Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
RD Congo: Une nouvelle flambée d’Ebola enregistrée dans le pays
02/06/2020 à 12h37 par La redaction

La République démocratique du Congo a signalé une nouvelle flambée d’Ebola dans le nord-ouest du pays, au moment où le gouvernement était sur le point de déclarer la fin de la deuxième plus grande épidémie d’Ebola jamais enregistrée en avril.

L’apparition de la maladie mortelle de l’autre côté du vaste pays d’Afrique centrale vient comme un coup supplémentaire alors qu’il tente de combattre également la pandémie de coronavirus.

Le ministre de la Santé Eteni Longondo a déclaré que “quatre personnes sont déjà mortes” d’Ebola dans un quartier de la ville de Mbandaka, dans le nord-ouest du pays.

“L’Institut national de recherche biomédicale (INRB) m’a confirmé que les échantillons de Mbandaka étaient positifs pour Ebola”, a déclaré M. Longondo lors d’une conférence de presse.

“Nous leur enverrons le vaccin et les médicaments très rapidement”, a-t-il dit, ajoutant qu’il prévoyait de visiter la ville concernée à la fin de la semaine.

Capitale de la province de l’Équateur, Mbandaka est une plaque tournante du transport sur le fleuve Congo avec une population de plus d’un million d’habitants.

La province de l’Équateur a déjà été touchée par une épidémie d’Ebola entre mai et juillet 2018, au cours de laquelle 33 personnes sont décédées et 21 autres en sont guéries de la maladie.

“C’est une province qui a déjà souffert de la maladie. Ils savent comment réagir. Ils ont commencé la riposte au niveau local hier”, a déclaré M. Longondo.

L’épidémie d’Ebola dans l’est instable du pays a tué 2280 personnes depuis août 2018, et les autorités espéraient pouvoir la proclamer le 25 juin.

Pour qu’il soit officiellement terminé, aucun nouveau cas ne doit être signalé pendant 42 jours, soit le double de la période d’incubation.

Publicité 2

 

En avril, l’épidémie à l’est était à seulement trois jours de la déclaration de sa fin, lorsqu’un nouveau cas a été signalé, repoussant la date.

La plus récente épidémie d’Ebola est la 11e en République démocratique du Congo depuis 1976.

Le pays ravagé par le conflit lutte également contre le coronavirus, enregistrant 3 195 infections – 2 896 dans la capitale Kinshasa – et 72 décès, selon des chiffres officiels publiés lundi.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 831 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La République démocratique du Congo a signalé une nouvelle flambée d’Ebola dans le nord-ouest du pays, au moment où le gouvernement était sur le point de déclarer la fin de la deuxième plus grande épidémie d’Ebola jamais enregistrée en avril.

L’apparition de la maladie mortelle de l’autre côté du vaste pays d’Afrique centrale vient comme un coup supplémentaire alors qu’il tente de combattre également la pandémie de coronavirus.

Le ministre de la Santé Eteni Longondo a déclaré que “quatre personnes sont déjà mortes” d’Ebola dans un quartier de la ville de Mbandaka, dans le nord-ouest du pays.

“L’Institut national de recherche biomédicale (INRB) m’a confirmé que les échantillons de Mbandaka étaient positifs pour Ebola”, a déclaré M. Longondo lors d’une conférence de presse.

“Nous leur enverrons le vaccin et les médicaments très rapidement”, a-t-il dit, ajoutant qu’il prévoyait de visiter la ville concernée à la fin de la semaine.

Capitale de la province de l’Équateur, Mbandaka est une plaque tournante du transport sur le fleuve Congo avec une population de plus d’un million d’habitants.

La province de l’Équateur a déjà été touchée par une épidémie d’Ebola entre mai et juillet 2018, au cours de laquelle 33 personnes sont décédées et 21 autres en sont guéries de la maladie.

“C’est une province qui a déjà souffert de la maladie. Ils savent comment réagir. Ils ont commencé la riposte au niveau local hier”, a déclaré M. Longondo.

L’épidémie d’Ebola dans l’est instable du pays a tué 2280 personnes depuis août 2018, et les autorités espéraient pouvoir la proclamer le 25 juin.

Pour qu’il soit officiellement terminé, aucun nouveau cas ne doit être signalé pendant 42 jours, soit le double de la période d’incubation.

Publicité 2

 

En avril, l’épidémie à l’est était à seulement trois jours de la déclaration de sa fin, lorsqu’un nouveau cas a été signalé, repoussant la date.

La plus récente épidémie d’Ebola est la 11e en République démocratique du Congo depuis 1976.

Le pays ravagé par le conflit lutte également contre le coronavirus, enregistrant 3 195 infections – 2 896 dans la capitale Kinshasa – et 72 décès, selon des chiffres officiels publiés lundi.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 831 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire