naturalisation marque un nouveau tournant dans sa carrière en tant judokate professionnelle. En 2020, elle remporte sa première médaille d’or aux championnats d’Afrique de judo, à Antananarivo, à Madagascar. Une année plus tard, elle réédite le même exploit en remportant la médaille d’or dans la catégorie de moins de 78 kg, lors de cette 42e édition du championnat d’Afrique de judo au Sénégal. Son sacré au pays de Léopold Sédar Senghor lui permet d’être qualifiée aux prestigieux jeux Olympiques de Tokyo, auxquels elle prend part en tant que représentante de la République Démocratique du Congo.

À lire aussi :   RDC : ce que l’on sait des deux explosions de bombes artisanales à Beni
--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire