...

RD Congo : Un petit avion des minerais disparaît


Video player

Les nouvelles ne sont pas bonnes. Les autorités congolaises ont annoncé avoir perdu contact avec un petit avion parti samedi de l’aéroport de Kavumu dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) avec trois membres d’équipage et du fret à bord.

Lire aussi : RDC : cas d’abus sexuels à la MONUSCO

L’avion selon les informations assurait une liaison Commerciale entre la ville de Bukavu et la cité de Kasese dans la province de Maniema voisine. Une mission qui selon les autorités n’a pas connu un aboutissement heureux.

« Il n’est pas arrivé à destination et nous avons lancé des recherches ce dimanche pour retrouver l’engin », a déclaré dans un message succinct à l’Agence Anadolu Mathieu Alimasi, ministre des transports de la province du Sud-Kivu.

Lire aussi : RDC : limogeage du chef de la police de Kinshasa, Célestin Kanyama

Le pays, il fut un moment des crashs sont devenus récurrents. sa flotte aérienne figure sur la liste noire de l’Union européenne depuis des décennies à cause du nombre élevé de crashs.

Les informations indiquent que faute de routes asphaltées, les petits avions constituent le principal moyen de transport des minerais.

En RDC, les derniers accidents d’avion ont été plus enregistrés dans la partie est du pays, fief d’une centaine de groupes armés, auteurs d’un quart de siècle de violence.

→ A LIRE AUSSI : Le Sénégal lève encore 46 milliards sur le marché financier de l’UMOA

→ A LIRE AUSSI : Reine Elizabeth II : Ces maires qui ont refusé de faire flotter le drapeau français

→ A LIRE AUSSI : Obsèques de la reine Elizabeth II : le casse-tête logistique d’Emmanuel Macron

  👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉
Mots clés:,

Laisser votre commentaire