RDC : au moins 42 miliciens et deux soldats tués en Ituri


Video player

Au moins quarante-deux miliciens et deux soldats congolais ont perdu la vie au cours d’affrontements dans la province de l’Ituri, dans l’Est de la République démocratique du Congo. L’attaque aurait été déclenché par éléments armés de la Coopérative pour le développement du Congo.

Alors qu’une nouvelle attaque d’hommes armés a été repoussée ce mercredi, les autorités congolaises annoncent que quarante-deux miliciens et deux soldats congolais ont perdu la vie au cours d’affrontements entre l’armée de ce pays d’Afrique Centrale et des miliciens. Ces derniers seraient des membres de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO).

« Le Bilan provisoire est de 42 miliciens CODECO tués, 2 soldats tués et 4 autres blessés, évacués par la mission des Nations Unies au Congo (MONUSCO) », a indiqué le baromètre de recherche sécuritaire du Kivu, piloté par l’ONG américaine Human Rights Watch et le Groupe d’étude sur le Congo (GEC), précisant que les affrontements ont eu lieu dans la province de l’Ituri, dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Selon le projet de recherche dont la mission principale est de recenser toutes les violences commises dans l’Est de la RDC, où les Nations Unies ont identifié plus d’une centaine de groupes armés toujours actifs, les affrontements se sont déroulés dans les environs de la cité de Fataki, dans le territoire de Djugu. Le projet a en outre ajouté que l’assaut lancé par les rebelles, ce mercredi matin est le cinquième affrontement en cinq jours.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire